Archive - octobre 2021

Journées de formation aux gestes qui sauvent les jeudi 25 et vendredi 26 novembre

Photo des participants

Pendant les explications du cardiologue

Après plus d’une année d’interruption liée à la situation sanitaire, le club Cœur et Santé de Saint-Dié a repris ces derniers mois ses séances de formation dans plusieurs communes de la Déodatie récemment équipées en défibrillateur dans le cadre du projet Défidéo.

Les jeudi 25 et vendredi 26 novembre prochains, il organise à l’Espace François Mitterrand ses traditionnelles journées de formation pour les scolaires associées à la la formation pour le grand public le jeudi en fin d’après-midi.

Les apprenants du jeudi soir

La formation des adultes le jeudi soir

La formation grand public

D’une d’urée de 90 minutes, elle est gratuite et aura lieu le jeudi 25 novembre à 18 h 15.

Pour des raisons d’organisation pratique, l’inscription est obligatoire en utilisant le formulaire de contact ci-dessous. Le nombre de places est limité et les inscriptions se feront dans l’ordre d’arrivée.

Les mesures sanitaires suivantes s’appliqueront : passe sanitaire et port du masque.

Pour les scolaires

Les 29èmes Journées de formation aux gestes d’urgence pour les scolaires auront lieu le jeudi 25 et le vendredi 26 novembre à l’Espace Mitterrand de Saint-Dié (élèves des classes de CM2) selon les même modalités que lors des précédentes éditions. Le programme de la formation ne change pas. Il est consacré aux trois gestes prioritaires de la campagne de la Fédération Française de Cardiologie (appeler les secours, masser et défibriller) ainsi qu’à la mise en position latérale de sécurité.

La formation est ouverte aux élèves de Saint-Dié et ses environs proches. Les classes concernées ont reçu récemment les fiches d’inscription.

Enfant pratiquant un massage cardiaque

Appeler, puis masser et défibriller : les trois piliers de la prise en charge de l’arrêt cardiaque

Le club Cœur et Santé dans les galeries de la mine du Val de Fer à Neuves -Maisons

Photo du groupe sur le site du Val de fer

Soleil généreux à l’arrivée sur le site du Val de Fer

Avant d’assister à  l’assemblée générale de l’Association de Cardiologie de Lorraine qui  a eu lieu le vendredi 22 octobre à 18 heures à la faculté de Médecine de Nancy Brabois, la vingtaine de personnes représentant le club Cœur et Santé de Saint-Dié à cette assemblée a fait une halte à Neuves Maisons avec pour but, la visite de la mine du Val de Fer.

photo du groupe équipé du casque de protection

Casque de protection impératif pour la visite. Les grands en ont apprécié le port.

Ouverte en 1874, fermée en 1968, c’est un siècle d’histoire des hommes du fer que nous avons découvert tout au long d’un parcours de 1,5 km dans les galeries ouvertes au public sur un site unique en Europe.

Photo du groupe 1

Photo du groupe 2

Les groupes avec leur accompagnateur

Au fil de la visite, effectuée en deux groupes, les guides nous ont relaté  l’histoire de l’extraction du fer au début de son exploitation et de la modernisation des années 1950 à sa fermeture.

Les différents gisements de minerais sont à teneur variable selon le minéral ferrifère.

Photo d'une partie de galerie

Une partie de galerie

Le parcours, très ludique, nous a permis de découvrir les outils utilisés pour le travail dans la mine. Tout est  présenté : de la barre à mines aux chargeuses à diesel en passant par bien d’autres outillages spécialement conçus pour le travail dans ces conditions très compliquées !

Un groupe très attentif aux commentaire du guide

Très attentifs aux commentaires du guide

Nos guides, très agréables et à l’écoute, n’ont  pas été avares de commentaires. Les explications ont été claires et riches. Le temps est passé trop vite ! Une visite passionnante, faite par des passionnés.

Température agréable de saison et soleil au rendez-vous pour les marcheurs du Club Cœur et Santé

Photo du groupe sous l'abri de la Croix Saint Georges

L’abri de la Croix Saint Georges pour la photo avant le départ

C’était un temps idéal pour la vingtaine de marcheurs qui se sont retrouvés  ce dimanche après-midi  17 octobre au col d’Anozel  pour participer à l’un des deux parcours  proposés.  Un, dit facile de 5,5 km  et un second de 9 km.

Photo des deux en marche sur le chemin du Haut de la Croi

Les deux groupes peu après le départ sur le chemin du Haut de la Croix

Communs jusqu’au site de  l’ancienne mine de cuivre de Saint Jean d’Anozel  avec la fontaine Sainte Anne, les deux circuits ont été,  pour certain, l’occasion de découvrir cet emplacement.

Photo de la fontaine Sainte-Anne

La fontaine Sainte-Anne sur le site de l’ancienne mine de cuivre Saint Jean d’Anozel

Au carrefour du Haut de la Fête, les participants du petit  parcours ont rejoint le col d’Anozel  par le Rain de la Fête. Ceux du  grand circuit ont poursuivi vers  le Moncel, Claingoutte avant de revenir  au col d’Anozel par le GR 533.

Photo du groupe à le Moncel

Pause à le Moncel

En bordure du Gr 533, à proximité du col d’Anozel, la présence d’une stèle interpelle certains marcheurs. Au pied, un document y retrace les faits. Il s’agit de Jean Joseph Pierrat domicilié au Paire de Taintrux décédé à l’âge de 58 ans soit d’un accident ou d’une agression ou d’un malaise retrouvé le 27 octobre 1869.

Le groupe devant la stèle dédiée à Jean Joeph Pierrat

Lecture du document posé au pied de la stèle lu par Michel Antoine

Le beau temps était au rendez-vous, les couleurs automnales naissantes et les circuits agréables. C’était idéal pour marcher.

Prochaine sortie, le dimanche 7 novembre.

 

 

 

L’Assemblée générale de l’Association de Cardiologie de Lorraine

Vue d’une partie de l’amphithéâtre avec au centre la délégation déodatienne

L’Assemblée générale (AG) de l’Association de Cardiologie de Lorraine (ACL) a eu lieu le 22 octobre 2021 à Brabois dans les locaux de la faculté de médecine de Nancy sous la présidence du Pr Etienne Aliot en présence de Victor Bygodt, responsable des Associations de Cardiologie et des clubs Cœur et Santé à la Fédération Française de Cardiologie (FFC).

La délégation déodatienne comportait 24 membres et 34 autres avaient donné un pouvoir.

Au 30 juin dernier l’ACL comptait 1461 adhérents, soit un millier de moins qu’avant la crise du Covid.

Le Pr Etienne Aliot lors d son rapport moral

Rapport moral

Le président a d’abord rappelé les actions de la FFC telles que présentées lors de la dernière AG qui a eu lieu par visio-conférence en début d’année.

Il y avait alors 21 associations régionales et 269 clubs Cœur et Santé (10 nouveaux).

Bien entendu les différentes actions ont été impactées par la crise sanitaire. Cela vaut notamment pour la Semaine du Cœur et les Parcours du Cœur et les activités physiques adaptées.

Cependant, grâce à des visio-conférence, les différentes commissions ont continué à fonctionner (« Gestes qui sauvent », « Associations de Cardiologie et clubs Cœur et Santé », « Cœur de femme », …).

La FFC a poursuivi sa distribution de brochures gratuites (1 million de documents).

L’aide à la recherche cardiovasculaire a permis de distribuer plus de 3,7 M d’€.

La générosité du public a également progressé. C’est elle qui finance la quasi-totalité des actions de la FFC par les dons et legs.

Pour l’ACL, ce fut une année qui a aussi été bouleversée par la pandémie liée au SARS-Cov 19. Quelques clubs ont participé au e-Parcours du Cœur.

Le président a annoncé qu’il quitterait ses fonctions au 1er novembre, date à laquelle il sera remplacé par le Pr Nicolas Sadoul, une décision prise lors d’une précédente réunion du CA.

Le Dr Pierre-André Metzdorf a quant à lui succédé à Daniel Fernandes au poste de trésorier il y a quelques mois.

Marie-Laure Siégel a été recrutée comme secrétaire coordinatrice régionale.

Par ailleurs, Anne-Françoise Fernandes a annoncé qu’elle quittait ses fonctions fin octobre.

Un « plan défibrillateur » va être mis en place. Il concerne l’acquisition de DAE et la maintenance de tous les appareils des clubs pour ceux qui le souhaitent.

Enfin, un appel à projets va être lancé auprès des clubs. Les projets seront sélectionnés parmi les demandes faites par les clubs par une commission dont la  composition a été actée par le CA : 3 membres du CA (Pr Etienne Aliot, Dr Jean-Louis Bourdon et Jean-Marie Humbert) et un représentant de chacun des cinq départements, désigné par tirage au sort parmi les candidats de chaque département.

Rapport financier

En l’absence du trésorier, le rapport est présenté par le Pr Aliot. Il fait apparaître un résulta excédentaire.

Le président a également annoncé deux réunions pour les animateurs et les trésoriers des clubs :

  • la première aura lieu le mercredi 24 novembre à 10 h avec les nouveaux président et trésorier de l’association régionale,
  • et la seconde au premier trimestre 2022 avec une personne du siège national de la FFC chargée des finances et de la société d’expertise comptable de la FFC.

Cotisation annuelle inchangée

Les tarifs sont maintenu à 20 € pour une personne, 32 € pour un couple et 50 € pour un membre bienfaiteur.

Diaporama sur l’activité des clubs

Réalisé à partir des données et des photos transmises par les clubs, il a été présenté par le Dr Jean-Louis Bourdon, secrétaire de l’ACL.

Quelques clubs ont totalement interrompu leurs activités, pendant 18 mois pour l’un. D’autres ont repris en septembre 2020 puis au début ou au printemps 2021, comme ce fut le cas pour le club de Saint-Dié. La marche et gymnastique sont les activités les plus courantes. Les autres sont l’aquagym, la marche nordique, le yoga et la relaxation, la participation à des forums et les gestes qui sauvent.

Intervention de Victor Bygodt

Il a présenté l’actualité de la FFC : aide aux adhérents par la prise en charge de l’assurance pour les activités physiques, soutien financier aux clubs pour ces activités impactées par la crise sanitaire, organisation des Journées nationales en visio-conférence, réunion des différentes commissions, changement de logo de la FFC avec fournitures au associations régionales et aux clubs de nouveaux outils de communication, mise en place des e-Parcours du Cœur auxquels ont participé plusieurs clubs de l’ACL…

Les prochaine journées nationales auront lieu à Paris en présentiel les 19 et 20 novembre 2021.

Le Pr Aliot a remercié Annie Thiron pour son investissement comme responsable du club de Saint-Dié depuis 20 ans

Remerciements

Le président a conclu la réunion par un merci aux bénévoles des clubs. Il a plus particulièrement remercié Annie Thirion (responsable du club de Saint-Dié depuis octobre 2001 et membre du CA de l’ACL et qui a « cédé la place » à Michel Antoine) et  Anne-Françoise et Daniel Fernandes.

Anne-Françoise Fernandes et le Pr Etienne Aliot

 

 

 

Une assemblée générale 2021 pour se retrouver

Les participants à l’assemblée générale 2021 (les photos de cet article sont de Michel Hadet)

Ce lundi 11 octobre les membres du club se sont retrouvés à la Tour de la Liberté pour une assemblée générale (AG) bien particulière pour Annie Thirion. Il s’agissait en effet de la vingtième mais aussi de la dernière pour elle en tant que responsable du club Cœur et Santé (club créé en 1978 par son époux Bernard Thirion) et la seizième comme présidente de Cœur en Marche (association créée en 2005) [*].

Une réunion particulière aussi, puisqu’il s’agissait de la première à laquelle étaient invités l’ensemble des membres du club depuis l’AG du 5 décembre 2019.

Entre temps la Covid est passée par là, et reste malheureusement encore bien présente et continue d’influer sur les activités du club.

Cela concerne ainsi le nombre d’adhérents. Comme dans l’ensemble des associations, les effectifs ont en effet baissé. Certains nous ont quittés par peur de contracter la maladie, d’autres parce qu’ils trouvaient « notre » protocole sanitaire trop contraignant. De 170 membres à la date du 30 juin 2019, nous sommes passés à 144 au 30 juin 2021. Et à la date du 11 octobre, 109 personnes avaient déjà pris ou repris une adhésion, dont 54 présents à l’AG. Ce dernier chiffre a fait dire à Bruno Toussaint, premier adjoint au maire qui était présent, qu’avoir un adhérent sur deux à une AG constituait en soit une bonne participation et un signe de vitalité de l’association. L’élu a par ailleurs rappelé le soutien de la ville aux actions de Cœur et Santé et souligné le rôle des bénévoles.

Autre chiffre intéressant, c’est le nombre de nouveaux participants, une douzaine pour cette nouvelle année. Cela concerne essentiellement, la gymnastique, la marche nordique et les sorties en vélo.

De gauche à droite : Jean-Paul Besombes, trésorier, Guilaine Bedel, responsable de la gymnastique, Jean-Louis Bourdon, cardiologue, Annie Thirion, présidente, Bruno Toussaint, 1er adjoint au maire et Michel Antoine, vice-président-secrétaire

Le rapport moral d’Annie Thirion

Après avoir demandé un moment de recueillement en mémoire des membres disparus depuis la dernière AG, elle a indiqué que » suite aux directives ministérielles et à celles de la Fédération Française de Cardiologie (FFC) nous avons mis en place un protocole sanitaire afin d’assurer au maximum la sécurité de nos adhérents.

Comme dans d’autres clubs et associations, ces mesures n’ont pas été acceptées par certains de nos adhérents qui ont choisi de continuer à pratiquer des activités en groupe en dehors de tout cadre associatif.

Mais dans sa majorité le bureau avait choisi la sécurité compte tenu des facteurs de risque d’un grand nombre des membres du club. Que nous aurait-on dit si un foyer épidémique s’était déclaré en son sein?

Alors 2020-2021 tout comme 2019-2020 a été à nouveau une année en demi-teinte.

En mai dernier, le bureau a tout fait pour permettre à chacun de reprendre des activités physiques et de retrouver du lien social. Cela a commencé avec des groupes de 6 personnes puis de 10 qui ont nécessité une importante logistique avec pré-inscription et multiplication des lieux de RV et des circuits et l‘implication de nombreux bénévoles permettant des marches le samedi et le mercredi et des sorties vélo le jeudi. Un mois plus tard, avec une «jauge » à 25 personnes, reprise de la marche nordique et de la gymnastique en extérieur.

Je voudrais à nouveau remercier tous les bénévoles qui œuvrent au sein du club : les membres du bureau et toutes les personnes qui encadrent les activités.

Elle a aussi remercié nos partenaires, en particulier :

  • la ville,
  • l’hôpital,
  • le service de cardiologie,
  • l’Inspection de l’Education nationale de Saint-Dié,
  • la maison de quartier de Marzelay qui nous a déjà réservé 3 fois ses locaux pour le Parcours du Cœur, que nous espérons pouvoir enfin organiser enfin en 2022,
  • l’Association l’Engrenage,
  • et bien sur l’Association de Cardiologie de Lorraine et la Fédération Française de Cardiologie.

Des changements dans la gouvernance de Cœur et Santé et Cœur en Marche

« Au terme de cette assemblée, comme je l’ai indiqué au bureau lors de sa réunion du mercredi 24 août, pour des raisons de santé, je vais mettre fin à mes fonction de responsable du Club Cœur et Santé que j’occupe depuis l’assemblée générale du 18 octobre 2001.

Je reste membre du bureau de Cœur et Santé, membre du CA de l’Association de Cardiologie de Lorraine, ainsi que de Cœur en Marche.

Michel Antoine que j’ai sollicité a accepté de me succéder (en attendant une relève plus jeune) et je l’en remercie vivement. Cette proposition a été validée par le bureau. Arrivé au club en 2009, Michel s’y est rapidement investi, d’abord dans l’organisation des marches puis dans celle des Parcours du Cœur. Après s’être formé, il a créé la marche nordique en 2011 à l’occasion de la semaine du Cœur qui était alors plus tardive qu’actuellement. Il est également présent lors de chaque séance de gymnastique et lors des sorties en vélo. C’est dire s’il connaît bien le club.

Pour le Club, le défi des années à venir c’est d’effacer les effets des années Covid et de continuer à se développer afin de retrouver les adhérents qui nous ont quittés, mais aussi d’en attirer d’autres comme nous l’avons déjà fait ces dernières semaines. Il nous faut offrir davantage d’activités aux personnes qui travaillent, donc le samedi ou le dimanche. Cela ne pourra pas reposer sur quelques personnes et nous devons nous appuyer sur la richesse de notre bénévolat afin de pouvoir offrir davantage de créneaux les fins de semaine.

Je souhaite que 2021-2022 soit l’année d’un nouveau départ pour le club, faite d’activités toujours aussi nombreuses, mais aussi de moments de convivialité. C’est à chacun d’entre nous d’en être un acteur« .

Retrouvez dans son intégralité ce rapport voté à l’unanimité : Rapport moral-Assemblée générale 2021

Rapport financier par Jean-Paul Besombes

Vu le peu d’activités, le bilan est excédentaire de 1823 € ce qui a permis d’exonérer de cotisation pour 2021-2022 les 144 adhérents de l’année 2020-2021 qui souhaitaient poursuivre leurs activités.

Cette réduction s’accompagne de la prise en charge par la Fédération Française de Cardiologie de l’assurance pour les activités physiques, ce qui a réduit de 50% le coût du renouvellement des adhésions à Cœur et Santé et Cœur en Marche pour l’année 2021-2022.

Ce rapport a également été voté à l’unanimité.

Rapport d’activité présenté par Michel Antoine

Bien entendu 2020-2021 fut à nouveau une « petite » année avec moins de 4 mois de fonctionnement et l’annulation d’actions majeures du club comme la Semaine du Cœur de septembre, les formations aux gestes qui sauvent, en particulier pour les scolaires en novembre, les Parcours du Cœur au printemps et une randonnée cycliste de 4 jours en septembre.

Malgré cela le bureau a continué à travailler et s’est réuni à trois reprises : le 9 juillet et le 3 septembre 2020 et 16 avril 2020.

Conséquence de la baisse d’activité, le bilan du bénévolat fait bien entendu apparaître une diminution avec 796 heures (valorisées à 25 872 €, selon les critères de la FFC) contre 4068 heures en 2018-2019, dernière année avant le Covid (valorisées à 107 884 €).

Tout comme l’intervention du cardiologue (voir ci dessous), le rapport d’activité est détaillé dans le diaporama ci-joint. Assemblée Générale 2021-Bilan année 2020-2021-Synthèse

Actualités de la Fédération Française de Cardiologie et de l’Association de Cardiologie par Jean-Louis Bourdon

Le cardiologue du club a rappelé que Cœur et Santé est un club qui propose des activités physiques adaptées, en particulier aux cardiaques, ainsi que d’autres actions qui découlent des cinq missions statutaires de la FFC.

4 des 5 missions de la FFC

Ces missions statutaires de la FFC sont les suivantes :

  • Prévention des maladies cardiovasculaires par l’information et les actions d’éducation du public : pour le club cela concerne les Parcours du Cœur et la semaine du Cœur.
  • Promotion et financement de la recherche cardiologique.
  • Formation aux gestes qui sauvent : pour le club il s’agit des formations pour les scolaires et le grand public à Saint-Dié ainsi que dans d’autres communes dans le cadre du projet Défidéo qu’il a initié en 2007.
  • Aide à la réadaptation et à la réinsertion des cardiaques : pour le club il s’agit de toutes les activité adaptées qu’il organise (marche, gymnastique, marche nordique, vélo, raquettes… avec reprise prochaine de la natation.
  • Coordination des actions des associations régionales qui regroupent des clubs Cœur et Santé.

Perspectives d’avenir

Outre les activités habituelles qui ont toute repris, les temps fort pour l’année qui vient ont été présentés.

  • AG de l’Association de Cardiologie de Lorraine : vendredi 22 octobre, faculté de Médecine de Nancy-Brabois, précédée d’une visite de la mine de fer de Neuves-Maisons,
  • Gestes qui sauvent : 25 et 26 novembre prochains pour les scolaires et session pour le grand public le jeudi 25 au soir à 18 h 15, à l’Espace François Mitterrand.
  • Parcours du Cœur : scolaires le jeudi 31 mars (Parc Jean Mansuy et Espace Mitterrand) et grand public le dimanche 3 avril au départ de Marzelay,
  • Randonnée cycliste de 4 jours en juin autour d’Epinal du jeudi 9 au dimanche 12 juin,
  • Semaine du Cœur en septembre 2022.

Par ailleurs, comme l’a indiqué Annie Thirion dans son rapport, il convient d’augmenter les activités les samedis et dimanches pour répondre à la demande des personnes qui travaillent, en particulier celles vues en réadaptation.

Cela nécessite l’investissement d’autres bénévoles que ceux qui encadrent actuellement les activités avec la participation à des formations.

Les activités à développer le WE sont la marche et les sorties vélo.

Du changement dans la gouvernance

Outre le remplacement à la tête de Cœur et Santé d’Annie Thirion par Michel Antoine, il convient de noter qu’un nouveau membre a rejoint le bureau suite à une démission. Il s’agit de Claude Mattioni, qui, comme Michel Antoine, connaît bien le club « de l’intérieur » puisqu’il participe à l’ensemble des activités proposées.

Il a été élu à l’unanimité.

L’équipe qui anime le club avec de gauche à droite : Jean-Louis Bourdon, Jean-Paul Besombes, Guilaine Bedel, Annie Thirion, Michel Antoine, Claude Mattioni et Marie-Reine Kosniewski

Arrêt Cardiaque

L’assemblée s’est terminée par une démonstration des gestes qui sauvent par Guilaine Bedel, Michel Antoine et Jean-Louis Bourdon et en complément les participants ont été invités à participer à la formation prévue le jeudi 25 novembre à 18 h 15 à l’Espace François Mitterrand (participation gratuite mais sur inscription).

Démonstration des gestes qui sauvent par Michel Antoine

Pour la remercier de son action durant ces 20 années de présidence, Annie Thirion s’est vue remettre une composition florale et une corbeille de produits régionaux.

Et pour finir la soirée, les participants ont partagé le pot de l’amitié.

[*] Un bilan annuel est réalisé pour le club Cœur et Santé qui est une section de l’ACL. A ce titre, il n’y a statutairement pas lieu de faire d’AG pour Cœur et Santé. L’AG annuelle de l’ACL aura lieu le 22 octobre. Cœur en Marche organise pour les adhérents de Cœur et Santé des actions de convivialité qui sont hors du champ statutaire de la FFC et de ses clubs.

Click to access the login or register cheese