Le tabagisme des femmes dans la Région Grand Est

Logo femme enceinte et tabac

Deux de nos précédents articles ont été consacrés au tabagisme.

Dans le premier, nous avons présenté les données globales pour 2017 dans notre région à partir des chiffres publiés dans le dernier Bulletin de Santé Public Grand Est (BSP) : https://coeuretsante.deodatie.fr/2019/02/09/le-tabagisme-dans-la-region-grand-est-donnees-globales/.

Le second s’est focalisé sur les maladies liées à cette addiction : https://coeuretsante.deodatie.fr/2019/02/18/les-maladies-liees-au-tabac-dans-la-region-grand-est/.

Le BSP a également fourni des informations globales sur la consommation des femmes, mais les auteurs se sont aussi intéressés au tabagisme pendant la grossesse. C’est l’objet de nouvel article.

Données globales

Dans toutes les régions les femmes fument moins que les hommes avec des différence allant de 4 % à 8,8 %. La différence la plus importante est observée en Bourgogne-Franche-Comté (34,1% de fumeurs chez les hommes contre 23,3 % chez les femmes). Dans le Grand Est, les pourcentages sont respectivement de 32,9 et 27,5.

cartes du tabagisme selon le sexe et les régions

Les femmes fument moins que les hommes

Evolution entre 2000 et 2017

Les variations ne sont pas les mêmes chez les hommes et chez les femmes. Pour ces dernières, après une baisse nette en 2016 (6,5 % de fumeuses en moins) on constate une hausse de 5,2 % en 2017 avec le même pourcentage de fumeuses qu’en 2000. Chez les hommes. les tendances sont inverses ces dernières années, mais on constate une baisse des fumeurs depuis 2000.

Evolution du tabagisme des femmes entre 2000 et 2017

En 2017, hausse de 5,2 % des femmes qui fument avec des chiffres remontés au niveau de 2000

Le tabagisme pendant la grossesse 

Les femmes enceintes fument davantage que les autres femmes avant le début de leur grossesse, mais elles sont beaucoup moins nombreuses au troisième trimestre. Ainsi, dans le Grand Est le pourcentage de femmes fumeuses passe de 34% avant la grossesse à 19,8% à 19,8% en fin de grossesse.

Carte du tabagisme avant la grossesse et au troisième trimestre

Les jeunes femmes femmes beaucoup plus que les autres, mais on observe une diminution lors de la grossesse

Quels sont les risques du tabagisme chez la femme enceinte ?

Pour l’enfant

  • Poids à la naissance inférieur à celui des enfants dont la mère ne fume pas (200 grammes de moins),
  • Malformations plus nombreuses chez les enfants de femmes fumeuses  : fentes faciales, gastroschis (fermeture incomplète de la paroi abdominale) , craniosténoses (malformation de la boite crânienne),
  • Augmentation du risque de mort subite du nourrisson (multiplié par 3),
  • Augmentation des complications à l’accouchement.

Pour la femme :

  • Grossesse extra-utérines,
  • Fausses couches spontanées,
  • Saignement vaginal,
  • Mauvaise position du placenta, décollement prématuré du placenta, hématome rétro-placentaire,
  • Rupture prématurée des membranes et accouchement prématuré,
  • Augmentation des complications à l’accouchement,
  • Diminution de production de lait maternel et passage de la nicotine dans le lait maternel.

Après la naissance

  • La nicotine passe dans le lait maternel,
  • Les enfants d’un fumeur ont 2 fois plus de risques de devenir eux-mêmes fumeurs,
  • Les enfants de fumeurs ont plus de problèmes respiratoires,
  • Le risque de mort subite est plus élevé chez les nourrissons dont les parents fument.

Arrêter de fumer avant ou pendant la grossesse

Selon l’enquête périnatale 2016, parmi les 33,0 % de femmes qui fumaient avant la grossesse en Grand Est, 43,6 % avaient arrêté de fumer avant le troisième trimestre de grossesse (45,9 % au niveau national) et  chez les 18,6 % qui continuaient à fumer, 79,7 % avaient réduit leur consommation (82,9 % au niveau national).

Photo avec une cigarette écrasée sur un agenda où est écrit "J'arrête de fumer".

J’arrête de fumer. Source : Paris Santé Service

Envie d’arrêter ?

Parlez-en à votre sage-femme, à votre gynécologue ou à votre médecin traitant. Il existe aussi des consultations d’aide au sevrage tabagique dans les centres hospitaliers de Saint-Dié et Gérardmer.

Vos pouvez aussi aller sur le site https://www.tabac-info-service.fr/

Si un substitut nicotinique est nécessaire, il faut rappeler qu’il est moins nocif qu’une cigarette car il ne délivre que de la nicotine mais pas les milliers d’autres substances toxiques de la cigarette.

Les activités du Club Cœur et Santé de Saint-Dié

Photo du lâcher de ballons

Lâcher de ballons au pied de la Tour de la Liberté lors du Parcours du Cœur scolaire.

Créé en 1978, le club est rattaché à l’Association de Cardiologie de Lorraine, elle même membre de la Fédération Française de Cardiologie, première association de lutte contre les maladies cardiovasculaires.

Il est animé par un bureau de 5 membres qui regroupe Anne-Marie Thirion, présidente, Michel Antoine, vice-président et secrétaire, Jean-Paul Besombes, trésorier, Guilaine Bédel coordinatrice de la gymnastique et Jean-Louis Bourdon, cardiologue.

Le club est ouvert aux cardiaques. Il organise à leur intention des activités physiques adaptées :

  • gymnastique, le lundi de 18 h à 19 h à la salle de tir à l’arc du Palais Omnisports, sauf vacances scolaires ou jour férié,
  • marche, certains dimanches de 14 à 17 h avec un grand et un petit circuit,
  • marche nordique, le lundi de 14 h à 17 h, sauf vacances scolaires ou jour férié,
  • natation, le mercredi après-midi à la piscine de Gérardmer jusqu’au 6 mars 2019 avec reprise fin 2020 après les travaux de reconstruction de l’établissement,
  • vélo, chaque jeudi matin, y compris pendant les vacances scolaires, en dehors de la période hivernale.

Vous pouvez nous contacter ou avoir des informations complémentaires grâce au formulaire de contact de notre site.

Affichette sur les Activités à l'intention des cardiaques

Activités à l’intention des cardiaques

Conformément aux objectifs de la Fédération Française de Cardiologie, il met également en place des actions d’information et de prévention des maladies cardiovasculaires en direction du grand public :

  • Parcours du Cœur au printemps pour les scolaires, en partenariat avec l’Inspection de l’Education nationale ,
  • Parcours du Cœur pour le grand public,
  • Marche du Cœur en septembre et conférences à l’occasion de la Semaine du Cœur,
  • et formations gratuites aux gestes qui sauvent deux fois par an, en mai et novembre.

Il rencontre régulièrement les personnes en réadaptation cardiaque à l’hôpital après un problème coronarien ou une intervention à cœur ouvert.

Pour les élèves, en partenariat avec l’Inspection de l’Education Nationale de Saint-Dié et l’USEP, il organise

  • le Parcours du Cœur scolaire qui a lieu au printemps depuis 1989,
  • et depuis 1994, en novembre, des journées de formation aux gestes avec l’appui des associations de formation et des sapeurs pompiers et avec le soutien logistique de la ville.

Enfin, il a initié en 2007 le Projet Défidéo qui est porté par le Pays de la Déodatie et qui a permis l’installation de près de cents défibrillateurs automatiques externes accessibles au public 24 heures sur 24, ainsi que l’organisation de nombreuses sessions de formation aux gestes d’urgence.

Affichette sur les activités pour les scolaires et le grand public

Les activités pour les scolaires et le grand public

Vous pouvez nous contacter grâce au formulaire de contact de notre site.

Les cyclos du club Cœur et Santé ont ressorti leurs vélos

Photo du groupe sur la palce de la mairie de Saint-Léonard

Pause à Saint-Léonard lors de la sortie du 28 février 2019 (Photo : Guy Fréchin)

Les cyclotouristes du club Cœur et Santé ont lancé leur saison 2019 le jeudi 28 février par une sortie vers Anould qui s’est déroulée par un temps printanier avec soleil et ciel bleu.

L’heure de départ des sorties est fixée à 9 heures 30 pour le mois de mars. Elles partiront ensuite à 9 heures pour le reste de l’année sauf en juillet et août où le rendez-vous est fixé à 8 heures pour éviter les fortes chaleurs.

Les circuits proposés se font sur les petites routes ou sur les voies vertes de la Déodatie au départ du Parking de Territoire de Marques, rue Alphonse Mater.

A noter que plusieurs sorties auront lieu un mercredi soit en raison d’un jeudi férié, soit en raison dune autre activité du club prévue le jeudi comme le Parcours du Cœur scolaire prévu le jeudi 4 avril ou la formation aux gestes d’urgence des scolaires enfin novembre.

Durant l’été, des sorties plus longues se dérouleront sur une journée alliant sport et culture.

Il est également prévu une randonnée sur plusieurs jours. Le programme est en cours de finalisation.

Toutes ces activités se font sans aucun esprit de compétition et tous les types de vélo sont possibles y compris ceux à assistance électrique.

Prochaine sortie le jeudi 7 mars dans la vallée de la Fave.

Pour plus d’information vous pouvez utiliser le formulaire de contact suivant :

Journée Internationale des droits des femmes : ciné-débat sur la place des femmes dans le sport le 7 mars à 14 h

Affiche du film

La Journée Internationale des droits des femmes a lieu chaque année le 8 mars. Cette année, à Saint-Dié cette journée durera plus de 24 heures. Retrouvez l’ensemble du programme : Journée Internationnale des droits des femmes 2019.

Le Club Cœur et Santé a lancé la manifestation avec l’exposition réalisée par Loïc Trujillo pour la Fédération Française de Cardiologie installée il y a quelques jours au centre social Saint-Roch : https://coeuretsante.deodatie.fr/2019/02/25/exposition-femmes-de-coeur-coeurs-de-femme-au-centre-social-saint-roch/.

Un autre rendez-vous est prévu dans ce centre avec un ciné-débat sur le sport et les femmes organisé par le Centre Social Saint-Roch en partenariat avec l’Association Horizons 2000 et le club du SRD Football par le Centre Social Saint-Roch le Jeudi 7 Mars à 14 h avec pour thème « La place des femmes dans le sport » avec la projection du documentaire « Ladies’ Turn » , un film d’Hélène Harder retraçant le parcours de femmes sénégalaises voulant organiser un tournoi de football féminin malgré les préjugés.

La projection sera suivie d’un débat animé par Paul Daval, directeur du Centre Social, et Cédric Christophe, responsable de la section féminine du SRD football.

Pour en savoir plus sur le film :

« Au Sénégal, pays du foot roi, s’organise pour la première fois en 2009 un tournoi de football féminin sur les terrains de quartiers, grâce à l’association Ladies’ Turn. Malgré l’engagement passionné et combatif de Seyni, ancienne capitaine de l’équipe nationale, et de celles et ceux qui se battent à ses côtés, le terrain est loin d’être gagné. En 2011, bravant tabous et préjugés, les filles reprennent les matchs et jouent devant un public de plus en plus nombreux. Les laissera-t-on jouer la partie comme elles le veulent jusqu’au bout ?

Derrière l’enjeu de la victoire finale, s’en cachent en réalité bien d’autres, liés à la place des femmes, au changement des représentations et à la transgression des rôles assignés. Au-delà du désir de remporter la finale se joue peut-être l’aspiration à une autre victoire. »

Retrouvez le programme complet des manifestations organisées à Saint-Dié : flyer_com