Archive - mars 2017

Parcours du Cœur scolaire : 300 cœurs actifs dans le Parc Jean Mansuy

Photo de l'atelier de gymnastique avec un parachute

Atelier de gymnastique avec un parachute

Enfants, enseignants, parents et bénévoles du Club : ce sont plus de 300 cœurs qui ont battu plus vite que d’habitude à l’occasion de la 29ème édition du Parcours du Cœur scolaire déodatien organisé dans le parc Jean Mansuy. Les élèves des classes de CM1 venait de 9 des écoles déodatiennes : Fernand Baldensperger, Ferdinand Brunot, Camille Claudel, Gaston Colnat, Georges Darmois, Paul Elbel, La Providence, Jacques Prévert et Sainte-Marie.

Il leur était proposé quatre ateliers d’une demi heure.

Photo de l’atelier "Cœur"'

L’atelier « Cœur »‘

Dans l’atelier « Cœur« , Guilaine Bédel, infirmière en cardiologie, faisait travailler les élèves sur leur capital santé cardiovasculaire : connaissance de l’appareil cardiovasculaire, sédentarité, tabagisme, alimentation…

Photo d'une équipe

Parcours « Culturel » dans le parc Jean Mansuy

Le « Parcours Culturel » conduisait les élèves, répartis par équipes, vers une vingtaine de postes répartis dans le parc et leur permettant de remplir un questionnaire sur la santé et la citoyenneté. Ce questionnaire sera corrigé en classe avec les enseignants.

Photo de Tchoukball

Jeu de Tchoukball

Dans les deux ateliers de gymnastique, les élèves ont pratiqué, individuellement ou en équipe, des jeux de parachute, de tchoukball, de pédalgo, d’échasses et de coxi bola, encadrés par la cinquantaine de bénévoles du club.

Photo du lâcher de ballons

Lâcher de ballons au pied de la Tour de la Liberté.

La matinée s’est terminée par un lâcher de ballons au pied de la Tour de la Liberté en présence de M. Conroy, Inspecteur de l’Education Nationale de Saint-Dié. Le retour des cartons (près de cinquante l’an passé) permettra aussi de faire de la géographie, voire de l’allemand. En effet, l’an dernier plusieurs ballons étaient allés au delà de Stuttgart. L’un des cartons, retrouvé près de Strasbourg, avait également été renvoyé par un des prédécesseur de M. Conroy à l’Inspection de Saint-Dié.

Photo des bénévoles

Les bénévoles du Club Cœur et Santé en compagnie de M. Conroy, Inspecteur de l’Education Nationale, de M. Schaller, conseiller pédagogique en EPS et de Mme Anne-Françoise Fernandez, déléguée régionale de l’Association de Cardiologie de Lorraine.

Chaque élève a reçu un diplôme, des documents et du matériel de la Fédération Française de Cardiologie (réglette, stylo et bracelet), ainsi qu’un gilet fluo offert par l’Association de Cardiologie de Lorraine, représentée par Mme Anne-Françoise Fernandes, déléguée régionale.

Merci à Michel Hadet pour ses photos.

Revue de presse : l’article de Saint-Dié Info du 30 mars http://saintdieinfo.fr/2017/03/ecoliers-deodatiens-y-ont-mis-coeur/

et les trois pages de Vosges Matin du 31 mars :

VM Saint-Dié 2017-03-31 (2-Parcours du Coeur Scolaire)

VM Saint-Dié 2017-03-31 (3-Parcours du Coeur Scolaire)

VM Saint-Dié 2017-03-31 (1-Parcours du Coeur Scolaire)

 

Les membres du club se bougent cette semaine plus que d’autres

Photo Marche Nordique

Alors que les bénévoles du club sont mobilisés cette semaine par les Parcours du Cœur – scolaire le jeudi 30  mars et des familles le samedi – les activités régulières se sont poursuivies avec 32 personnes à la marche nordique, autour de Michel Antoine et Dominique Rossignol et 40 à la gymnastique, dirigée cette semaine par Jean-Paul Wagner.

Photo Gymnastique

 

Dans les coulisses du Parcours du Cœur Scolaire

Photo de la réunion des bénévoles le 27 mars

Réunion des bénévoles le 27 mars

Le Parcours du Cœur Scolaire qui a lieu ce jeudi 30 mars réunira 250 élèves des écoles déodatiennes dans le Parc Jean Mansuy. La première édition a eu lieu en 1989 sur le Parcours Santé de la Tête de Saint-Roch, puis la manifestation s’est déplacée sur le Parcours du Cœur du Bois de Gratin, avant de « s’installer » en ville en 2011 sous sa forme actuelle.

Afin de présenter l’organisation générale et préciser le rôle de chacun, Michel Antoine a réuni les bénévoles lundi soir au Palais Omnisports. Ce sont en effet plus de 50 membres du club qui sont mobilisés pour encadrer les élèves et animer les quatre ateliers proposés (« Info Cardio» à l’Espace François Mitterrand et dans le parc les 2 « ateliers de gymnastique » et le «parcours culturel ») avant le lâcher de ballons final.

Photo du lâcher de ballons

Lâcher de ballons en 2012

La préparation de ce lâcher de ballons mobilise une équipe de 6 personnes qui ont commencé leur travail samedi dernier et qui seront mobilisées dès 7 heures 30 ce jeudi pour que que tout soit prêt pour 11 heures. Dans un souci écologique, le matériel a été modifié : les ballons sont en latex naturel, biodégradable, les fixations des ballons en plastique ont été remplacées par du carton et les ficelles sont en coton à la place du bolduc.

Le cri d’alerte de la Fédération Française de Cardiologie : nos enfants ne font plus assez de sport

Photo. Jeu de parachute lors du Parcours du Coeur scolaire

Activité physique lors du Parcours du Cœur scolaire

Alors que la 21ème édition du Parcours du Cœur scolaire de Saint-Dié aura lieu ce jeudi 30 mars dans le Parc Jean Mansuy,  la Fédération française de cardiologie lance un cri d’alerte : un enfant sur deux ne bouge pas assez.

Dans son dernier panorama santé, publié le 23 novembre 2016, l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Économique) a dévoilé des chiffres peu flatteurs concernant les petits français âgés de 11, 13 et 15 ans.

Graphique de la baisse de l'activité entre 11 et 15 ans, entre 2005 et 2013. Souce : OCDE

Evolution entre 2005 et 2013 de la baisse de l’activité physique chez les enfants de 11, 13 et 15 ans. Source : OCDE

Selon ce rapport, seuls 14% des garçons et 6% des filles pratiquent une activité physique quotidienne (au moins une heure) dans l’Hexagone, plaçant le pays à l’avant-dernière place au sein de l’Union européenne (dont la moyenne est de 20% pour les garçons et 10% pour les filles). Seule l’Italie (11% garçons, 5% filles) est derrière nous.

Graphique : Activité physique quotidienne à 11 et 15 ans. Source OCDE

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande aux 5-17 ans de pratiquer 60 minutes d’activité physique par jour afin de renforcer leur capital santé cardio-vasculaire. La FFC pointe du doigt la « surconsommation d’écrans » : trois heures par jour pour les enfants de 3 à 17 ans, avec chez les 13-18 ans une moyenne qui monte à quatre heures et trente minutes par jour en semaine et six heures le week-end.

Conséquence de cette forte inactivité, la capacité cardiovasculaire des enfants a baissé de 25% en 40 ans.

Photo d'un cœur amputé d'un quart

Ainsi, le Pr François Carré, cardiologue au CHRU de Rennes indique “ En 1971, un enfant courait 800 mètres en 3 minutes, en 2013 pour cette même distance, il lui en faut 4 ! ”.

La campagne actuelle de la FFC veut donc inciter les enfants à faire plus d’activité mais aussi « réveiller » les parents avec son  film qui, au premier abord, risque de choquer :  https://www.fedecardio.org/campagne-enfants/les-chutes.html.

Des « Parcours du cœur » seront organisés partout en France jusqu’au 14 mai, pour encourager les Français à pratiquer des activités physiques (liste consultable sur www.fedecardio.org).

A Saint-Dié, après le Parcours du Cœur Scolaire de ce jeudi, les membres du Club Cœur et Santé donnent RV aux adultes et à leurs enfants ou petits-enfants le dimanche 2 avril avec deux circuits tracés dans l’Ormont au départ de l’IFSI (école d’Infirmières). Les départs libres se feront entre 8 h et 15 heures :

Parcours du Cœur dimanche 2 avril 2017

.

 

 

Parcours du Cœur : reconnaissance du petit circuit par les membres du club

Photo des membres du Club

Les membres du Club Cœur et Santé avaient sorti leurs chaussures de marche et la banderole de la Fédération Française de Cardiologie

Ce dimanche, des membres du club Cœur et Santé de Saint-Dié ont reconnu le petit circuit (6,3 km) qui sera proposé au public le dimanche 2 avril prochain ainsi que les emplacements des points de contrôle et de ravitaillement. Dans 15 jours, ce sont près de 40 bénévoles qui seront mobilisés pour la 40ème édition déodatienne.

Les deux circuits du Parcours du Cœur ont été tracés par Michel Antoine dans le massif de l’Ormont à partir de l’Institut de Formation en Soins Infirmiers du Centre Hospitalier de Saint-Dié, dont le hall servira à l’accueil du public dans quinze jours.

Ce jour, à côté de ses aspects « santé » et organisationnel, la marche était aussi l’occasion de profiter des rayons du soleil et de la nature qui s’éveille.

Photo de jonquilles

Jonquilles dans les sous-bois près de l’ancien Préventorium

Rappelons que le Parcours du Cœur des familles est organisé au niveau national par la Fédération Française de Cardiologie depuis 42 ans. Pour l’année 2017, il aura lieu dans plus de 800 communes. Près de 150 00 personnes avaient participé à l’édition 2016.

A Saint-Dié, le départ se fera de l’Institut de Formation en Soins Infirmiers (accès juste après l’hôpital).

Deux circuits sont proposés dans le massif de l’Ormont : l’un de 6,3  km et l’autre de 10,5 km, réservé aux marcheurs entraînés.

Horaires : départs libres de 8 h 15 à 13 h pour le grand circuit et de 8 h 15 à 15 h pour le petit circuit.

Photo de l'accueil des participants

D’autres « activités » sont proposées au public :

  • dépistage du diabète en partenariat avec le service de diabétologie du centre  hospitalier,
  • mesure de la tension par les infirmières du Club Cœur et Santé,
  • démonstration sur le défibrillateur cardiaque et le massage cardiaque par le cardiologue et les infirmières du club Cœur et Santé,
  • distribution de brochures éditées par la Fédération Française de Cardiologie.

Une participation de 2 € est demandée au profit de la Fédération Française de Cardiologie. Gratuit pour les enfants.

Revue de presse : l’article de Vosges Matin :

Article de Vosges Matin - 29-3-2017

Parcours du Coeur-Vosges Matin du 29-3-2017