L’exposition « Femmes de cœur, cœurs de femmes » en Déodatie du 25 février au 30 juin.

Affiche de l'Exposition

Installée dans le cadre des manifestations mises en place à l’occasion de la Journée des droits des Femmes qui a lieu le 8 mars, l’exposition « Femmes de cœur, cœurs de femmes » sera visible dans différents lieux de la Déodatie du 25 février au 30 juin.

L’exposition

Oeuvre du photographe Loïc Trujillo et fruit d’un travail de 3 mois au sein du au CHU de Lille, elle a été installée à Lille dans le parc Jean-Baptiste Lebas à l’occasion de la Journée internationale des droits des Femmes en mars 2018.

Elle sera d’abord accueillie au Centre Social Saint-Roch puis à KAFE-Maison de la prévention et de l’éducation à la santé et ensuite dans l’ensemble des hôpitaux de la Communauté d’établissements de la Déodatie, en commençant par l’hôpital Saint-Charles.

Elle a été réalisée pour la Fédération Française de Cardiologie grâce au soutien de nombreux mécènes. La mise en place de l’exposition en Déodatie, s’est faite grâce au soutien de l’Association de Cardiologie de Lorraine.

Elle veut sensibiliser le public, pas seulement féminin, sur les inégalités hommes-femmes dans le domaine des maladies cardiovasculaires.

Loïc Trujillo

« Impliqué depuis plus de 15 ans, il pose un regard plein d’empathie sur les hommes, leur vie et leur environnement. Si l’Homme est au centre de sa photographie, il le montre dans son infime grandeur.

On lui doit des reportages au long cours, en France et à l’étranger, consacrés par de nombreuses expositions, publications et récompenses.

Sensibles et inspirés, ils ont notamment pour thèmes le détachement, l’homme au travail, les enfants autistes, les artisans de la crémation en Inde, la vie en transit d’enfants réfugiés tibétains…

Qu’elles s’inscrivent dans des travaux de commande ou personnels, les photographies de Loïc Trujillo rechignent au « tue-tête » ; aux hurlements propres à ameuter les voyeurs avides, elles préfèrent le murmure qui porte loin et habite longtemps le spectateur.

Loïc Trujillo réalise actuellement un portrait intime de la Birmanie et des Birmans. En parallèle, il fixe la disparition d’un mode de vie traditionnel dans un hameau français, reportage au cours duquel le paysage devient doué d’états d’âme. » (Willy Persello)

Le calendrier des premiers sites

  • Lundi 25 février – vendredi 8 mars : Centre Social Saint-Roch,
  • Lundi 11 mars – vendredi 22 mars : KAFE-Maison de la prévention et de l’éducation à la santé,
  • Samedi 23 mars – Dimanche 14 avril : Hôpital Saint-Charles.

 

À propos de l'auteur Voir tous les billets Site Web de l'auteur

Club Cœur et Santé de Saint-Dié

2 commentairesLaisser un commentaire