Archive - mars 2018

Belle assiduité des participants aux séances de gymnastique

Photo des participants

Une quarantaine de personnes étaient présentes lors de la séance du lundi 23 mars dirigée par Gilbert Storq

Les séances de gymnastique organisées chaque lundi par le Club Cœur et Santé de Saint-Dié à l’intention des personnes porteuses d’une maladie cardiovasculaire ont toujours autant de succès avec à chaque séance entre 35 à 40 participants.

Lors de sa création en 1984, cette activité était initialement animée par Francis Lejeune, kinésithérapeute de l’hôpital, rapidement rejoint par des collègues et par des enseignants en éducation physique et sportive, tous bénévoles.

Chaque séance l’animateur change, ce qui permet de varier les activités d’une semaine à l’autre.

Celle du lundi 23 mars a été dirigée par Gilbert Storcq, le « doyen » des animateurs, fidèle au club et présent depuis plus tente ans.

Le lundi 3 avril étant férié, la prochaine séance aura lieu le lundi 9 avril. Rendez-vous à la salle de tir à l’arc du Palais Omnisports Joseph Claudel de 18 heures à 19 heures.

Les personnes souhaitant intégrer l’une des activités du club (gymnastique, marche, marche nordique ou vélo) peuvent rencontrer à ce moment-là Annie Thirion et Michel Antoine, respectivement présidente et vice-président du club.

Il n’y a pas de gymnastique lors des vacances scolaires ou les jours fériés et seules les sorties en vélo sont maintenues pendant les vacances.

Contacts positifs lors des journées Portes ouvertes de l’hôpital

5 des bénévoles du Club

Le stand du Club Cœur et Santé dans le hall de l’hôpital

Lors de la semaine des portes ouvertes de l’hôpital qui s’est tenue du 26 au 30 mars, Cœur et Santé était présent lors des journées du lundi et du mercredi.

Un dizaine de membres du club ont été présents et sont revenus satisfaits ces journées.

Elle ont permis d’établir des contacts avec le public, en particulier des personnes porteuses d’une maladie cardiovasculaires, mais aussi avec les autres associations qui interviennent au sein du centre hospitalier et avec les professionnels de l’établissement.

Lors des deux journées, l’information a porté sur la formation aux gestes d’urgence, en partenariat avec des infirmières du service de soins continus de l’hôpital le mercredi.

Démonstration du massage cardiaque te de l’utilisation du défibrillateur

Le public a été intéressé par les démonstrations sur la prise en charge de l’arrêt cardiaque

Les prochains rendrez vous du club sont constitués par les Parcours du Cœur (le 5 avec les scolaires et le 8 pour le grand public) et la formation aux gestes qui sauvent le 17 mai.

L’allaitement maternel diminue le risque cardio-métabolique de l’enfant

Enfant au sein

Un nouveau bienfait de l’allaitement maternel

Le 29 mars est la journée mondiale de l’allaitement.

Mais existe-t’il un lien avec les maladies cardiovasculaires ?

Des équipes de pédiatres de Toronto au Canada apportent une première réponse.

Elles ont étudié l’association entre la durée de l’allaitement et les facteurs de risque cardio-métaboliques entre 3 et 6 ans chez 1 539 enfants.

Il a été montré que chaque « 3 mois supplémentaires » d’allaitement maternel est associé à une diminution de 0,13 cm du périmètre abdominal et de 0,16 mmHg de la pression artérielle systolique.

Les enfants allaités pendant 12 à 24 mois en comparaison de ceux allaités 6 à 12 mois avaient une pression artérielle systolique inférieure de 1,07 mmHg. Au-delà de 24 mois, il n’a pas été constaté d’association entre durée de l’allaitement et risque cardio-métabolique.

Source et photo : Cardiologie Pratique du 20 mars 2018.

Article de référence : Wong PD et al. J Pediatr 2018 ; 192 : 80-5.

Les bénévoles sont prêts pour les Parcours du Cœur

Photo des bénévoles sagement assis sur des bancs

Les bénévoles écoutent attentivement les informations données par Michel Antoine, vice-président du club

Ce lundi 26 mars, la quasi totalité des 50 bénévoles mobilisés pour les Parcours du Cœur scolaire et grand public étaient rassemblés au Palais Omnisports Joseph Claudel pour la réunion de présentation de l’organisation de ces deux manifestations.

Michel Antoine a précisé à chacun quel était sont rôle lors de ces deux journées.

Les derniers « réglages » effectués, il ne reste plus qu’à espérer que le soleil, grand absent de ces derniers jours, sera au rendez-vous dans le Parc Jean Mansuy le jeudi 5 avril ou sur le plateau de Saint-Roch et le massif de la Bure le dimanche 8 avril.

Pour les scolaires, l’organisation reste globalement la même que les année passées et les élèves participerons à quatre ateliers : deux de gymnastique, l’atelier « Coeur » et un parcours culturel au cours duquel ils auront à remplir un questionnaire. Le point marquant de cette édition 2018 est l’absence de lâcher de ballon, dans un souci écologique. Mais les organisateurs ont prévu une animation nouvelle pour le remplacer.

Plan du Parcours du Cœur Scolaire

L’organisation du Parcours du Cœur Scolaire

Pour le parcours grand public, la nouveauté écologique est la disparition des gobelets en plastique à usage unique. Ils seront remplacés par des « éco gobelets » offerts par la Fédération Française de Cardiologie. Sinon, comme chaque année, il aura au départ des mesures de la glycémie par les diabétologues de l’hôpital et celles de la tension par les infirmières du club. Une information sur les maladies cardiovasculaires et leur prévention et des démonstrations sur l’utilisation du défibrillateur cardiaque seront également proposées.

La machine faire des bulles de savon

Les ballons du Parcours du Cœur scolaire seront notamment remplacés par des bulles de savons, mais pas que …

Les bénévoles ont reconnu les circuits du Parcours du Cœur du 8 avril

Photo du groupe avec les banderoles de la Fédération Française de Cardiologie

Le départ devant l’Espace Louise Michel

 

A  Saint-Dié, le Parcours du Cœur aura lieu le dimanche 8 avril. Il partira de l’Espace Louise Michel à l’Orme et se dirigera vers le massif de la Bure.

Comme à leur habitude, les bénévoles du Club Cœur et Santé ont effectué ce dimanche 25 mars, soit 15 jours avant le jour « J », une marche de reconnaissance.

 

Chacun prend connaissance des consignes de Michel Antoine

 

Divisés en deux groupes, qui ont emprunté pour l’un le petit circuit qui monte jusqu’au Haut de la Frase (7 km) et pour l’autre une partie du grand circuit (12 km) qui mènera les marcheurs confirmés jusqu’aux cols du Bon Dieu et de la Crénée.

Ils ont en outre pu profiter pleinement d’un temps printanier et, s’ils n’ont pas cédé à la tentation d’aller à la chasse aux papillons, ils ont terminé la journée dans un jardin du quartier de l’Orme autour du verre de l’amitié.

 

Photo de bénévoles

Les deux groupes se rejoignent en Haut du sentier de la Frase

 

Rappelons que le 8 avril les marcheurs seront attendus l’Espace Louise Michel à partir de 8 h 15 avec des départs libres jusqu’à 15 heures pour le petit circuit et 15 heures pour le grand circuit. Au départ possibilité de se faire mesurer la glycémie par un médecin ou une infirmière du service de diabétologie de l’hôpital et la tension par une des infirmières du club.

Autres propositions : démonstration sur les gestes qui sauvent, et en particulier sur l’utilisation d’un défibrillateur, et information sur les maladies cardiovasculaires et leur prévention.

 

Photo d'un papilllon

Les marcheurs n’ont pas cédé à la tentation d’aller à la chasse aux papillons

Avant d’accueillir le grand public le dimanche 8 avril, le Club Cœur et Santé a donné rendez-vous à 250 élèves de CM1 dans le Parc Jean-Mansuy le jeudi 5 avril dans la matinée.

Click to access the login or register cheese