Catégorie - Actualités

Vaccin antigrippal

Virus de la Grippe (Source : Atoutsanté.ch)

La grippe

Santé publique France estime que 10 000 décès sont attribuables à la grippe chaque année en France.

Plus de 90% de ces décès surviennent chez des personnes âgées de 65 ans et plus.

La vaccination

Elle permet à la fois :

  • de réduire le risque d’être contaminé par la grippe,
  • de réduire le risque de faire des formes graves de la grippe.

Histoire du vaccin antigippal

  • 1918 : Dujarric de la Rivière de l’Institut Pasteur de Paris apporte la preuve de l’existence d’un virus à l’origine de la grippe.
  • 1933 : le premier virus grippal humain (type A) est isolé  en Grande Bretagne.
  • 1931 : Goodpasture réussit à cultiver des virus dans l’œuf de poule embryonné. Cette technique permit à Smith et Francis de préparer aux Etats-Unis les premiers vaccins inactivés.
  • 1944-1945 : vaccination du Corps Expéditionnaire américain en Europe avec le vaccin de Jonas Salk.
  • 1947 : vaccin de l’Institut Pasteur de Paris.
  • 1958 : le virus de la pandémie H2N2 (grippe asiatique) remplace dans le vaccin le premier virus A (H1N1).
  • 1977 : réémergence du virus H1N1 (grippe russe) qui est réintroduction dans le vaccin qui devient ainsi trivalent, une souche B ayant été incorporée depuis quelques années.

Les virus de la grippe évoluant constamment, ils ne sont pas toujours les mêmes d’une année sur l’autre. Voilà pourquoi il est conseillé de se faire vacciner tous les ans.

Pour 2020, conformément aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé, les vaccins sont tétravalents et visent 4 souches de virus :

  • deux souches A (A/Guangdong-Maonan/SWL1536/2019/H1N1pdm09, A/Hongkong/2671/2019/(H3N2)
  • et deux souches B, B/Washington/02/2019 et B/Phuket/3073/2013.

La campagne de vaccination contre la grippe 2020 a débuté le 13 octobre pour les personnes prioritaires :

  • âgées de 65 ans et plus,
  • personnes de moins de 65 ans souffrant de certaines maladies chroniques en particuliers cardiaques et respiratoire,
  • diabétiques, personnes souffrant d’obésité (IMC supérieur ou égal à 40),
  • femmes enceintes,
  • personnes à risque d’infection grave à la Covid-19.

Elle se poursuivra jusqu’au 31 janvier 2021.

Si le vaccin n’est pas efficace à 100%, il permet d’éviter les forme graves

La durée de protection du vaccin est de l’ordre de 6 mois.

L’an dernier, le taux de couverture vaccinale de la population ciblée par les
recommandations de la HAS a été de 48 % (52 % pour les plus de 65 ans) et de 35% pour les professionnels en établissement de santé (60-70% chez les médecins).

Des personnes vaccinées pensent avoir eu la grippe malgré la vaccination. Cela peut être dû à deux causes :

  • il s’agit effectivement d’une grippe et la personne n’a pas répondu au vaccin car son efficacité est incomplète ;
  • il ne s’agit pas d’une vraie grippe mais d’une autre virose (infection par un virus) dont les symptômes ressemblent à ceux de la grippe.
  • mais en aucun cas le vaccin ne peut provoquer la grippe, car il ne contient qu’une fraction inactivée du virus.

Il est à noter que les gestes barrières contre la COVID-19 permettent de limiter la propagation des virus respiratoires, notamment de de la grippe saisonnière.

Enfin, le vaccin contre la COVID-19 ne protégera pas contre la grippe, car il s’agit de virus différents.

Des nouvelles de la Fédération Française de Cardiologie

La FFC a publié récemment sa  troisième lettre « De vous à nous« .

Voici les liens vers les principaux articles.

L’interview du Pr Alain Furber

https://www.fedecardio.org/interview-du–pr-alain-furber-president-de-la-ffc

Activité physique en période de confinement

https://www.fedecardio.org/bonne-pratique–restons-actifs-meme-a-domicile

La commission sur les gestes qui sauvent

https://www.fedecardio.org/point-commission-gestes-qui-sauvent

La loi sur le citoyen sauveteur

https://www.fedecardio.org/actus-de-la-ffc–citoyen-sauveteur-qui-sont-ils

La FFC labellisée « Don en confiance »

https://www.fedecardio.org/La-Federation-Francaise-de-Cardiologie/Actualites/don-en-confiance-la-ffc-labellisee

Marie-Laure Siegel, nouvelle interlocutrice des clubs Cœur et Santé au sein de l’Association de Cardiologie de Lorraine

 

Marie-Laure Siégel succède à Anne-Françoise Fernandes

Dans un courrier du 7 novembre, le Pr Étienne Aliot, président de l’Association de Cardiologie de Lorraine annonce l’arrivée de la nouvelle secrétaire-coordinatrice régionale, Marie-Laure Siegel, qui prend ses fonctions à compter de ce lundi 9 novembre en remplacement d’Anne-Françoise Fernandes, qui assurera un temps de transmission et qui reste déléguée régionale bénévole.

Après une formation en comptabilité, Marie-Laure Siegel, était secrétaire et responsable de la comptabilité d’un cabinet médical de groupe de l’agglomération nancéienne. Elle est par ailleurs élue municipale dans sa commune de Thélod et vice-présidente en charge de la cohésion sociale au sein de la communauté de commune de Moselle et Madon.

Si nous n’avions pas été reconfinés, il était prévu que nous fassions sa connaissance lors de notre assemblée générale (*).

Dans le contexte actuel, les contacts avec les responsables des clubs se feront lors des visio-conférences ou par téléphone.

(*) Cette AG qui était prévue le 20 novembre en présence des membres du Conseil d’administration et des responsables des clubs a été reportée à une date ultérieure du fait du confinement, peut-être en visioconférence (?).

Le courrier du Pr Aliot : Arrivee ML Siegel 07 11 2020-1

 

Marche du dimanche 18 octobre, par un bel après-midi d’automne

Photo des marcheurs en début de circuit

La météo était aussi de la partie                              Photo de J.L Bourdon

C’est sous un soleil automnal qu’une vingtaine de marcheurs se sont retrouvés ce dimanche après-midi à Etival-Clairefontaine au départ des deux  circuits proposés entre Étival-Clairefontaine et Saint-Michel sur Meurthe.

Un de 6 Km sans difficulté en direction de Deyfosse et Bourmont guidé par Denise Dombrat et l’autre  de 8,5 Km passant par Deyfosse, Biarville et Bourmont sous la conduite de Michel Antoine.

Après un petit topo sur les parcours, le rappel des consignes sanitaires en vigueur  et quelques exercices d’échauffement, le départ était donné.

Les parcours ne présentaient pas de difficulté particulière car relativement plat avec une alternance de chemins forestiers,  de passages en prairie et  de voies communales.

Photo d'une partie des marcheurs en sous-bois

Environnement automnal calme et reposant en sous- bois                                        Photo de J.L Bourdon

 

Photo des marcheurs sur passage en prairie

Passage en prairie à proximité de Bourmont                              Photo de J.L Bourdon

 

les marcheurs aux environs de Deyfosse

Aux environs de Deyfosse                                       Photo de J.L Bourdon

Une série d’exercices d’étirement a finalisé  cette sortie.

Une très belle balade, sans difficulté, par un temps agréable.

La prochaine marche est programmée le dimanche 8 novembre

Click to access the login or register cheese