Archive - mai 2018

Sortie découverte du 23 mai à Bruyères pour le Club Cœur et Santé

Photo du groupe à l'accueil devant l'Office de Tourisme

Un groupe très attentif aux commentaires du guide

Ce mercredi 23 mai, une quarantaine  de participants se sont regroupés devant l’Office de Tourisme pour un circuit découverte des lieux et monuments emblématiques d’une partie du patrimoine de la ville de Bruyères.

Le parcours, de 3 km environ, guidé et commenté par Christian Bourion Président de l’association « Racines de Bruyères et sa région » accompagné de  François Mangin, a débuté  place Stanislas avec en son centre la fontaine Neptune et son Kiosque, pour se poursuivre dans un premier temps en direction de l’esplanade du Souvenir, le musée Henri Mathieu situé dans l’ancienne Synagogue de Bruyères, la fontaine de la Paix et de la Liberté, lHôpital de la Ville et panorama du Mirador du Mont Avison.

A l’Esplanade du Souvenir : Monument aux morts de 14 - 18

A l’Esplanade du Souvenir : Monument aux morts de 14 – 18

La deuxième partie du circuit nous a fait découvrir, Avenue du Cameroun, la maison natale de Jean Lurçat peintre, céramiste et créateur de tapisseries, les petites places de l’Avenue, le Carrefour du Bayeux et rue du Général de gaulle, la mairie, Place Doron et sa fontaine et l’Eglise Notre Dame de l’Assomption.

Une des petites places de l’avenue du Cameroun avec sa fontaine

Une des petites places de l’avenue du Cameroun avec sa fontaine

Le groupe dans l'Eglise Notre Dame de l'Assomption

Dans l’Eglise Notre Dame de l’Assomption, les regards vont suivant les explications du guide

Pour terminer ce circuit, les grilles du château Merlin, propriété privée et préservée à proximité de l’église, nous ont été exceptionnellement ouvertes pour la visite du  parc et de  l’orangerie.

Photo du groupe devant l'orangerie du château Merlin

Devant l’orangerie du parc du château Merlin avec nos accompagnateurs

Maintenant, il est temps de se rendre à l’auberge pour se restaurer. Les douze coups de midi sont largement dépassés et les estomacs sont demandeurs.

 

Après ce moment de convivialité, nous nous rendons à l’Eglise romane de Champ-le-Duc.

La visite est commentée par Denis Weigel de l’association La Dame de Champ.

 

L'accueil devant l'Eglise romane de Champ-le-Duc

L’accueil avant de découvrir l’intérieur de l’église

Photo à l'intérieur de l'Eglise

L’intérieur suscite une certaine curiosité

Une journée bien remplie, riche en découvertes, pleine de bonne humeur et appréciée aux dires des participants.

Prochaine sortie au programme : mercredi 20 juin.

 

 

Alimentation : pourquoi faut-il manger 5 fruits et légumes par jour ?

Photo de bananes, tomates, piments verts et poivrons

5 portions de fruits et légumes recommandées chaque jour

En France, le Programme National Nutrition Santé (PNNS) recommande de manger au moins 5 portions de fruits et légumes par jour. Cette recommandation correspond à la quantité nécessaire pour satisfaire les besoins de l’organisme en micronutriments, ces derniers ne pouvant pas toujours être fabriqués par l’organisme. Ils sont indispensables à la bonne assimilation, à la bonne transformation et à la bonne utilisation des macronutriments (protéines, glucides, lipides…).

Une richesse incomparable en antioxydants

Constamment exposées aux rayons ultraviolets captés lors de la photosynthèse, les plantes fabriquent des substances antioxydantes, comme les polyphénols ou certaines vitamines, pour se protéger des effets délétères des radiations solaires. Ces substances, massivement présentes dans les fruits, permettraient de limiter l’oxydation des cellules chez l’homme et ainsi, de lutter contre le vieillissement cellulaire provoqué par différents facteurs (pollution, tabagisme, stress, médicaments…).

Leur teneur en antioxydants varie selon plusieurs facteurs : la variété, les conditions de culture, la saison… On peut cependant se fier à la couleur, puisque les fruits et légumes les plus colorés en contiennent, et en général, une plus forte quantité.

Une faible densité calorique

Les fruits et légumes ont une faible densité calorique, c’est-à-dire que le nombre de calories apporté par un gramme de fruit est peu élevé par rapport aux autres types d’aliments. Pour une même portion, ces aliments apportent donc moins de calories, mais l’estomac est rempli de la même façon et cesse d’envoyer des signaux de faim. Leur teneur élevée en eau et en fibres accentue cette sensation d’être rassasié. Les fruits et légumes constituent donc un atout de choix dans la prévention et le traitement de l’excès de poids.

En prévention de nombreuses maladies

Les fruits et légumes auraient la capacité de prévenir de nombreuses maladies. Ainsi, une consommation de 800 grammes de fruits et légumes par jour diminuerait d’environ 20% le risque d’être victime d’un infarctus du myocarde ou d’une angine de poitrine. Impossible toutefois d’isoler l’effet spécifique de chaque fruit et légume : il faut donc varier le plus possible pour bénéficier de l’ensemble de leurs bienfaits.

Les caroténoïdes, contenus notamment dans les carottes et le pamplemousse, seraient associés par exemple à une diminution de l’incidence du cancer de la bouche, du pharynx, du larynx et des poumons. Le lycopène, en particulier, révèle de plus en plus de preuves de son efficacité à prévenir le cancer de la prostate. L’acide folique (vitamine B9), en grande quantité dans le melon, semble également diminuer l’incidence des maladies cardio-vasculaires et d’accident vasculaire cérébral.

Des fruits et légumes dès 20 ans !

2 nouvelles études, l’une britannique, l’autre étatsunienne, viennent de confirmer l’importance de manger abondamment fruits et légumes dès le plus jeune âge.

  • La consommation de 8 à 9 portions de fruits et légumes par jour à 20 ans réduirait jusqu’à 40% le risque d’athérosclérose (qui entraîne des lésions de la paroi artérielle et est l’une des causes de l’infarctus du myocarde),
  • 7 fruits et légumes par jour réduirait le taux de décès dû à une maladie du cœur de 31 % (comparé à une consommation journalière d’une seule portion).

Comment déguster les fruits et légumes ?

Ils peuvent se consommer sous différentes formes : crudités, en jus de fruit, entier, pressé frais… L’important est de varier les façons de les consommer !

Changez vos habitudes, c’est facile :

  • Le matin, prenez un fruit en allant au travail
  • Au déjeuner, privilégiez les salades, plus légères qu’un plat riche en calories
  • A 4h, pensez à un fruit pour le goûter
  • Au diner, accompagnez les viandes avec une portion de légumes
  • Profitez du week-end pour apprendre à cuisiner en famille

Une portion de fruits ou légumes c’est…

  • l’équivalent de 80 g ou 100 g, la taille d’un poing ou 2 cuillères à soupes pleines.
  • 1 tomate moyenne, une poignée de tomates cerises, une poignée de haricots verts, un bol de soupe, une pomme, deux abricot, quatre fraises, une petite ou moyenne banane…

 

Source : Fédération Française de Cardiologie (FFC)

Retrouvez la brochure de la FFC sur l’alimentation : https://www.fedecardio.org/sites/default/files/2018-Alimentation.pdf

ainsi que des recettes en vidéo : https://www.fedecardio.org/Je-m-informe/Je-mange-equilibre/idees-recettes

Les cyclistes du Club Cœur et Santé de sortie dans la vallée de la Haute Meurthe le 24 mai

Photo des cyclistes

Le groupe du 24 mai fait une pause à l’aire de jeux de la Voie Verte à Anould

Les sorties vélo du Club Cœur et Santé se poursuivent chaque jeudi matin. Le 24 mai, leur randonnée d’une trentaine de kilomètre les a conduits dans la vallée de la Haute Meurthe jusqu’à Anould par la rive droite de la Meurthe avec une petit halte à l’école de Contramoulin.

Le retour s’est effectué par la voie verte jusque Saint-Léonard où il se ont arrêtés pour regarder les vieux vélos réunis sur la palissade d’un habitant prénommé Jean-Marc.

 

Le groupe avec ses vélos nous veaux devant les vieux cycles

Le groupe devant les vieux vélos recyclés sur une palissade le long de la voie vert à Saint-Léonard

Depuis leur premier passage il y a un an, la « collection » s’est nettement enrichie puisque l’on compte maintenant une vingtaine de vieux cycles contre quatre le 4 mai 2017.

La palissade est maintenant éclairée la nuit par les lumières fonctionnant à l’énergie solaire, elle est décorée avec divers objets et de vieilles sacoches de vélo sont devenues des jardinière Plantations et décorations de la palissade aux vélos de Saint-Léonard.

 

Photo de la palissade et ses vieux vélos

La palissade et ses vieux vélos

Lors des quatre prochaines sorties, le groupe se rendra dans la vallée du Taintroué le 31 mai, puis à Etival-Clairefontaine le 7 juin, à Vanémont le 14 juin avant la sortie du mardi 19 juin, où 8 membres du club se rendront jusqu’aux Arrentés- de-Corcieux.

Ils y retrouveront les 30 membres de la Psycyclette, grande randonnée cyclotouriste organisée par l’UNAFAM et partie d’Albi le 12 juin.

Plus d’infos sur cette manifestation : https://coeuretsante.deodatie.fr/2018/05/24/des-cyclistes-du-club-coeur-et-sante-sur-la-derniere-etape-de-la-psycyclette-2018/

Rappelons que les sorties vélo du Club Cœur et Santé sont ouvertes à tous types de cyclistes, y compris ceux avec un vélo à assistance électrique et qu’elles se déroulent sans aucun esprit de compétition.

Pour plus d’information vous pouvez utiliser ce formulaire de contact.

Des cyclistes du club Cœur et Santé sur la dernière étape de la Psycyclette 2018

Photo du Col des Arrentès

Des membres du Club Cœur et santé retrouveront ceux de l’UNAFAM au Col des Arrentès

La Psycyclette est

  • une manifestation de cyclotourisme organisée par l’UNAFAM (Union Nationale de Familles et Amis de personnes malade et/ou handicapés psychiques),
  • un Tour de France contre les idées reçues
  • un défi audacieux : traverser la France à vélo en faisant participer des personnes vivant avec des troubles psychiques, des soignants, des bénévoles de l’Unafam et des cyclotouristes avertis.

Les  participants de l’édition 2018, la cinquième, partiront d’Albi le 12 juin pour rejoindre Saint-Dié le 19. Un autre groupe fera Nice – Saint-Chamond (42) du 11 au 15 juin. Les deux parcours se croiseront à Saint-Chamond le temps d’une soirée festive.

Le Club Cœur et Santé de Saint-Dié a été contacté par Mme Francine LEGROS, vice-présidente départementale de l’UNAFAM, qui nous a mis en contact avec l’organisateur, M. Michel LACAN de Toulouse.

Il a été convenu que des cyclistes du Club Cœur et Santé rejoindront le groupe à la fin de la dernière étape Vesoul – Saint-Dié.

Huit de ses membres partiront de Saint-Dié le mardi 19 juin à 14 heures et retrouveront le peloton de l’UNAFAM au Col des Arrentès, au dessus de Corcieux, pour faire les 25 derniers km de cette randonnée cycliste.

Affiche de la Psycyclette

Arrêt cardiaque : 35 acteurs supplémentaires de la chaîne de survie

Photo des participants à la formation

Ce sont 35 personnes qui ont participé à la formation organisée par le Club Cœur et Santé le jeudi 17 mai à l’Espace Mitterrand.

La majorité d’entre elles n’avait jamais appris les gestes qui sauvent. Pour les autres, il s’agissait de remettre à niveau leurs connaissances.

On notait parmi les participants une personne porteuse d’un défibrillateur implantable venue avec un membre de sa famille.

La soirée a débuté par la présentation d’un diaporama : Arrêt cardiaque-17-5-2018.

Ensuite, chacun est passé aux « travaux pratiques » avec l’aide de la vidéo et des mannequins Mini Anne : apprentissage du massage cardiaque, diagnostic de l’arrêt cardiaque, appel des secours et utilisation d’un défibrillateur.

L’essentiel de la vidéo est accessible avec ce lien :

.

La prochaine formation publique organisée par le Club Cœur et Santé aura lieu le jeudi 22 novembre à 19 h à l’Espace François Mitterrand.

Click to access the login or register cheese