Archive - février 2019

Journée Internationale des droits des femmes : ciné-débat sur la place des femmes dans le sport le 7 mars à 14 h

Affiche du film

La Journée Internationale des droits des femmes a lieu chaque année le 8 mars. Cette année, à Saint-Dié cette journée durera plus de 24 heures. Retrouvez l’ensemble du programme : Journée Internationnale des droits des femmes 2019.

Le Club Cœur et Santé a lancé la manifestation avec l’exposition réalisée par Loïc Trujillo pour la Fédération Française de Cardiologie installée il y a quelques jours au centre social Saint-Roch : https://coeuretsante.deodatie.fr/2019/02/25/exposition-femmes-de-coeur-coeurs-de-femme-au-centre-social-saint-roch/.

Un autre rendez-vous est prévu dans ce centre avec un ciné-débat sur le sport et les femmes organisé par le Centre Social Saint-Roch en partenariat avec l’Association Horizons 2000 et le club du SRD Football par le Centre Social Saint-Roch le Jeudi 7 Mars à 14 h avec pour thème « La place des femmes dans le sport » avec la projection du documentaire « Ladies’ Turn » , un film d’Hélène Harder retraçant le parcours de femmes sénégalaises voulant organiser un tournoi de football féminin malgré les préjugés.

La projection sera suivie d’un débat animé par Paul Daval, directeur du Centre Social, et Cédric Christophe, responsable de la section féminine du SRD football.

Pour en savoir plus sur le film :

« Au Sénégal, pays du foot roi, s’organise pour la première fois en 2009 un tournoi de football féminin sur les terrains de quartiers, grâce à l’association Ladies’ Turn. Malgré l’engagement passionné et combatif de Seyni, ancienne capitaine de l’équipe nationale, et de celles et ceux qui se battent à ses côtés, le terrain est loin d’être gagné. En 2011, bravant tabous et préjugés, les filles reprennent les matchs et jouent devant un public de plus en plus nombreux. Les laissera-t-on jouer la partie comme elles le veulent jusqu’au bout ?

Derrière l’enjeu de la victoire finale, s’en cachent en réalité bien d’autres, liés à la place des femmes, au changement des représentations et à la transgression des rôles assignés. Au-delà du désir de remporter la finale se joue peut-être l’aspiration à une autre victoire. »

Retrouvez le programme complet des manifestations organisées à Saint-Dié : flyer_com

Exposition « Femmes de cœur, cœurs de femme » au Centre Social Saint-Roch

Photo d'une partie de l'exposition

L’expo Femmes de cœur est visible au Centre Social Saint-Roch jusqu’au 8 mars

Le Club Cœur et Santé de Saint-Dié a installé ce jour dans le hall du Centre Social Saint-Roch l’exposition photographique de Loïc Trujillo, réalisée pour la Fédération Française de Cardiologie au CHU de Lille et intitulée « Femmes de cœur, cœurs de femme ».

Elle porte un regard empreint d’humanité sur les femmes dans un centre cardiologique, qu’elles soient soignantes ou patientes.

Elle est proposée dans le cadre de la Journée Internationale des droits des femmes et sera visible :

  • au Centre Social Saint-Roch du lundi 25 février au vendredi 8 mars de 8 h à 12 h 30 et de 14 h à 18 h 30,
  • à Kafé du 13 au 23 mars 2019 du lundi au jeudi 8 h à 12 h et de 14 h à 18 h et le vendredi de 8 h à 12 h
    et de 14 h à 17 h
  • dans le hall de l’hôpital Saint-Charles avant d’entreprendre une « tournée » dans les différents hôpitaux de la communauté d’établissement de la Déodatie.

Pour en savoir plus sur l’exposition : https://coeuretsante.deodatie.fr/2019/02/22/lexposition-femmes-de-coeur-coeurs-de-femmes-en-deodatie-du-25-fevrier-au-30-juin/

 

Reprise des sorties en vélo le jeudi 28 février à 9 h 30

Photo des cyclistes près de l'office de tourisme de Fraize

Pause près de l’office de tourisme de Fraize lors de la sortie du 8 novembre 2018

La météo clémente autorise les cyclotouristes du club Cœur et Santé à ressortir leurs vélos un peu plus tôt que prévu et la reprise aura lieu jeudi prochain 28 février.

Le groupe prendra la direction d’Anould en passant par la rive droite de la Meurthe par Sainte-Marguerite, Saulcy-sur-Meurthe et Saint-Léonard-Contramoulin.

L’heure de départ des premières sorties est fixée à 9 h 30. Elles partiront ensuite à 9 heures et même à 8 heures en juillet et août.

A noter que trois sorties auront lieu exceptionnellement le mercredi :

  • le mercredi 3 avril en raison du Parcours du Cœur scolaire prévu le jeudi 4 avril,
  • le mercredi 29 mai, en raison de la fête de l’Ascension le 30,
  • le mercredi 14 août en raison de la fête de l’assomption le 15.

Cette activité réservée aux adhérents du club est ouverte à tous les types de vélos, y compris ceux avec assistance électrique, sans aucun esprit de compétition.

Le lieu de rendez-vous pour le départ reste le même que les années dernières : le Parking de Territoire de Marques, rue Alphonse Mater.

Outre un vélo en bon état, chaque participant devra être correctement équipé : casque, gilet fluo et gants.

Le vélo c’est bon pour le cœur

Pratiquée sur les petites routes et les voies cyclables de la Déodatie, cette activité proposera des sorties d’environ deux heures avec des parcours sans grosse difficulté. Le circuit est différent d’une sortie à l’autre. Des sorties plus longues auront lieu sur une journée avec pique-nique et visite d’un lieu touristique ou historique en juillet et août.

Nous demandons aux nouveaux membres du groupe, mais aussi aux anciens, de lire les consignes de sécurité suivante (document de la Fédération Française de Cyclotourisme) : Rouler en groupe-FFCT.

Tabagisme et facteurs sociologiques

Diplôme du baccalauréat

Le statut tabagique varie selon le niveau d’étude et celui des revenus

Les auteurs de l’étude ont analysé la consommation de tabac par rapport à l’âge, le sexe, le revenu du foyer, le niveau de diplôme et la situation professionnelle et ils ont noté que le statut tabagique varie selon le niveau de diplôme et le revenu moyen.

Et ils ont noté que « en 2017, les proportions de fumeurs quotidiens et d’ex-fumeurs étaient plus élevées parmi les personnes ayant un niveau d’étude inférieur au baccalauréat (35,2 % de fumeurs quotidiens et 34,3 % d’anciens fumeurs) et la prévalence du tabagisme quotidien diminuait lorsque le niveau d’études augmentait  De même, la proportion de fumeurs quotidiens était plus élevée chez les personnes ayant un faible niveau de revenu. »

Et cela est particulièrement vrai pour la région grand Est où tabagisme quotidien diminue lorsque le niveau de diplôme augmente (21,8% de fumeurs chez personnes ayant un diplôme supérieur au baccalauréat contre 35,2% avec un niveau inférieur à ce diplôme), tout comme les pourcentages de personnes n’ayant jamais fumé (41,9% avec un niveau supérieur au baccalauréat contre 27% avec un niveau inférieur à ce diplôme).

Les auteurs ne donnent pas d’explication à ces différences.

En région Grand Est, le statut tabagique varie selon le niveau de diplôme et le niveau de revenu

 

 

Click to access the login or register cheese