Archive - novembre 2018

Encore une belle marche pour le Club Cœur et Santé

Photo du groupe au départ

Un épais tapis de feuilles dorées pour accueillir les marcheurs

Un après-midi  agréable mais sans soleil pour les 25 participants à cette sortie automnale de fin novembre où la nature se prépare à l’hiver et s’endort peu à peu.

Les circuits de 5,5 km et 9 km ne présentaient pas de difficulté particulière car relativement plats et essentiellement constitués de sentiers, chemins forestiers ou chemins en prairie.

Les marcheurs au Haut de Chaumont

Sur le Haut de Chaumont

Arrivés au Haut de Chaumont par un sentier couvert  de feuilles mortes aux teintes chaleureuses, les deux groupes se sont séparés pour poursuivre les itinéraires prévus.

Les participants de la petite marche sans difficulté à allure modérée, avec comme accompagnatrice Denise Dombrat, ont rejoint Remémont pour un retour par les Hayottes et les Fontenys en empruntant les chemins de prairie.

Les marcheurs sur le sentier de prairie

Toujours pleins d’entrain et vue dégagée sur le chemin du retour

Guidé par Michel Antoine, les  marcheurs du grand parcours ont  suivi en partie le Sentier de l’Amitié jusqu’à Mialefosse – Hautemont avant de le quitter pour  rejoindre Remémont pour un retour identique au petit circuit.

Encore un bel après-midi où nous avons profité du temps qui nous était offert, de la nature, tout en entretenant notre forme physique.

Prochaine marche le dimanche 16 décembre

Assemblée Générale de l’Association de Cardiologie de Lorraine.

Photo des participants dans l'amphithéâtre de la Faculté de médecine

Une partie des membres de l’Assemblée Générale

L’Association de Cardiologie de Lorraine (ACL) a tenu à la Faculté de Médecine de Nancy-Brabois son Assemblée Générale (AG) le vendredi 23 novembre en présence de près de 200 de ses membres, dont une trentaine de déodatiens.

Elle s’est déroulée sous la présidence du Pr Etienne Aliot, en présence d’Anne-Françoise Fernandes, la déléguée régionale de l’ACL par ailleurs vice-présidente de la Fédération Française de Cardiologie (FFC) et d’Erwan Martin, responsable national de la mobilisation des régions à la FFC.

Il s’agit d’un temps statutaire important comme pour toute association. Mais l’aspect convivial n’est pas négligé par les délégués présents, issus des 21 clubs Cœur et Santé affiliés à l’ACL.

Après une minute silence à la mémoire des membres décédés durant l’année, le Pr Etienne Aliot a passé la parole à Erwan Martin qui a indiqué que l’ACL était, avec 2373 membres au 30 juin 2018, la plus importante des 21 associations régionales qui composent la FFC. Il a rappelé l’action de cette dernière en faveur des clubs et des régions.

Photo des 4 personnes à la tribune

De gauche à droite Erwan Martin, Anne-Françoise Fernandes, le Pr Etienne Aliot et Daniel Fernandes

Le rapport moral a été présenté par le président. Il a d’abord rappelé les actions de la FFC pour l’année 2016-2017 (l’AG pour 2017-2018 n’aura lieu que le 7 décembre prochain). Il est ensuite passé à celles de l’ACL (Semaine du Cœur, Parcours du Cœur scolaires et grand public, Gestes qui sauvent, réunions des responsables des clubs, Journée nationale des Clubs organisée par la FFC en novembre, recherche…).

Il a indiqué que les Parcours du Cœur 2019 se dérouleront du 16 mars au 19 mai.

Il a salué la naissance du 21ème club, celui de Sarreguemines.

Enfin, la réunion régionale des clubs qui aura lieu à Saint-Dié le 15 juin prochain a été présentée.

Ce rapport moral et celui du trésorier, Daniel Fernandes, ont été approuvés à l’unanimité. L’exercice 2017-2018 est en excédent et il a été lancé un appel à projet auprès des clubs. La cotisation annuelle a été maintenue : 20 € pour une personne, 32 € pour un couple et 40 € ou plus pour les membres bienfaiteurs.

Ces rapports ont été complétés par la présentation d’un diaporama sur les différentes activités proposées par les Clubs Cœur et Santé.

La réunion régionale des clubs qui aura lieu à Saint-Dié le 15 juin prochain a été présentée.

La réunion s’est poursuivie par la remise de médailles régionales à 9 membres méritants issus des clubs de Bar-le-Duc, Mondelange, Nancy, Thionville et Saint-Avold.

Erwan Martin, Anne-Françoise Fernandes et le Pr Etienne Aliot

Remise de la médaille de la FFC par Anne-Françoise Fernandes au Pr Etienne Aliot

Enfin, au nom du Pr Claire Mounier-Vehier, présidente de la FFC, Anne-Françoise Fernandes a remis officiellement au Pr Aliot sa médaille de la FFC qu’il n’avait pu recevoir à Paris le 16 novembre dernier.

Quoi de neuf à la Fédération Française de Cardiologie ?

Photo de l'assemblée

Les délégués des clubs Cœur et Santé réunis les 16 et 17 novembre 2018

Le vendredi 16 et le samedi 17 novembre 2018 la Fédération Française de Cardiologie organisait à Paris ses Journées nationales des Clubs Cœur et Santé auxquelles ont participé quatre membres du club de Saint-Dié (Annie Thirion, Guilaine Bedel et Marie-Claude et Jean-Louis Bourdon). https://coeuretsante.deodatie.fr/2018/11/08/journees-nationales-des-clubs-coeur-et-sante-le-vendredi-16-et-le-samedi-17-novembre/

En voici les points essentiels.

Le développement de la FFC se poursuit.

Une nouvelle association régionale a été créée dans les Antilles et il y a de nouveaux clubs Cœur et Santé : ils sont maintenant au nombre de 243, dont 21 pour l’Association de Cardiologie de Lorraine.

La situation financière est saine, avec une stabilité des dons et legs en 2017-2018, mais une baisse est prévisible en 2018-2019. Une situation qui devrait concerner l’ensemble des associations faisant appel à la générosité du public.

La bonne santé financière a permis de développer les missions sociales de la FFC en particulier l’aide à la recherche cardiologue qui va dépasser les 3 millions d’Euros cette année. La part de ses missions sociales dans le budget 2017-2018 est en progression à 77%.

La notoriété de la FFC est bonne puisque trois Français sur cinq la connaissent et qu’un sur trois est capable de citer ses actions.

Pour cibler le public jeune ou moins jeune, une vidéo a été diffusée sur les réseaux sociaux : La vie de notre cœur est palpitante.

Image de la vidéo

Pour voir la vidéo : https://viepalpitante.fedecardio.org/?utm_source=email-1&utm_medium=email&utm_campaign=hiver2018&utm_content#video

Les Parcours du Cœur sont de plus en plus nombreux avec plus de 600 000 participants : 944 parcours grand public (+15 %), plus de 181 000 participants (+19%) et 2614 parcours scolaires avec 13 397 classe et 413 370 élèves et 109 parcours en entreprise (+36%). L’objectif est de regrouper un million de participants en 2019 avec de nouveaux partenaires.

Les ateliers du vendredi après-midi ont porté sur trois thèmes :

1 – Les activités des clubs Cœur et Santé

  • Phase III  : on parle maintenant de réadaptation physique adaptée et sport santé, avec d’avantage de patients accueillis après la réadaptation hospitalière.
  • Développement d’activités complémentaires (yoga, sophrologie, relaxation, chant…).
  • Intérêt d’avoir au moins deux heures d’activité par semaine répartie sur deux jours.
  • Alterner les activités physiques avec un trio intéressant : marche, vélo et natation.
  • Assurer la sécurité des participants en tenant compte de leur état de santé, en ayant une défibrillateur et une trousse de secours, avec des encadrants qualifiés (PSC1, SST ou deux heures de formation aux gestes qui sauvent, utilisation d’outils connectés par les participants.
  • Toucher davantage les personnes qui travaillent encore, d’ou la nécessité d’activités en dehors des heures et jours de travail.
  • Projet de la FFC d’être labellisée pour le « Sport sur ordonnance ».

2 – L’organisation des Clubs Cœur et Santé

  • Rien de nouveau au niveau de la « direction » des club.
  • Par contre la FFC différencie ses adhérents selon leur implication au sein des clubs : membres du bureau, moniteurs d’activité physique, bénévoles réguliers ou occasionnels ou usagers des activités.
  • Rôle du lien social et de la convivialité, accueil des conjoints.

3 – La nouvelle « Base Cardio-Régions »

  • Elle va permettre aux clubs d’enregistrer par Internet leurs membres.
  • Permettra de faciliter la gestion de leurs adhérents et la communication.
  • Il s’agit d’un système sécurisé auquel seuls 2 ou 3 membres par club auront accès.

Rappelons que lors de cette journée notre présidente Annie Thirion s’est vu remettre la médaille de la FFC qui a également distingué 19 autres personnes dont le Pr Etienne Aliot, président de l’Association de Cardiologie de Lorraine : https://coeuretsante.deodatie.fr/2018/11/16/annie-thirion-honoree-par-la-federation-francaise-de-cardiologie/

Photo de la salle

Intervention du Pr Claire Mounier Vehier, présidente, sur « La FFC aujourd’hui et demain »

La journée du samedi

  • Le Pr Claire Mounier Vehier, présidente de la FFC, a présenté un bilan de l’année écoulée et précisé les perspectives pour 2019.
  • Le Pr Gérard Helft, qui lui succédera en 2019 à la tête de la FFC, a fait le point sur la prise en charge de l’arrêt cardiaque, un domaine où comme d’autres, le club de Saint-Dié est particulièrement actif.
  • Présentation d’un ouvrage parrainé par la FFC sur la fibrillation auriculaire.
  • Conférence sur l’activité physique desenfants et ses conséquences sur leur santé actuelle et à l’âge adulte.
  • Présentation de la cohorte E3N par le Dr Marie-Christine Boutron Ruault chercheuse à l’INSERM : la santé de près de 100 000 femmes est suivie depuis 1990. Les filles et les petites-filles de ces femmes sont maintenant inclues dans l’étude. La FFC participe au financement au versant cardiovasculaire de cette étude.

 

Couverture du livre "Docteur, mon cœur s'emballe

 

Plus de 600 enfants et adultes ont été formés aux gestes qui sauvent

photos des bénévoles

Des formateurs issus de la Croix Rouge, de la Protection civile, des Sapeurs pompiers, de l’Ufolep et du Club Cœur et Santé

 

La Fédération Française de Cardiologie a fait de la lutte contre l’arrêt cardiaque une de ses missions prioritaires depuis 1994.

Depuis 1995, le Club Cœur et Santé déodatien a mis en place avec l’aide de nombreux partenaires des formations en direction des élèves et ces 22 et 23 novembre avaient lieu ses 27èmes journées de formation pour  les scolaires qui ont permis de former 554 enfants de CM2.

Enfnt pratiquant un massage cardiaque

Appeler, puis masser et défibriller : les trois piliers de la prise en charge de l’arrêt cardiaque

Ces deux journées organisée en partenariat avec l’Inspection de l’Education nationale avec le soutien de la ville ont mobilisé une quarantaine de personnes de la Croix Rouge, de la Protection civile, des Sapeurs pompiers, de l’Ufolep et du Club Cœur et Santé.

Les objectifs de la formation sont : savoir reconnaître un arrêt cardiaque, appeler les secours, pratiquer un massage cardiaque et utiliser un défibrillateur, gestes qui permettent de prendre en charge un arrêt cardiaque. Il s’y ajoute la mise en position latérale de sécurité.

Parallèlement une nouvelle formation a également été mise en place en direction du grand public le 22 au soir avec 61 apprenants.

Pour en savoir plus sur l’arrêt cardiaque, retrouvez le diaporama introductif  de la formation du jeudi soir : Arrêt cardiaque-Saint-Dié-22-11-2018

Les apprenants du jeudi soir

La formation des adultes le jeudi soir

La presse en parle :

Vosges Télévision : https://www.viavosges.tv/Journal/Journal-jeudi-22-novembre-kgZbzS6Y8.html

Vosges Matin :

https://c.vosgesmatin.fr/edition-de-saint-die/2018/11/24/le-club-coeur-et-sante-initie-les-ecoliers-aux-gestes-qui-sauvent-a-saint-die-des-vosges

https://c.vosgesmatin.fr/edition-de-saint-die/2018/11/23/une-formation-aux-premiers-gestes-d-urgence-avec-le-club-coeur-et-sante-a-saint-die

Click to access the login or register cheese