Quoi de neuf à la Fédération Française de Cardiologie ?

Photo de l'assemblée

Les délégués des clubs Cœur et Santé réunis les 16 et 17 novembre 2018

Le vendredi 16 et le samedi 17 novembre 2018 la Fédération Française de Cardiologie organisait à Paris ses Journées nationales des Clubs Cœur et Santé auxquelles ont participé quatre membres du club de Saint-Dié (Annie Thirion, Guilaine Bedel et Marie-Claude et Jean-Louis Bourdon). https://coeuretsante.deodatie.fr/2018/11/08/journees-nationales-des-clubs-coeur-et-sante-le-vendredi-16-et-le-samedi-17-novembre/

En voici les points essentiels.

Le développement de la FFC se poursuit.

Une nouvelle association régionale a été créée dans les Antilles et il y a de nouveaux clubs Cœur et Santé : ils sont maintenant au nombre de 243, dont 21 pour l’Association de Cardiologie de Lorraine.

La situation financière est saine, avec une stabilité des dons et legs en 2017-2018, mais une baisse est prévisible en 2018-2019. Une situation qui devrait concerner l’ensemble des associations faisant appel à la générosité du public.

La bonne santé financière a permis de développer les missions sociales de la FFC en particulier l’aide à la recherche cardiologue qui va dépasser les 3 millions d’Euros cette année. La part de ses missions sociales dans le budget 2017-2018 est en progression à 77%.

La notoriété de la FFC est bonne puisque trois Français sur cinq la connaissent et qu’un sur trois est capable de citer ses actions.

Pour cibler le public jeune ou moins jeune, une vidéo a été diffusée sur les réseaux sociaux : La vie de notre cœur est palpitante.

Image de la vidéo

Pour voir la vidéo : https://viepalpitante.fedecardio.org/?utm_source=email-1&utm_medium=email&utm_campaign=hiver2018&utm_content#video

Les Parcours du Cœur sont de plus en plus nombreux avec plus de 600 000 participants : 944 parcours grand public (+15 %), plus de 181 000 participants (+19%) et 2614 parcours scolaires avec 13 397 classe et 413 370 élèves et 109 parcours en entreprise (+36%). L’objectif est de regrouper un million de participants en 2019 avec de nouveaux partenaires.

Les ateliers du vendredi après-midi ont porté sur trois thèmes :

1 – Les activités des clubs Cœur et Santé

  • Phase III  : on parle maintenant de réadaptation physique adaptée et sport santé, avec d’avantage de patients accueillis après la réadaptation hospitalière.
  • Développement d’activités complémentaires (yoga, sophrologie, relaxation, chant…).
  • Intérêt d’avoir au moins deux heures d’activité par semaine répartie sur deux jours.
  • Alterner les activités physiques avec un trio intéressant : marche, vélo et natation.
  • Assurer la sécurité des participants en tenant compte de leur état de santé, en ayant une défibrillateur et une trousse de secours, avec des encadrants qualifiés (PSC1, SST ou deux heures de formation aux gestes qui sauvent, utilisation d’outils connectés par les participants.
  • Toucher davantage les personnes qui travaillent encore, d’ou la nécessité d’activités en dehors des heures et jours de travail.
  • Projet de la FFC d’être labellisée pour le « Sport sur ordonnance ».

2 – L’organisation des Clubs Cœur et Santé

  • Rien de nouveau au niveau de la « direction » des club.
  • Par contre la FFC différencie ses adhérents selon leur implication au sein des clubs : membres du bureau, moniteurs d’activité physique, bénévoles réguliers ou occasionnels ou usagers des activités.
  • Rôle du lien social et de la convivialité, accueil des conjoints.

3 – La nouvelle « Base Cardio-Régions »

  • Elle va permettre aux clubs d’enregistrer par Internet leurs membres.
  • Permettra de faciliter la gestion de leurs adhérents et la communication.
  • Il s’agit d’un système sécurisé auquel seuls 2 ou 3 membres par club auront accès.

Rappelons que lors de cette journée notre présidente Annie Thirion s’est vu remettre la médaille de la FFC qui a également distingué 19 autres personnes dont le Pr Etienne Aliot, président de l’Association de Cardiologie de Lorraine : https://coeuretsante.deodatie.fr/2018/11/16/annie-thirion-honoree-par-la-federation-francaise-de-cardiologie/

Photo de la salle

Intervention du Pr Claire Mounier Vehier, présidente, sur « La FFC aujourd’hui et demain »

La journée du samedi

  • Le Pr Claire Mounier Vehier, présidente de la FFC, a présenté un bilan de l’année écoulée et précisé les perspectives pour 2019.
  • Le Pr Gérard Helft, qui lui succédera en 2019 à la tête de la FFC, a fait le point sur la prise en charge de l’arrêt cardiaque, un domaine où comme d’autres, le club de Saint-Dié est particulièrement actif.
  • Présentation d’un ouvrage parrainé par la FFC sur la fibrillation auriculaire.
  • Conférence sur l’activité physique desenfants et ses conséquences sur leur santé actuelle et à l’âge adulte.
  • Présentation de la cohorte E3N par le Dr Marie-Christine Boutron Ruault chercheuse à l’INSERM : la santé de près de 100 000 femmes est suivie depuis 1990. Les filles et les petites-filles de ces femmes sont maintenant inclues dans l’étude. La FFC participe au financement au versant cardiovasculaire de cette étude.

 

Couverture du livre "Docteur, mon cœur s'emballe

 

À propos de l'auteur Voir tous les billets Site Web de l'auteur

Club Cœur et Santé de Saint-Dié