Catégorie - Actualités

Les cyclotouristes du club Cœur et Santé ont repris leurs randonnées le jeudi 20 mai

Les vélos sont de nouveau de sortie le jeudi 20 mai (photo : Daniel Pierre)

Après la marche le samedi 15 mai, puis le mercredi 19, ce fut au tour des cyclotouristes du club Cœur et Santé de reprendre leurs sorties collectives le jeudi 20 mai.

Compte tenu des contraintes sanitaires limitant le nombre de participants à 10 personnes, deux groupes ont été formés avec des circuits sans difficulté d’une trentaine de kilomètres.

Il est à noter que les participants avaient déjà de nombreux kilomètres à leur actif, ayant repris leurs activités de façon individuelle depuis de nombreuses semaines.

Le premier groupe avec 7 cyclistes est parti de la salle omnisports vers Anould sous la direction de Gérard Etienne, assisté de Daniel Pierre, pour un circuit inédit de 35 km.

Un groupe s’est dirigé vers Anould lors de la première sortie vélo du 20 mai (photo : Daniel Pierre)

Le second comportant 9 personnes s’est élancé pour un périple de 31 km du parking de Territoire de marques vers l’abbaye de Moyenmoutier, encadré par Jean-Louis Bourdon et Guy Fréchin.

Pour rappel, cette activité est ouverte aux aux adhérents du club qui peuvent y participer avec tout type de vélo, y compris ceux à assistance électrique. Le port du casque est obligatoire ainsi qu’un vêtement réfléchissant. Les gants cyclistes sont recommandés.

Ne pas oublier de prendre un bidon d’eau et de quoi manger en cas de fringale.

Le deuxième devant le portail d’entrée de l’abbaye de Moyenmoutier (photo : Jean-Louis Bourdon)

Le prochain rendez-vous est prévu le jeudi 27 mai à 9 heures.

L’inscription est obligatoire au plus tard le dimanche 23 mai (informations complémentaires et formulaire de contact en cliquant sur le titre du cadre ci-dessous).

Inscription aux sorties en vélo du jeudi 27 mai jusqu’au dimanche 23 mai

Les marcheurs de nouveau sur les chemins le samedi 15 mai

Le groupe au départ du parc omnisports

C’était l’heure de la reprise ce matin pour les marches du club Cœur et Santé après une interruption de plus de six mois.

Une reprise très encadrée en raison des contraintes sanitaires actuelles avec des groupes de six personnes au maximum, la nécessité de s’inscrire au préalable et de porter le masque.

Les 14 personnes inscrites à ces marches étaient réparties en trois groupes.

  • Un groupe de six marcheuses conduites par Denise Dombrat pour la petite marche, avec départ du Palais Omnisports Joseph Claudel.
  • Deux groupes marcheuses et marcheurs pour la grande marche longue de 8 km au départ de l’Orme.

L’un des groupe de marcheurs sur les hauteurs de Saint-Roch-L’orme avec la ville en arrière plan

La petite marche a eu lieu sur un circuit de 3 km sans difficulté dans le parc omnisports et ses environs puis vers l’île Jean-Jacques Rousseau en passant par la Vanne Pierre.

Le s grandes marches sont parties de la place du Général Tanant, sous la direction de Jean-Louis Bourdon pour l’un des groupes et du haut de la rue de l’Orme, sous la conduite de Michel Antoine, pour l’autre.

ils ont effectué un circuit de 8 km vers Robache, le Haut de Frase, Marzelay, avant le retour vers L’Orme. Une marche ponctuée de quelques côtes.

L’autre groupe de marcheurs sur les hauteurs de Robache

Sur ces circuits, parcourus sans soleil, mais sans pluie et avec une température idéale pour la marche, les randonneurs ont pu observer la nature réveillée au sortir de l’hiver, accompagnés par le chants de nombreux oiseaux.

Pour les deux groupes des grandes marches, les participants ont pu profiter de points de vue et de paysages vers Robache et l’Ormont, la ville de Saint-Dié, mais aussi vers Saint-Michel-sur Meurthe et les Jumeaux.

Orchidées et boutons d’or dans un des champs en remontant de Marzelay

En chemin, ils ont pu apercevoir la maison construite sur les flancs de la Tête de Saint-Roch par l’architecte Jean Prouvé pour sa fille Françoise et son époux.

La maison bâtie par Jean Prouvé sur les contreforts de la Tête de Saint-Roch

Outre l’aspect « sportif », ces marches ont aussi été l’occasion de la reprise de la convivialité chère aux adhérents du club.

Prochains rendez-vous du club :

  • les marches du mercredi 19 mai à 14 heures (inscription jusqu’au 16 au soir),
  • celles du samedi 22 mai à 9 h 30 (inscription jusqu’au 18 au soir),
  • les circuits en vélo du jeudi 20 mai à 9 heures (inscription jusqu’au 16 au soir).

Avec les nouvelles consignes gouvernementales, elle se feront avec des groupe limités non plus à 6 personnes, mais à 10 participants. Un petit plus pour la convivialité. Et aussi une organisation facilitée. Mise à jour du 12 mai 2021 du protocole sanitaire pour les activités du club Coeur et Santé de Saint-Dié

Pour ces activités, voir les infos dans la colonne « Evénements » ci-contre à droite, avec toujours une inscription obligatoire.

Les marches vont reprendre le 15 mai par groupes de 6 personnes et sur inscription

Photo des marcheurs en début de circuit

La météo était de la partie et les marcheurs enchantés lors d’une marche en octobre 2020

Lors d’une réunion récente, le bureau du Club Cœur et Santé a décidé de reprendre les marches, d’abord le samedi matin puis également le mercredi après-midi.

Pour commencer, elles auront lieu dans un périmètre de 10 km autour de Saint-Dié.

Sous réserve de trouver des encadrants, il est envisagé secondairement des circuits autour d’Etival et d’Anould afin d’offrir des sorties à l’ensemble de nos adhérents

Cela se fera dans le respect des préconisations du gouvernement du 31 mars 2021 et de la circulaire de la Fédération Française de Cardiologie du 12 avril, avec des groupes de 6 personnes, y compris l’encadrant.

Les mesures de distanciation sanitaire seront également maintenues comme lors de la reprise en septembre et octobre dernier avec le port du masque. Les groupes feront des circuits différents, avec des points de départs spécifiques pour respecter la limitation du nombre de marcheurs.

Il y aura à chaque fois deux types de circuits (grand et petit, comme pour les marches du dimanche).

La reprise sera progressive avec des circuits qui s’adapteront aux capacités des marcheurs.

Pour participer, il sera nécessaire de s’inscrire 72 h avant par le biais du formulaire de contact ci-dessous en précisant le jour de la marche et si vous voulez faire un petit ou un grand circuit.

L’heure et le lieu de RV vous seront précisés par courriel au plus tard la veille de la marche.

L’encadrant du groupe recevra liste nominative des participants qui devront avoir un justificatif récent de domicile.

Toutes les autres activités du club restent suspendues.

Des sorties en vélo sont envisagées dans un second temps.

Rappels concernant le Covid :

  • la vaccination contre le Covid est recommandée mais même réalisée, elle ne dispense pas du respect des gestes barrières,
  • pas de participation en cas de Covid confirmé ou suspecté,
  • en cas de Covid diagnostiqué après la marche, en informer immédiatement la référente Covid du club (au 06 19 87 30 34) qui préviendra les cas contacts, le bureau du club et l’Association de Cardiologie d e Lorraine.

Ces dispositions sont susceptibles d’être modifiées en fonction de l’évolution de la réglementation.

Ces règles sont résumées dans le document suivant : Avenant du 16 avril 2021au protocole sanitaire pour les activités du club Coeur et Santé de Saint-Dié

8 mars : Journée mondiale des droits des femmes

Photo de l'assistance

Conférence « Cœur de Femme » le 8 mars 2017

A l’occasion de la Journée mondiale des droits des femmes nous publions un extrait d’un article paru récemment sur le site de la Fédération Française de Cardiologie (FFC).

« Les femmes, les grandes oubliées de la maladie cardiovasculaire »

En France, les maladies cardiovasculaires sont à l’origine d’environ 140 000 décès/an et constituent la première cause de mortalité chez les femmes avec notamment une nette progression du nombre d’infarctus chez les femmes jeunes (plus 19 % contre 9,9 % chez les hommes de même âge entre 2008 et 2013). Les raisons sont multiples : modifications délétères du style de vie, méconnaissance de la particularité des facteurs de risque au féminin, prise en charge non-optimale en phase aigüe de la maladie mais également après, avec notamment un moindre adressage en réadaptation cardiaque comparativement aux hommes.

Dès 2014, la Fédération Française de Cardiologie a tiré la sonnette d’alarme à travers son « LIVRE BLANC » qu’elle a remis à de nombreux ministères, dont celui des Affaires Sociales et de la Santé, des Droits des femmes, … « La lutte contre les maladies cardiovasculaires souffre moins du manque de moyens que d’un manque de coordination des nombreux plans de prévention, de recherche et de suivi des personnes à risque ou malades. Elle se heurte aussi à une grande inégalité d’accès à l’information, à la prévention et à la prise en charge, notamment en ce qui concerne les femmes, les milieux populaires et certains territoires… »

Depuis, la FFC s’engage dans de multiples actions, dont le soutien à la recherche en finançant des programmes spécifiques aux femmes, la production d’une riche documentation relative au risque vasculaire chez la femme, ainsi que la mise en place d’une commission dédiée, la Commission Cœur de Femmes Co-présidée par le Dr Catherine MONPERE et Loan VO DUY.

Où en sommes-nous ?

Une enquête IFOP menée pour la Fédération Française de Cardiologie en 2018 rapporte que les femmes sont de plus en plus sensibilisées aux maladies cardiovasculaires, même si les efforts doivent être poursuivis auprès des jeunes générations.

Cette enquête a montré que le regard des femmes évolue de manière significative sur les risques spécifiques et les moyens de prévenir les maladies cardiovasculaires, mais qu’il reste encore beaucoup à faire pour parvenir à une prise de conscience plus globale et par toutes les générations.

Quels sont les principaux projets en cours de la Commission ?

  • Promotion d’une meilleure connaissance des particularités des maladies cardiovasculaires chez les femmes auprès du public, mais également des professionnels de santé
  • Participation aux Congrès médicaux et aux manifestations d’information grand public, informations auprès des médias
  • Création ou réactualisation des brochures de la FFC sur les risques des maladies cardiovasculaires spécifiques à la femme et élargissement de leur diffusion
  • Mise en place d’un partenariat avec l’Alliance contre le Tabac pour une prévention spécifique du tabagisme féminin selon les différentes tranches d’âge
  • Élaboration d’un programme d’Éducation Thérapeutique « pour les femmes » en partenariat avec la Commission « éducation thérapeutique du patient » (ETP) de la Société Française de Cardiologie.
  • Poursuivre et communiquer régulièrement sur les travaux de recherche en cours.

Ci-après deux travaux de recherche soutenus par la Fédération Française de Cardiologie :

  • Étude WAMIF par le Dr Manzo Silbermann. Étude prospective de l’Infarctus de la Femme Jeune avec analyse descriptive clinique, morphologique et biologique. L’objectif est de réaliser une analyse systématique des caractéristiques cliniques, morphologiques et biologiques des cas d’infarctus du myocarde touchant des femmes de moins de 50 ans et d’évaluer leur pronostic à court terme (intra-hospitalier), et moyen terme (à 12 mois). Cette étude concerne 316 patientes âgées de moins de 50 ans.
  • Étude E3N Cardiovasculaire : par le Pr Boutron et le Dr Mac Donald. Les objectifs sont de mieux comprendre les facteurs de risque d’évènements coronariens sévères de la femme, incluant les aspect s spécifiques, notamment hormonaux pour construire un score spécifique. Mais aussi comprendre les facteurs de risque de l’ensemble des autres pathologies cardiovasculaires de la femme (AVC, MVTE …). Cette étude concerne une cohorte de 98 995 femmes âgées entre 40 et 65 ans en 1990.

Plus d’infos sur le site de la FFC : https://www.fedecardio.org/categories/actualites

Affiche de l'Exposition

Retrouvez aussi l’exposition du photographe Loïc Trujillo que le club Cœur et santé a fait circuler en Déodatie en 2019.

PHOTOGRAPHIE

 

Click to access the login or register cheese