Les activités du club Cœur et Santé de Saint-Dié pour 2020-2021

Article mis à jour le 31 juillet.

Créé en 1978, le club est rattaché à l’Association de Cardiologie de Lorraine, elle même membre de la Fédération Française de Cardiologie, première association de lutte contre les maladies cardiovasculaires.

Il est animé par un bureau de 5 membres qui regroupe Anne-Marie Thirion, présidente, Michel Antoine, vice-président et secrétaire, Jean-Paul Besombes, trésorier, Guilaine Bédel coordinatrice de la gymnastique et Jean-Louis Bourdon, cardiologue.

Activités à l’intention des cardiaques

Le club est ouvert aux cardiaques. Il organise à leur intention des activités physiques adaptées.

  • Gymnastique, le lundi de 18 h à 19 h à la salle de tir à l’arc du Palais Omnisports, sauf vacances scolaires ou jours fériés, à partir du 14 septembre.
  • Marche
    • Certains dimanches de 14 h à 17 h avec un grand et un petit circuit; la première marche aura lieu le 6 septembre.
    • Le samedi matin de 9 h 30 à 11 h 30, en ville ou à proximité (sur le Parc omnisports, le long de la Meurthe, dans le bois de Gratin où à la Tête de Saint-Roch) avec reprise le 5 septembre.
    • Des sorties de la journée avec marche et découverte d’un site en semaine ont également lieu plusieurs fois dans l’année.
  • Marche nordique, le lundi de 14 h à 17 h, sauf jour férié avec reprise le 7 septembre (a lieu le matin à 9 heures certains lundis des vacances d’été), avec un rendez-vous pour le covoiturage situé sur le parking du super marché Lidl.
  • Vélo sur route chaque jeudi matin, à partir du 3 septembre, y compris pendant les vacances scolaires, en dehors de la période hivernale, avec des sorties à la journée durant l’été; départ à 9 heures (8 heures en juillet et août) avec rendez-vous sur le parking de « Territoire de Marques », rue Alphonse Matter) ; une randonnée de 4 jours est prévue en septembre 2021.
  • Sorties en raquettes certains mercredis de janvier et février, selon l’enneigement et la météo;
  • La natation, qui avait lieu le mercredi après-midi devrait reprendre en 2021 à la piscine de Gérardmer après les travaux de reconstruction de l’établissement.

Vous trouverez des informations complémentaires sur les dates des différentes activités dans la rubrique « événements » de notre site (colonne de droite) ou en nous contactant grâce au formulaire de contact de notre site.

Activités à l’intention des scolaires et du grand public

Affichette sur les activités pour les scolaires et le grand public

Les activités pour les scolaires et le grand public

Conformément aux objectifs de la Fédération Française de Cardiologie (*), le club met également en place des actions d’information et de prévention des maladies cardiovasculaires en direction des scolaires et du grand public.

Parcours du Cœur scolaire au printemps (jeudi 7 avril 2021), en partenariat avec l’Inspection de l’Education nationale et l’USEP.

  • Parcours du Cœur grand public, le dimanche 11 avril 2021 au départ de la maison de quartier de Marzelay (marche, vélo sur route, VTT et ateliers santé).
  • Semaine nationale du Cœur fin septembre. En raison du contexte sanitaire, le club n’organisera pas de manifestation en 2020 (habituellement : marche, conférence et randonnée urbaine en vélo).
  • Formations gratuites aux gestes qui sauvent à Saint-Dié deux fois par an, en mai et novembre, ainsi que dans d’autres communes en partenariat avec les municipalités.

Il rencontre régulièrement les personnes en réadaptation cardiaque à l’hôpital après un problème coronarien ou une intervention cardiaque.

Enfin, il a initié en 2007 le Projet Défidéo qui est porté par le Pays de la Déodatie et qui a permis l’installation de plus de cent défibrillateurs automatiques externes accessibles au public 24 heures sur 24, ainsi que l’organisation de nombreuses sessions de formation aux gestes d’urgence. Une nouvelle tranche de 13 appareils est prévue à l’automne.

Bénévolat

Le club fonctionne grâce au bénévolat de ses membres et certaines de ses actions sont mises en place grâce à d’autres associations, en particulier les journées de formation aux gestes qui sauvent pour les scolaires.

Depuis 1994, il apporte, son concours pour encadrer des ateliers de la matinée sportive de l’ADAPEI en juin.

En mai 2021, il sera partenaire du P’tit tour de l’USEP.

(*) Les missions sociales de la FFC sont les suivantes :

  • Prévention des maladies cardiovasculaires.
  • Accompagnement des malades cardiaques.
  • Promotion des gestes qui sauvent.
  • Coordination des Associations régionales et des clubs Cœur et Santé.
  • Financement de la recherche cardiologique

Reprise des activités du club Cœur et Santé le lundi 14 septembre

Mise à jour : la Fédération Française de Cardiologie a décidé fin juillet d’avancer au 1er septembre la reprise des activités des clubs Cœur et Santé. Pour celui de Saint-Dié le calendrier s’échelonnera entre le jeudi 3 et le lundi 14.

La réunion a eu lieu en extérieur et dans le respect des règles de distanciation avec port du masque et distance d’un mètre entre les participants (photo : Marie-Claude Bourdon)

Suite aux décisions de la Fédération Française de Cardiologie (FFC) puis de l’Association de Cardiologie de Lorraine, le bureau du club Cœur et Santé de Saint-Dié s’est réunit le jeudi 9 juillet pour préparer la reprise des activités qui est prévue pour le lundi 14 septembre.

Les modalités de reprise dépendront bien entendu de la situation sanitaire en septembre et des règles de distanciation qui seront alors en vigueur tant au niveau gouvernemental qu’au niveau de la FFC. Cette dernière va proposer à la fin de l’été un livret à l’intention des clubs Cœur et Santé.

Le bureau a pris connaissance des documents reçus de la FFC et de la réglementation actuelle ainsi que des calendriers préparés par les responsables de secteur d’activité

Le calendrier de la reprise des activités est le suivant

  • marche nordique le lundi 14 septembre : RV à 13 h 45 sur le parking Lidl, rue de la Madeleine, ou à 14 h au Col d’Anozel,
  • gymnastique le lundi 14 septembre à 18 h salle de tir à l’arc du Palais omnisports Joseph Claudel (chaque participant devra venir avec son propre tapis et les exercices seront adaptés aux consignes sanitaires : pas d’utilisation de ballons ou autres objets…),
  • vélo le jeudi 17 septembre : RV sur le parking de Territoire de Marques à 9 heures,
  • marche du samedi le 19 septembre : RV à 10 h 15 sur le Parking du Palais omnisports Joseph Claudel,
  • marche du dimanche le 20 septembre septembre dans le secteur de Vanifosse-Pair et Grandrupt : RV à 13 h 45 sur le parking de Territoire de Marques.

Tous ces rendez-vous et les suivants seront annoncés sur notre site comme à l’habitude.

Les temps forts de l’année seront les journées de formation aux gestes qui sauvent (en novembre et février) et les Parcours du Cœur en avril (scolaire le jeudi 7 sur le parc Jean-Mansuy et grand public le dimanche 11 au départ de la maison de quartier de Marzelay).

Cette année, en raison du contexte sanitaire, il n’aura pas de manifestation à l’occasion de la Semaine du Cœur de septembre.

Chaque adhérent recevra dans les jours qui viennent la circulaire de rentrée ainsi que la fiche d’inscription pour l’année 2020-2021.

Nouveauté de cette année, la fiche comporte un engagement à respecter les gestes barrières.

Règles de distanciation à la date du 26 juin 2020

Les personnes souhaitant intégrer le club peuvent nous contacter par le formulaire de contact ci dessous.

En attendant, le club

  • vous invite à continuer à respecter les gestes barrières,
  • à pratiquer une activité régulière
  • et il vous rappelle les 10 règles d’or du Club des cardiologues du sport.

1 – Je signale à mon médecin toute douleur dans la poitrine ou essoufflement anormal survenant à l’effort.(*)

2 – Je signale à mon médecin toute palpitation cardiaque survenant à l’effort ou juste après l’effort.(*)

3 – Je signale à mon médecin tout malaise survenant à l’effort ou juste après l’effort.(*)

4 – Je respecte toujours un échauffement et une récupération de 10 minute lors de mes activités sportives.

5 – Je bois 3 à 4 gorgées d’eau toutes les 30 minutes d’exercice à l’entraînement comme en compétition.

6 – J’évite les activité intenses par des températures extérieures inférieures à – 5°C ou supérieures à + 30°C et lors des pics de pollution.

7 – Je ne fume pas, en tous cas jamais dans les 2 heures qui précèdent ou suivent ma pratique sportive.

8 – Je ne consomme jamais de substance dopante et j’évite l’automédication en général.

9 – Je ne fais pas de sport intense si j’ai de la fièvre, ni dans les 8 jours qui suivent un épisode grippal (fièvre + courbatures).

10 – Je pratique un bilan médical avant de reprendre une activité sportive intense si j’ai plus de 35 ans pour les hommes et plus de 45 ans pour les femmes.

(*) Quels que soient mon âge, mes niveaux d’entraînement et de performance, ou les résultats d’un précédent bilan cardiologique.

 

Histoire du Club Cœur et Santé de St-Dié. Chapitre 15 : les années 2018-2019

L’affiche de l'exposition

L’affiche de l’exposition

La Fédération Française de Cardiologie

Les Parcours du Cœur ont rassemblé près de 600 000 personnes : 950 villes (+ 15 %), 14 000 classes (+ 75 %) du 17 mars au 21 mai (chaque organisateur a le choix de sa date).

Dans ce cadre, la FFC sort un nouveau film « Bonne journée pourrie » :

A l’occasion de la Journée des droits des femme, le 8 mars 2018, mise en place à Lille de l’exposition de Loïc Trujillo « Femmes de cœur, cœurs de femmes ». Elle sera présentée en 2019 par le club de Saint-Dié.

Les 243 clubs Cœur et Santé regroupent plus de 17 000 personnes. L’association de Cardiologie des Antilles voit le jour le 26 mai 2018.

Annie Thirion avec les autres médaillés 2018 de la FFC

Le 16 novembre 2018, Annie Thirion, présente au club depuis 40 ans, reçoit la médaille nationale de la FFC lors des Journées nationales des clubs. La rencontre se déroule pour la première fois sur deux jours.

Le 15 novembre 2019, c’est Michel Antoine qui est honoré par la FFC lors des journées nationales.

Remise de la médaille de la FFC à Michel Antoine le 15 novembre 2019

Au niveau financier, les dons et legs (99% des ressources et près de 13 M€) progressent de près de 20% en 2017-2018. Les principales dépenses liées aux missions sociales de la FFC sont l’information et la prévention (5,79 M€), la recherche (2,98 M€) et la coordination des associations régionales (0,92 M€).

En 2019, le Pr Alain Furber (Angers) succède au Pr Claire Mounier-Véhier comme président de la FFC.

L’Association de Cardiologie de Lorraine

En 2018, l’ACL compte 21 clubs (création de celui de Sarreguemines) et 2373 adhérents. Il sont 2476 en 2019.

Des élections ont lieu en 2019 pour le renouvellement du CA de l’ACL (mandat de 4 ans) : Annie Thirion et Jean-Louis Bourdon sont réélus.

Le 12 octobre 2019, médaille régionale pour Denise Dombrat, qui s’est beaucoup investie dans les marches, les gestes qui sauvent et les Parcours du Cœur et a fait partie du bureau, et Jean Paul Besombes, trésorier du club depuis janvier 2009 et un des acteurs du Parcours du Cœur scolaire.

Denise Dombrat et Jean-Paul Besombes aux côtés d’Annie Thirion et Jean-Louis Bourdon (Photo de Jean-Claude Wolff)

Le club Cœur et Santé

Une nouvelle activité

Des sorties piscine ont lieu le mercredi à Gérardmer du 12 septembre 2018 au 6 mars 2019 (fermeture pour travaux), à l’initiative de Dominique Rossignol avec en moyenne une dizaine de participants. Elles devraient reprendre en 2021.

Photo de nageuses et nageurs

Le groupe devant la piscine de Gérardmer le 12 septembre 2018 (Photo : Dominique Rossignol)

Les 40 ans du club ont été l’occasion de manifestations entre le 7 juillet 2018 et le 15 juin 2019.

Le cœur des 40 ans du club, réalisé le 5 juillet 2018 reprend le logo de la Fédération Française de Cardiologie dessiné par Miro.

L’assemblée générale du 6 décembre 2018 est l’occasion de fêter les 40 ans du club et la médaille d’Annie Thirion, présente depuis le début.

Photo du bureau

Le bureau lors de l’assemblée générale le 6 décembre 2018

Le 15 juin 2019, le club reçoit près 200 membres des clubs Cœur et Santé de l’ACL. Le Pr Gilgenkrantz fait une conférence sur les progrès de la cardiologie en s’appuyant sur la vie de Boris Vian.

Vue d’une partie des convives  le 15 juin 2019

Enquête auprès des 168 adhérents

Fin 2018-début 2019, il y a 62% de femmes, un âge moyen de 64 ans, 55% de porteurs de pathologie cardiovasculaire; les autres sont conjoints de cardiaque (12%), professionnels de santé (4%) ou non-cardiaques (29%). Ils sont au club depuis 7 ans en moyenne.

Le bénévolat concerne 85 des membres en 2018-2019 avec 4068 heures valorisées à hauteur de 107 884 €. Les principaux secteurs d’activité sont les Parcours du Cœur (850 h), les gestes qui sauvent (370 h) et les activités  physiques (831 h).

Les Parcours du Cœur grand public et scolaire

En avril 2018, les scolaires sont 259 le jeudi 5 et 478 personnes (un record) partent de l’Orme vers le massif de la Bure le 8.

En 2019, pour le parcours scolaire, 340 élèves se retrouvent le 4 avril au Parc Jean-Mansuy.

des élèves en activité

Le parcours scolaire 2019 a été interrompu en raison de la météo

464 personnes font le parcours grand public le 7 avril au départ de La Bolle avec 2 circuits de marche et un de VTT dans le Kemberg, avec Rémi Thirion, et un de vélo sur route vers Taintrux.

L’urgence cardiaque

Défidéo : remise de 9 DAE le 7 juillet 2018 et de 8 le 17 octobre 2019., ce qui porte le total à 98 appareils (+ 3 hors Défidéo).

Défidéo, 3 juillet 2018

Formations des scolaires

553 élèves de CM sont accueillis les 22 et 23 novembre 2018 et de 428 les 21 et 22 novembre 2019.

50 élèves de 5e du collège Jules Ferry sont formés les 10 avril 2018 et 23 avril 2019 dans le cadre de leur Parcours du Cœur.

photos des bénévoles

Des formateurs issus de la Croix Rouge, de la Protection civile, des Sapeurs pompiers, de l’Ufolep et du Club Cœur et Santé pour la formation 2018

Les formations grand public ont lieu les 17 mai et 22 novembre 2018 et les 16 mai et 22 novembre 2019 à Saint-Dié, le 7 juillet 2018 à Celles sur Plaine et le 2 juillet 2019 à Saint-Léonard.

Journée mondiale de l’arrêt cardiaque du 16 octobre 2018 : le club tient un stand dans le hall de l’hôpital et organise à Anould une réunion avec le Pays de la Déodatie pour les élus et les référents Défidéo.

Les activités physiques adaptées

La gymnastique

Elle a toujours lieu le lundi dan la salle de tir à l’arc avec en moyenne 29 personnes.

Photo des participants

La séance du lundi 23 mars 2018

Les marches

Elles ont lieu le dimanche toutes les 3 semaines. Il s’y ajoute des sorties en semaine. La participation moyenne est de 27 personnes

Photo du groupe devant le monument

Regroupement au pied du Monument de la Nécropole de la Fontenelle le 14 octobre 2018 (photo Michel Antoine)

La sortie chamois de septembre est devenue incontournable.

Sortie chamois du 18 septembre 2019

La marche nordique poursuit son développement avec une moyenne de 33 participants en 2017-2018 et de 35 en 2018-2019, années où des sorties sont organisées durant l’été. Il y a toujours la sortie nocturne avant Noël.

Les sorties raquettes (si la météo le permet) connaissent toujours un grand succès.

Photo du groupe aux Trois Fours

Les Trois Fours, 13 février 2019, des raquetteurs radieux (photo Michel Antoine)

Les cyclos sont de plus en plus nombreux chaque jeudi matin (en moyenne 10 en 2018 et 15 en 2019).

Il y a eu deux sorties de la journée en juillet-août et 23 membres ont fait une randonnée de 3 jours entre Mulhouse et la Haute Saône au nord de Besançon du 11 au 13 septembre 2019.

Halte au port de Dannemarie le 11 septembre 2019.

Ils participent le 19 juin 2018 et le 12 juin 2019 à une partie de la Psycyclette, randonnée cyclo de l’UNAFAM, lors de ses passages à Saint-Dié.

Psycyclette 2019 : le gros du peloton au Col du Surceneux

La Semaine du Cœur

En 2018, pour la première fois, le club organise une randonnée cycliste en ville en partenariat avec l’association l’Engrenage avec 50 participants. Elle est renouvelée le 28 septembre 2019.

Randonnée urbaine en vélo le 29 septembre 2018

La Marche du Cœur du dimanche 23 septembre 2018 a pour thème du centenaire de 1918. Celle du 22 septembre 2019 mène du centre ville vers les hauts de Foucharupt.

La conférence porte sur « 40 ans de progrès en cardiologie » en 2018 et sur l’infarctus en 2019 (par le Dr Mariya Manova).

Les autres actions

Journées portes ouvertes à l’hôpital du 26 au 28 mars 2018 : le club y tient un stand.

Journée de l’ADAPEI 2019

Journée sportive de l’ADAPEI en juin : participation à l’encadrement de la Journée sportive de l’ADAPEI en juin (le 8 en 2018 et le 14 en 2019).

L’exposition « Femmes de cœur, cœurs de femmes » est présentée sur 10 sites de la Déodatie de février à juillet 2019.

L’expo à l’hôpital Saint-Charles en mars 2019

Conférence le 14 juin sur l’AVC à la salle Carbonnar.

La fête du sport en septembre (le 8 en 2018 et le 7 en 2019) : le club y présente ses actions, sensibilise à la prise en charge de l’arrêt cardiaque et rencontre d’autres associations.

La convivialité

Elle n’est pas oubliée avec les repas de fin de saison en juin ou la réunion régionale des clubs.

Une partie des bénévoles de la réunion du 15 juin 2019

Une des tables le 15 juin 2019

 

Histoire du Club Cœur et Santé de St-Dié. Chapitre 14 : les années 2016-2017

Photo

Casting de Femmes

La Fédération Française de Cardiologie

La campagne 2016 sur l’infarctus chez la femme avec deux vidéos : Casting de femmes (photo ci-dessus) https://www.fedecardio.org/casting-de-femmes/casting.html et Préjugés (un million de vues sur Facebook).

En 2017, campagne sur la baisse d’activité des enfants avec une vidéo  http://https://www.fedecardio.org/campagne-enfants/les-chutes.html

Une affiche symbolise la baisse d’un quart de la capacité à l’effort des enfants.

Photo d'un cœur amputé d'un quart

En 40 ans nos enfants ont perdu 40% de leurs capacités cardiovasculaires

La campagne sur les gestes qui sauvent interroge : « Savez-vous sauver? ».

La campagne Savez-vous sauver

En 2016, les 220 clubs Cœur et Santé regroupent 15 416 personnes (+ 8 %). En  2017, il y a 235 clubs.

Les Parcours du Cœur scolaires 2016 rassemblent 213 000 enfants entre le 29 mars et 15 mai. Les parcours grand public ont lieu sur un WE (2-3 avril). Les parcours d’entreprises sont créés.

Une nouvelle communication apparaît avec la chaussure de sport rouge et blanche.

Une nouvelle affiche pour les Parcours du Cœur en 2016

En 2017, il y a 400 000 participants aux Parcours du Cœur.

L’aide à la recherche progresse avec 1,7 M€ en 2016-2016 et 2,5 en 2016-2017.

Le 18 novembre 2017, lors de la journée des clubs, une surprise attend Jean-Louis Bourdon : la médaille nationale de la FFC.

Annie Thirion, Jean-Louis Bourdon, Anne Françoise Fernandes et Claire Mounier-Vehier, présidente de la FFC (photo : Michel Antoine)

L’Association de Cardiologie de Lorraine

En 2016, l’ACL compte 2176 adhérents (+10%) dans 20 clubs (création de Longwy) et reste la première association régionale.

Le 22 avril 2016, la présidente de la FFC vient à Mondelange rencontrer les clubs. Le soir elle fait une conférence sur « Cœur de Femme ».

La présidente de la FFC avec des représentants des clubs à Mondelange le 24 avril 2016

Le 29 septembre : rencontre avec des chercheurs à Brabois pour la semaine du Cœur.

Le 7 octobre 2016 à Brabois, Michel Antoine reçoit la médaille de la FFC.

Photo de Michel Antoine entouré par le Pr Etienne Aliot, le Dr Jean-Louis Bourdon et Annie Thirion,

Le Pr Etienne Aliot, le Dr Jean-Louis Bourdon, Michel Antoine et Annie Thirion (photo Michel Hadet)

En 2017, au 30 juin, l’ACL compte 2219 adhérents et un nouveau club : Sarreguemines. Avant l’AG les membres du club visitent le château de Fléville.

Le club Cœur et Santé

Les nouveautés

Deux nouvelles activités : sortie chamois (15 septembre 2016) et vélo (6 avril 2017).

Le site du club est créé le 30 juin 2016. Depuis, près de 1000 articles ont été publiés.

Le premier article du site du Club (30 juin 2016)

La  vie du Club

A l’assemblée générale du 1er décembre 2016, conférence du Dr Anne-Charlotte Dupond sur « Activités physiques adaptées et santé ».

Le bénévolat est chiffré : 1800 heures pour 2015-2016 et 2568 pour 2016-2017 : 1464 h pour les actions de prévention (Parcours et Semaine du Cœur, Gestes qui sauvent…), 519 h pour la phase III (gymnastique, marche, marche nordique, vélo) et 675 h pour la « gestion » (réunions de l’ACL et du bureau, préparation des activités, communication, gestion financière…).

Les Parcours du Cœur grand public et scolaire

Le 31 mars 2016, 336 élèves se retrouvent parc Jean Mansuy.

Activités avec des parachutes le 23 mars 2016

Le 3 avril, 414 personnes (dont 264 femmes) de 5 à 90 ans partent de Foucharupt vers le Massif du Kemberg (163 pour le circuit de 11,5 km et 251 pour les 6,5 km).

Reconnaissance du Parcours du Cœur 14 mars 2016 (photo Michel Antoine)

Le parcours scolaire 2017 reçoit 380 élèves le vendredi 23 mars.

Parcours du Cœur scolaire 2017 : l’atelier Cœur par Guilaine Bedel

Le 2 avril 2017, le grand public part de l’IFSI avec 425 marcheurs.

Urgence cardiaque

Le 28 avril 2016, le club est invité à Épinal à dispenser une formation sur l’arrêt cardiaque à la réunion départementale des associations qui enseignent le Français Langue d’Intégration.

La formation des apprenants FLI à Épinal le avril 2016

Il anime des formations à Anould (27 février), Celles sur Plaine (9 avril), Saint-Michel (13 avril), Entre-deux-Eaux (28 avril), Fraize (23 mai), Saulcy (25 mai), Aumontzey (20 juin), Saint-Rémy (13 septembre) pour un total de 340 personnes.

Formation à Celles sur Plaine le 9 avril 2016 (photo : Nicolas Bourdon)

Le 24 et 25 novembre 2016, formation pour 450 élèves. Le jeudi soir, quarante personnes bénéficient de la session grand public.

Formation de seize personnes à la médiathèque d’Étival le 24 janvier 2017.

Photo de la formation

La formation à la médiathèque d’Étival

Les 23 et 24 novembre 2017, il y a 432 élèves en journée et 104 adultes le jeudi soir.

Les encadrants le 23 novembre 2017

Le 11 mai 2017, dans le cadre de Défidéo, remise de 8 nouveaux DAE, avec le soutien de la Fondation CNP assurances (près de 82 000 € versés depuis 2010). A la suite, formations à Bois de Champ (12 avril), Pair et Grandrupt (28 juin), Saint-Michel (10 octobre), Entre-deux-Eaux (10 octobre).

Semaine du Cœur

Marche du Cœur 2016 le 25 septembre (circuit sur les écoles, partie ouest de la ville).

La Marche du Cœur 2017 (Vosges Matin du 26 septembre)

La conférence du 27 a pour thème « L’électricité du cœur ».

Conférence du 27 septembre 2016 au lycée Jules Ferry (photo Michel Antoine)

En 2017, marche le 25 septembre sur le thème des écoles de la partie est de la ville et conférence le 27 par le Dr Jean-Marc Dollet sur « Cœur et diabète ».

La gymnastique

Elle reprend le 12 septembre 2016 à la salle de tir à l’arc, toujours les lundis.

La reprise de la gymnastique le 12 septembre 2016

Gymnastique avec Arnaud Villmann le 23 novembre 2017

La marche nordique

Elle a lieu les lundi à 14 heures et ce par tous les temps (ou presque).

Marche nordique le 13 mars 2017, secteur de la Voivre-Hurbache

Lors de la dernière marche nordique de la saison 2015-2016 le 27 juin 2016-Col de la Crenée les participants ont eu droit à un petit cadeau

Marche nordique, 3 avril 2017 sur les hauts de Taintrux

Marche nordique dans la neige, 4 décembre 2017

L’année 2017 se termine avec la sortie nocturne le 15 décembre.

Les marches

Elles ont lieu en moyenne deux fois par mois dans tous les secteur de la Déodatie.

A la Roche des Bruyères le 16 octobre 2016 au dessus de Kichomprè.

Marche pluvieuse le 6 novembre 2016 à Provenchères

Il y a toujours les sorties de la journée : Baccarat le 21 avril 2016, Rambervillers le 25 avril 2017 (marches découvertes dans les villes), et Fraize le 25 mai 2017 (marche vers la roche du Hangochet).

Marche à Baccarat 21 avril 2016 (photo Michel Antoine)

Le 15 septembre 2016, le club organe sa première sortie à la découverte des chamois sur les crêtes.

Marche à la rencontre des chamois le 15 septembre 2016

Depuis 2017 la sortie raquettes a lieu sur la journée sous la direction de Gilbert Muller et Alain Auzely.

Sortie raquettes sur les crêtes le 25 janvier 2017 (photo : Michel Antoine)

Le 2 décembre 2017 le club participe à la marche organisée par l’hôpital dans le bois de Gratin dans le cadre de l’opération « Moi sans tabac ».

Les sorties en vélo

Cette activité du jeudi matin (sauf les mois d’hiver) débute le 6 avril 2017, avec en moyenne 6 participants en 2017. Une sortie de la journée a lieu à Senones le 24 août 2017.

L’ouverture de la saison cycliste le 6 avril 2017

Autres activités

Le 19 octobre 2016, le club tient trois stands lors du « Cross solidaire » du Lycée Jacques-Augustin : prise de pouls, gestes qui sauvent et quiz cardio.

Les bénévoles du club lors du cross solidaire du lycée Jacques Augustin le 19 octobre 2016

Le club participe au salon des seniors le 13 mai 2017.

Stand du club sur le Forum des seniors le 13 mai 2017

Il est présent à la journée de l’ADAPEI en juin.

Il tient un stand à la Fête du sport le 3 septembre 2016 et le 9 septembre 2017.

Stand du club lors de la Fête du sport 2017

Enfin une conférence sur « Questions de Cœur » est donnée pour les retraités CFDT le 22 novembre 2017.

Convivialité

Sortie et repas de fin d’année le 30 juin 2016 à Taintrux.

Repas de fin d’année à Taintrux le 30 juin 2016

Le 29 juin 2017 le club termine l’année à Saales.

Repas de fin d’année le 29 juin 2017

Histoire du Club Cœur et Santé de St-Dié. Chapitre 13 : les années 2014-2015

Logo des 50 ans de la FFC

La Fédération Française de Cardiologie

Créée en 1964, la FFC fête ses 50 ans en 2014.

Dans le cadre de la campagne pour un Plan Cœur des réunions sont organisées à Lyon, Nîmes, Lille, Nantes, Strasbourg et Bordeaux et une table ronde parlementaire à l’Assemblée Nationale. Le président de la FFC est invité au festival de Cannes avec une jeune cardiaque.

La FFC au festival de Cannes 2014 (photo : FédéCardio)

La lutte contre l’arrêt cardiaque se poursuit. En mars 2014, FédéCardio N° 43 nous révèle que le Maine et Loire est le premier à équiper toutes ses communes (363) d’un DAE (maintenance assurée par les pompiers).

En 2014, la FFC propose aux collégiens de rédiger des nouvelles sur le thème « La cigarette, amie ou ennemie? ». Elle reçoit 152 textes. Le premier prix 2015 revient au collège d’Auxi-le-Château (62) et s’intitule « Moi, sa meilleure ennemie ».

Les Parcours du Cœur se développent : en 2014 il y a 808 parcours grand public sur un même WE (5 et 6 avril) et 160 000 élèves, avec une date unique (4 avril). Pour l’édition 2015, les parcours scolaires se déroulent entre le 23 mars et le 5 avril.

Carte des Parcours du Cœur 2015

En 2015, le Pr Claire Mounier-Véhier (Lille) succède au Pr Claude Le Feuvre à la tête de la FFC qui compte 217 clubs et 14 275 membres.

L’Association de Cardiologie de Lorraine

En 2015, création des clubs de Bourbonne et Épinal. L’association compte 1990 adhérents.

L’ACL fait son assemblée générale 2014, à Mondelange à l’occasion des 20 ans du club local, avec une cinquantaine de Déodatiens.

Assemblée Générale de l’ACL à Mondelange le 10 octobre 2014

Le matin, la partie conviviale comporte la visite de l’ancienne usine sidérurgique d’Uckange.

Visite à Uckange le 10 octobre 2014

Retour à la faculté de médecine de Nancy pour l’AG 2015. Avant l’AG, visite du Musée du Cinéma et de la Photographie à Saint Nicolas de Port.

Assemblée Générale de l’ACL le 9 octobre 2015 (Photo Michel Hadet)

Les Déodatiens se rendent à Plombières le 24 avril 2014 à l’invitation du club local.

La rencontre de Plombières (photo : Michel Antoine)

Le club Cœur et Santé

les premières sorties en raquettes ont lieu les après-midi des 9 et 16 février 2015.

Sortie en raquettes du 9 février 2015

Les Parcours du Cœur grand public et scolaires

En 2014, les deux circuits de marche partent de l’IFSI vers le massif de l’Ormont le dimanche 6 avril avec 414 participants.

Parcours du Cœur 2014 : une partie des bénévoles du club avec Thierry Schaller, conseiller pédagogique en EPS (photo : Joseph Uhrig)

Pour le parcours scolaire, les 210 élèves se retrouvent au Parc Jean-Mansuy le vendredi 4 avril 2014.

Jeux avec des parachutes. Parcours du Cœur scolaire du 26 mars 2015 (photo : Michel Hadet)

On retrouve toujours 4 ateliers : gymnastique (avec tchoukball, échasses, parachutes et coxybola), circuit culturel et information sur le cœur dans la salle Mélusine.

Envol des ballons lors du Parcours du Cœur scolaire 26 mars 2015 (photo : Michel Hadet)

En 2015, le parcours scolaire a lieu le 26 mars sous un ciel gris avec les mêmes ateliers.

Parcours du Cœur scolaire 26 mars 2015 : les bénévoles

Le 29 mars le grand public part de l’hôpital de Foucharupt. En raison d’un temps exécrable, il n’y a que 113 participants.

Pluie et vent pour le Parcours du Cour du 29 mars 2015

Urgence cardiaque

En 2014, le club acquiert un défibrillateur léger (500 g) financé par des concerts et le don d’un couple déodatien.

Présentation du « mini » défibrillateur du club le 21 novembre 2014

En novembre 2014, 48 nouveaux mannequins Mini Anne sont achetés.

Massage avec un mannequin Mini Anne

Le 9 septembre, formation pour les encadrants des activités du club.

Le 21 novembre, suite à l’installation à Saint-Dié du premier, et toujours seul, DAE en accès public 24 h sur 24 à l’arrière de l’hôtel de Ville, les Drs Anne Claudon (service des urgences) et Jean-Louis Bourdon (cardiologue du club), écrivent au maire pour lui proposer un plan d’installation de appareils à Saint-Dié associé à une campagne de formation.

Les 20 et 21 novembre 33 encadrants (club et partenaires) forment 407 élèves.

Lors de l’assemblée générale, le 14 décembre 2014, une nouvelle formation est réalisée pour les adhérents.

Formation des membres du club le 14 décembre 2014

Affiche du concert du 28 septembre 2014 pour financer un défibrillateur

En 2015, une trentaine de personnes sont formées au Centre Social Saint-Roch le 19 juin et puis 371 élèves les 12 et 13 novembre à l’Espace Mitterrand.

Le jeudi 12 novembre à 18 heures, le club organise salle Mélusine une formation grand public qui attire une vingtaine de personnes.

Gestes qui sauvent : 30 des 40 encadrants de novembre 2015

Défidéo

Troisième tranche d’installation de DAE en Déodatie avec remise de 13 appareils le 2 décembre 2015, avec le soutien financier de la Fondation CNP, pour la troisième fois, et celui du club Soroptimist de Saint-Dié.

Défidéo : 13 nouveaux DAE remis le 2 décembre 2015

Semaine du Cœur

Marche du Cœur le dimanche 26 octobre 2014 avec un circuit sur les stèles et monuments commémoratifs.

Départ de la Marche du Cœur 2014 près du monument aux morts

Conférence le 28 octobre sur le thème « Essoufflé ? Et si c’était le cœur? »

Marche du Cœur le 25 octobre 2015 avec circuit en ville sur les ponts de la Meurthe.

Mardi 27 octobre, salle Carbonnar, conférence sur Cœur et Sport après 40 ans.

Marche du cœur le 25 octobre 2015 : le groupe guidé par Simone Loos

Marche

Une à deux fois par mois le dimanche, une marche est organisée.

Les sorties de la journée se poursuivent plusieurs fois dans l’année avec une marche et une visite.

Ainsi en 2014, le 3 juillet, cette sortie a lieu à Senones (visite de l’abbaye et du musée du Solex et marche sur le circuit des carrières).

Le 25 septembre 2014 le club se rend à Labaroche avec visite du musée du bois et marche.

Marche le 30 novembre 2014

En 2015, journée à Granges sur Vologne avec marche vers le champ de roches et visite des Cafés Canton, à Épinal le 25 mai et au Tholy le 17 septembre avec visite de la Maison Louis et marche vers la grande cascade.

Marche vers le champ de roches non loin de Granges sur Vologne le 29 mai 2015 (photo : Denise Dombrat)

Lors de ses marches, le club continue de prendre de la hauteur et de profiter des beaux points de vue de la région.

Vue depuis la Roche des Corbeaux le 26 avril 2015

Marche nordique

Cette activité continue de se développer et attire de plus en plus participants. La moyenne qui était de 12 personnes en 2012, passe à 28 en 2014-2015.

En début d’année une séance d’initiation a lieu pour les nouveaux marcheurs.

Initiation à la marche nordique le 4 septembre 2014 par Michel Cros

L’organisation prévoit même des « aires de repos » en forêt comme le montre la photo ci dessous !

Marche nordique : pause en forêt le 29 septembre 2014

Le 15 décembre 2014 a eu lieu la première marche nordique nocturne à partir des Trois Fauteuils.

Première marche nordique nocturne le 15 décembre 2014

En 2015, le groupe de marche nordique continue de s’étoffer et devient, en terme de participants, le plus important au sein de club.

Près de quarante personnes pour la sortie de marche nordique avec Michel Cros le 5 octobre 2015

Gymnastique

Elle attire entre 30 et 45 personnes et a lieu dans la salle de tir à l’arc depuis la rentrée 2014.

Rentrée pour la gymnastique le 8 septembre 2014

Si la météo est favorable, le groupe pratique ses activités en extérieur.

Échauffement sur la piste d’athlétisme le 8 septembre 2014

Journée sportive de l’ADAPEI

Le club Cœur et Santé reste fidèle à cette manifestation.

Atelier d’équilibre en 2014

Une quinzaine de ses bénévoles encadrent plusieurs ateliers au palais omnisports et sur le stade d’athlétisme.

Atelier de fléchettes à la salle de tir à l’arc le 15 juin 2015

Convivialité

Repas de fin d’année à La Bolle le 18 juin 2015.

Le repas de fin d’année le 18 juin 2015

Loi du 3 juillet 2020 sur le statut de citoyen sauveteur, la lutte contre l’arrêt cardiaque et les gestes qui sauvent

Groupe d'élèves apprenant le massage cardiaque

Apprentissage du massage cardiaque par des élèves de cours moyen  lors d’une formation en 2018

En France, on dénombre environ 40 000 décès par arrêt cardiaque chaque année représentant un décès toutes les 15 minutes.

7 fois sur 10, ces arrêts surviennent devant témoins, mais seulement 20 % d’entre eux connaissent les gestes qui sauvent.

Le taux de survie n’est que de 3 à 4% alors que nos voisins anglo-saxons et scandinaves ont un taux de survie de 40% à 50%.

Afin de favoriser une implication citoyenne, une nouvelle proposition de loi vient d’être adoptée. Elle permet de sensibiliser le grand public aux gestes qui sauvent et créée le statut de citoyen-sauveteur (source : Fédération Française de cardiologie).

Adoptée le 25 juin 2020, la loi N° 2020-840 visant à créer le statut de citoyen sauveteur, lutter contre l’arrêt cardiaque et sensibiliser aux gestes qui sauvent a été publiée au Journal Officiel le 3 juillet 2020.

Elle vise notamment à

  • exonérer les citoyens sauveteurs « de toute responsabilité civile en cas de préjudice lié à leur intervention sauf en cas de faute lourde ou intentionnelle de leur part » (Article 1er); cette mesure, demandée par la FFC depuis 2010, devrait lever les réticences de certains témoins à agir face à une personne victime d’un arrêt cardiaque;
  • à renforcer la formation aux gestes qui sauvent auprès des élèves, des salariés, des arbitres et juges sportifs et du grand public (Articles 2 à 5);
  • à évaluer la prise en charge des arrêts cardiaques extra-hospitaliers (article 9).

Pour une pleine application de la loi, il faudra attendre différents décrets.

En voici les principaux éléments.

TITRE Ier : LE STATUT DE CITOYEN SAUVETEUR

Article 1er

[…]

« II. – Quiconque porte assistance de manière bénévole à une personne en situation apparente de péril grave et imminent est un citoyen sauveteur et bénéficie de la qualité de collaborateur occasionnel du service public.
« Le citoyen sauveteur effectue, jusqu’à l’arrivée des services de secours, les gestes de premiers secours par, le cas échéant, la mise en œuvre de compressions thoraciques, associées ou non à l’utilisation d’un défibrillateur automatisé externe.
[…]
« Lorsqu’il résulte un préjudice du fait de son intervention, le citoyen sauveteur est exonéré de toute responsabilité civile, sauf en cas de faute lourde ou intentionnelle de sa part. »

[…]

TITRE II – MIEUX SENSIBILISER LES CITOYENS AUX GESTES QUI SAUVENT

Article 2
[…]
« Art. L. 312-13-1. – Tout élève bénéficie, dans le cadre de la scolarité obligatoire, d’une sensibilisation à la
prévention des risques et aux missions des services de secours ainsi que d’un apprentissage des gestes de premiers
secours.
« Cet apprentissage se fait suivant un continuum éducatif du premier au second degrés. Il comprend notamment
une sensibilisation à la lutte contre l’arrêt cardiaque et aux gestes qui sauvent organisée dès l’entrée dans le second
degré.
« Les formations aux premiers secours de cet apprentissage sont assurées par des organismes habilités ou des
associations agréées conformément à l’article L. 726-1 du code de la sécurité intérieure. »

Article 3
[…]
« Art. L. 1237-9-1. – Les salariés bénéficient d’une sensibilisation à la lutte contre l’arrêt cardiaque et aux gestes qui sauvent préalablement à leur départ à la retraite.
« Le contenu, le champ d’application et les modalités de mise en œuvre du présent article sont définis par décret. »

Article 4
[…]
« La formation des arbitres et juges intègre une sensibilisation à la lutte contre l’arrêt cardiaque et aux gestes qui sauvent.
« Le contenu, le champ d’application et les modalités de mise en œuvre du présent article sont définis par décret. »

Apprentissage du massage cardique lors d’une formation organisée par le club Cœur et santé de Saint-Dié

Article 5

Il est institué une journée nationale de lutte contre l’arrêt cardiaque et de sensibilisation aux gestes qui sauvent.
Le contenu, le champ d’application et les modalités de mise en œuvre du présent article sont définis par décret.

TITRE III – CLARIFIER L’ORGANISATION DES SENSIBILISATIONS ET FORMATIONS AUX GESTES DE PREMIERS SECOURS

TITRE IV – RENFORCER LES PEINES EN CAS DE VOL OU DE DÉGRADATION D’UN DÉFIBRILLATEUR

TITRE V – ÉVALUER LA MISE EN ŒUVRE
Article 9
Chaque année, le Gouvernement remet au Parlement un rapport comprenant les indicateurs suivants :
1 – Le nombre de personnes victimes d’un arrêt cardiaque extrahospitalier sur le territoire national ;
2 – Le nombre de massages cardiaques externes pratiqués par des témoins ;
3 – Le nombre d’utilisation de défibrillateurs automatiques externes par des témoins ;
4 – Le nombre d’interventions des services de secours à la suite d’un arrêt cardiaque ;
5 – Le taux de survie à l’arrivée à l’hôpital et le taux de survie à trente jours ;
6 – Le nombre de défibrillateurs automatiques externes en service sur le territoire national ;
7 – Le nombre de personnes formées aux gestes qui sauvent chaque année, par type de formation, en précisant notamment le nombre d’élèves de troisième ayant suivi la formation « prévention et secours civiques » de niveau 1.

Retrouvez le texte complet de la loi : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000042079128&categorieLien=id

40 ans de progrès en cardiologie. Chapitre 7 : l’accident vasculaire cérébral

Affiche sur l’AVC de l’Agence Régionale de Santé du Grand Est

L’Accident Vasculaire Cérébral (AVC) touche chaque année en France plus de 130 000 personnes, à un âge moyen de 71 ans pour les hommes et de 76 chez les femmes, mais un quart des victimes ont moins de 65 ans.

C’est la première cause de handicap et la deuxième cause de démence après la maladie d’Alzheimer (1/3 des démences).

Les causes principales

  • les AVC ischémiques (80 %) sont liés à l’obstruction d’une artère cérébrale par un caillot issu du cœur (en général à l’occasion d’une arythmie cardiaque auriculaire) ou d’une plaque d’athérome carotidienne.
  • les AVC hémorragiques (20%) sont dus à la rupture d’une artère cérébrale à l’occasion d’une poussée tensionnelle ou due à une malformation vasculaire.

Mécanisme des AVC ischémique et hémorragique (source : Fondation des maladies cardiovasculaires du Canada)

Le pronostic peut être amélioré et les séquelles diminuées ou nulles si l’accident est pris en charge très précocement (chaque minute compte).

Comment reconnaître un AVC ?

En français, l’acronyme VITE permet retenir les principaux signes et d’appeler le 15 :

  • Visage déformé ou engourdi,
  • Inertie, faiblesse ou engourdissement d’un membre ou d’un côté du corps,
  • Trouble de la parole,
  • Eviter le pire et en urgence appeler le 15.

Mais un AVC peut aussi se manifester par les signes suivants :

  • trouble de la vision : problème de vision soudain, même temporaire,
  • faiblesse : perte soudaine de force ou engourdissement soudain au visage, à un bras ou à une jambe, même temporaire,
  • difficulté soudaine de compréhension ou confusion soudaine, même temporaire
  • mal de tête soudain, intense et inhabituel,
  • étourdissement : perte soudaine de l’équilibre, en particulier si elle s’accompagne d’un des autres signes.

Que faire ?

  • Si vous êtes témoin d’un de ces signes, réagissez vite.
  • Appelez immédiatement le 15 même si les signes disparaissent.
  • Mieux vaut appeler à tort que trop tard.

Voici donc l’histoire de M. Z.

Elle est résumée dans sa lettre de sortie. Dans cette lettre les gestes médicaux et les traitements ont été mis en gras.

M. Z, 58 ans, a été hospitalisé le 8 septembre à la 1ère heure d’un AVC ischémique avec une hémiplégie droite et des troubles de la parole. Après réalisation d’une IRM cérébrale mettant en évident une zone ischémique, il a bénéficié d’une thrombolyse par voir veineuse. Les signes neurologiques ont totalement régressé en quelques heures.

Sur l’électrocardiogramme et le Holter il n’y a pas d’anomalie du rythme cardiaque, l’échocardiographie bidimensionnelle ne montre pas de cardiopathie emboligène mais en échographie vasculaire on observe une plaque sur la carotide droite de l’ordre de 50%.

Holter ECG (source centre hospitalier de Luxembourg)

Il sort le 12 septembre avec le traitement suivant : Kardégic, Statine.

Que ce serait-il passé en 1978 ?

M. Z. n’aurait probablement pas été hospitalisé aussi rapidement. Il n’aurait pas eu d’imagerie cérébrale, ni d’échographies carotidienne ou cardiaque bidimensionnelle, ni Holter. Il n’aurait pas reçu de traitement par Kardégic et Statine.

Les progrès réalisé depuis 1978

Les progrès dans la prise en charge des urgences

Les secours (15, 18 ou 112) sont de plus en plus précocement appelés pour une suspicion d’AVC. Le diagnostic étant fait plus rapidement, un traitement peut être appliqué dès les premières heures, ce qui améliore le pronostic.

Les progrès diagnostiques

Ils concernent l’imagerie cérébrale, vasculaire et cardiaque et la rechercher d’une fibrillation auriculaire.

  • L’imagerie cérébrale

Depuis les premiers prototypes en 1972, la qualité des images de scanner et d’IRM a progressé. Il en est de même pour l’IRM. Avec ces appareils, on peut également faire des angiographies (imagerie des vaisseaux). L’intérêt à la phase aiguë est de faire un diagnostic et de préciser la nature ischémique ou hémorragique de l’AVC et donc d’orienter le traitement.

Aspect au scanner des AVC ischémique et hémorragique

  • Les imageries vasculaire et cardiaque

Elles reposent sur l’échographie couplée au Doppler à la recherche de plaques d’athérome voire de caillot dans les carotides ou d’un caillot intracardiaque, en particulier dans oreillette gauche, ou d’une anomalie susceptible d’en provoquer un. Dans certains cas, il peut être réalisé une échographie trans-œsophagienne, en particulier pour analyser l’auricule gauche, un petit appendice de l’oreillette.

Caillot carotidien sur une plaque d’athérome

  • La recherche d’une fibrillation auriculaire

Elle se fait avec l’électrocardiogramme standard (ECG) et l’enregistrement de longue durée (Holter). Dans certains cas, on peut être conduit à mettre en place un Holter implantable pouvant enregistrer l’ECG pendant 2 à 3 ans.

Les progrès thérapeutiques

En dehors de l’Amiodarone (1968), des anti-vitamine K (années 1920) et de la chirurgie carotidienne (1952), aucun des traitements actuellement utilisés n’existait en 1978.

Les traitements médicamenteux

Cela concerne :

  • les thrombolytiques (médicaments qui permettent de « dissoudre » un caillot (Actilyse, 1987), à condition d’être administrés dans les toutes premières heures (délai de 4 heures 30 si moins de 80 ans et 3 heure après);
  • les anti-plaquettaires qui empêchent la formation du caillot : Aspirine (Kardégic, 1989), Clopidogrel (Plavix, 1998);
  • les statines qui font baisser le cholestérol et « stabilisent  » les plaques d’athérome ce qui limite la formation d’un caillot à leur niveau (Simvastatine, 1988);
  • les anticoagulants qui seront prescrits en cas de fibrillation auriculaire  : anti-vitamine K (Préviscan, Coumadine, Sintrom) et anticoagulants directs (Pradaxa, 2008, Xarelto 2008 et Eliquis, 2014);
  • des bêtabloquants ou des antiarythmiques peuvent prescrits en cas d’arythmie auriculaire : Amiodarone, Flécainide (Flécaine, 1984), Propafénone (Rythmol, 1984).

Les autres traitements

Chirurgie carotidienne : en cas de rétrécissement supérieur à 80 % après un AVC ischémique transitoire ou en urgence si lésion pré-occlusive.

Dans de rares cas, on peut être amené à mettre en place par voie fémorale des dispositifs visant à occlure l’auricule gauche (Watchman, 2002), voire à fermer une communication entre les deux oreillettes (prothèse d’Amplazter, 1997), voire à pratiquer une aspiration du caillot dans l’artère cérébrale bouchée.

L’évolution de la prise en charge des arrêts cardiaques depuis 1978

Elle a été améliorée grâce à

  • un public mieux informé, qui appelle le 15 plus tôt,
  • de nouveaux outils diagnostiques (imagerie, cérébrale, vasculaire et cardiaque, ECG de longue durée),
  • de nouveaux outils thérapeutiques (thrombolyse précoce, aspirine, statine, anticoagulants, antiarythmiques),

Pour en savoir plus :

https://coeuretsante.deodatie.fr/2018/10/18/avc-facteurs-de-risque-prevention-et-prise-en-charge/

https://coeuretsante.deodatie.fr/2017/10/29/laccident-vasculaire-cerebral-un-coup-de-tonnerre-dans-un-ciel-bleu/

Merci au Dr Marie-Françoise Bragard pour la relecture de cet article