L’allaitement maternel diminue le risque cardio-métabolique de l’enfant

Enfant au sein

Un nouveau bienfait de l’allaitement maternel

Le 29 mars est la journée mondiale de l’allaitement.

Mais existe-t’il un lien avec les maladies cardiovasculaires ?

Des équipes de pédiatres de Toronto au Canada apportent une première réponse.

Elles ont étudié l’association entre la durée de l’allaitement et les facteurs de risque cardio-métaboliques entre 3 et 6 ans chez 1 539 enfants.

Il a été montré que chaque « 3 mois supplémentaires » d’allaitement maternel est associé à une diminution de 0,13 cm du périmètre abdominal et de 0,16 mmHg de la pression artérielle systolique.

Les enfants allaités pendant 12 à 24 mois en comparaison de ceux allaités 6 à 12 mois avaient une pression artérielle systolique inférieure de 1,07 mmHg. Au-delà de 24 mois, il n’a pas été constaté d’association entre durée de l’allaitement et risque cardio-métabolique.

Source et photo : Cardiologie Pratique du 20 mars 2018.

Article de référence : Wong PD et al. J Pediatr 2018 ; 192 : 80-5.

À propos de l'auteur Voir tous les billets Site Web de l'auteur

Club Cœur et Santé de Saint-Dié