Programme de la Semaine du Cœur 2020

Comme indiqué précédemment la Semaine du Cœur 2020 sera uniquement numérique avec des conférences en ligne gratuites (webinaires) qui auront lieu de 18 h à 19 h 30 et seront diffusées sur Facebook et sur Zoom au cours desquelles vous pourrez poser vos questions aux experts de la Fédération Française de Cardiologie (FFC).

En voici le programme avec pour chaque wébinaire, le lien pour vous inscrire gratuitement.

Vous pouvez aussi accéder à la page du site de la FFC consacrée à la Semaine du Cœur et sélectionner le webinaire auquel vous voulez assister. https://www.fedecardio.org/La-Federation-Francaise-de-Cardiologie/Actualites/semaine-du-coeur-2020-suivez-nos-webinaires-en-direct

Après votre inscription, vous recevrez sur votre adresse électronique un message de confirmation de la FFC comme celui ci : Confirmation d’inscription au webinaire Le cœur des femmes

Webinaire du 24 septembre : Gestes qui sauvent et mort subite

18h00 – 18h05 : Introduction : présentation du thème de la conférence et des participants, Pr Patrick MESSNER.

18h05 – 18h15 : Thème : Principes généraux des gestes qui sauvent, M. Michel NEYRAT.

18h15 – 18h25 : 10 minutes de questions réponses sur la présentation.

18h25 – 18h35 : Thème : Les gestes qui sauvent sur le terrain des Clubs Cœur et Santé, Dr Jean-Louis BOURDON.

18h35- 18h45 : 10 minutes de questions réponses.

18h45-18h55 : Thème : Covid et arrêt cardiaque, Pr Gérard HELFT.

18h55 – 19h05 : 10 minutes de questions réponses.

19h05 – 19h10 : Remerciements et conclusion, Pr Patrick MESSNER.

Pour vous inscrire : https://www.fedecardio.org/conference-en-ligne-gestes-qui-sauvent-et-mort-subite

Webinaire du 25 septembre : Recherche

18h00 – 18h05 : Introduction : présentation du thème de la conférence et des participants, Pr Denis ANGOULVANT et M. Joël GIRAUD.

18h05 – 18h15 : Thème : programme de financement de la recherche par la FFC, Mme Aline CARRE.

18h15 – 18h25 : Thème : Comprendre, prédire et mieux prévenir la dégradation de la fonction cardiaque après un infarctus du myocarde, Pr Damien LOGEART.

18h25- 18h35 : 10 minutes de questions réponses.

18h35-18h55 : Thème : Les cardiopathies congénitales, un parcours de recherche soutenu par la FFC, Dr Magalie LADOUCEUR.

18h55 – 19h05 : 10 minutes de questions réponses.

19h05 – 19h10 : Remerciements et conclusion, Pr Denis ANGOULVANT.

Pour vous inscrire : https://www.fedecardio.org/conference-en-ligne-la-recherche

Webinaire du 28 septembre : Les risques cardio-vasculaires

18h00 – 18h05 : Introduction : présentation du thème de la conférence et des participants, Dr François PAILLARD.

18h05 – 18h15 : Thème : Comment changer ses habitudes de vie après un accident cardiaque ? M. Michel BARGUIL (patient).

18h15 – 18h25 : 10 minutes de questions réponses sur la présentation.

18h25 – 18h35 : Thème : Quelle activité physique pour se protéger des maladies cardio-vasculaires, Pr François CARRE.

18h35- 18h45 : 10 minutes de questions réponses.

18h45-18h55 : Thème : Comment prévenir les  maladies cardio-vasculaires par le mode de vie, Dr François PAILLARD.

18h55 – 19h05 : 10 minutes de questions réponses.

19h05 – 19h10 : Remerciements et conclusion, Dr François PAILLARD.

Pour vous inscrire : https://www.fedecardio.org/conference-en-ligne-le-risque-cardio-vasculaire

Webinaire du 29 septembre : Le Cœur des Femmes

18h00 – 18h05 : Introduction : présentation du thème de la conférence et des participants, Pr Daniel THOMAS.

18h05 – 18h20 : Thème : Cœur de Femme, pourquoi ? Dr Catherine Monpère, Mme Loan VO DUY.

18h20 – 18h30 : 10 minutes de questions réponses sur la présentation.

18h30 – 18h40 : Thème : Stress : le briseur de cœur, Dr Jean-Pierre HOUPPE.

18h40- 18h50 : 10 minutes de questions réponses.

18h50-19h : Thème : Etude E3N : premiers résultats (en attente de l’intitulé définitif), Dr Marie-Christine BOUTRON.

19h00 – 19h10 : 10 minutes de questions réponses.

19h10 – 19h15 : Remerciements et conclusion, Pr Daniel THOMAS

Pour vous inscrire : https://www.fedecardio.org/conference-en-ligne-le-coeur-des-femmes

 

Une agréable promenade pour les marcheurs du samedi matin.

Photo du groupe en promenade sur une partie du circuit

La météo incitait à se promener et à apprécier l’environnement.

La deuxième marche du samedi matin à allure modérée et sans difficulté du club Cœur et Santé a eu lieu le 12 septembre avec 12 participants au départ du Palais Omnisports Joseph Claudel.

La météo très favorable : ciel  bleu, soleil généreux et fraîcheur matinale,  augurait une agréable balade.

Les exercices d’échauffement terminés, le groupe est parti, sous la conduite de Michel Antoine, pour effectuer  le circuit “marche“ du parc omnisports et en extérieur au parc, un parcours nature du côté de la Vanne de  Pierre et l’îlot Jean-Jacques Rousseau.

Photo du groupe sur la passerelle de la Vanne de Pierre

Les marcheurs sur la passerelle du barrage de la Vanne de Pierre

Après avoir  effectué le circuit du parc omnisports,  emprunté la passerelle qui enjambe le  barrage de la Vanne de Pierre les marcheurs se sont regroupés  sur l’îlot Jean- Jacques Rousseau, accessible par le petit pont de bois qui le permet.

Le groupe sur la passerelle de l'île Jean-Jacques Rousseau lle d’

Arrêt et pose photo sur la passerelle d’accès à l’île Jean-Jacques Rousseau

La promenade sur l’île a été mise à profit pour flâner un peu dans un paysage verdoyant au charme bucolique où les canards sont en nombre sur les rives de la Meurthe.

Photo des marcheurs sur l'île

Sur l’îlot, l’environnement calme et reposant est très apprécié.

Photo des canards sur les bords de la Meurthe

Les canards se souciaient peu de la présence des marcheurs

Au final, une belle balade matinale ensoleillée et une bonne ambiance.

Reprise de la gymnastique le lundi 21 septembre

Nous devons maintenant respecter des mesures de distanciation qui n’existaient pas lors de la séance de gymnastique du 3 février 2020

La reprise des séances de gymnastique du club aura lieu le lundi 21 septembre de 18 à 19 heures, dans la salle de tir à l’arc du palais omnisports Joseph Claudel, rue du Général Barard (ex rue du 2ème RA prolongée).

Elles ont lieu toute l’année, chaque lundi, en dehors des vacances scolaires et des jours fériés et sont encadrées par un professeur d’éducation physique et sportive, un kinésithérapeute ou un moniteur, ainsi que par une infirmière.

Entrée et sortie de la salle de tir à l’arc

Elles se font par des portes différentes :

  • entrée comme les années passées par la porte située du côté de la piste d’athlétisme,
  • sortie par la porte située au fond et à droite de la salle, du côté du terrain de football.

L’entrée et la sortie de la salle de tir à l’arc

Protocole sanitaire

  • entrées et sorties distinctes (voir ci dessus),
  • arriver devant la salle avec son masque puis le remettre après l’activité,
  • éviter les regroupements à l’arrivée et au départ (entrées et sorties échelonnées),
  • lavage des mains au gel hydroalcoolique au début et à la fin des séances,
  • aération de la salle pendant 10 à 15 minutes en cas de séance avant,
  • registre des personnes présentes,
  • venir avec son matériel dans un sac (chaussures et tapis ou serviette),
  • respect des mesures de distanciation,
    • avant et après l’activité : 1 m entre chaque personne (y compris à l’extérieur avant d’entrer dans la salle),
    • pendant l’activité : zone 4 m² pour chaque participant,
  • pendant la séance, chacun gardera à côté de lui son sac avec ses affaires (veste et chaussures de ville…) qui ne devront plus être posées sur les tables ou les bancs,
  • activités adaptées au contexte : en extérieur si le temps le permet, pas d’échange de matériel entre les participants.

Nous vous remercions de respecter ces consignes qui ne sont pas destinées à vous brimer ou à limiter votre liberté, mais à protéger au maximum les membres du club et permettre la poursuite des activités qu’un foyer épidémique viendrait interrompre.

Consignes pour la pratique de la gymnastique

Vous pouvez prendre contact avec le club au moyen du formulaire suivant.

Recommandations de l’Académie nationale de médecine sur le bon usage des masques

Comment bien porter un masque ?

Le 2 avril dernier, l’Académie nationale de médecine s’était déjà prononcée pour l’utilisation des masques.

Elle a publié un nouveau communiqué sur leur « bon usage » le 7 septembre dernier que nous reprenons.

« La circulation persistante du SARS-CoV-2 et la progression de l’épidémie de Covid-19 constatées en
France au cours de l’été ont conduit à rendre le port du masque obligatoire dans tous les lieux clos à
compter du 20 juillet, puis à étendre cette obligation en milieu extérieur dans de nombreuses
communes et grandes villes au cours du mois d’août.

Rappelons que le port obligatoire d’un masque « grand public » ou « alternatif » avait été
recommandé depuis le 2 avril par l’Académie nationale de médecine pour renforcer les mesures
barrière pendant le confinement et en phase de sortie de confinement.

Initialement mal comprise dans sa signification altruiste et réfutée en raison de la pénurie de masques
médicaux, puis décriée pour les dangers présumés d’une mauvaise utilisation, complexifiée par
l’accumulation de normes injustifiées et de précautions excessives, cette simple mesure de bon sens a
finalement été vilipendée au prétexte fallacieux du manque de publications scientifiques attestant son
efficacité. Une pléthore d’affirmations souvent contradictoires entretient la confusion générale et
alimente le discours des contempteurs du masque obligatoire, les plus extrêmes n’hésitant pas à
dénoncer son caractère liberticide.

Le port du masque dans la communauté n’est pas facultatif ; se masquer pour protéger les autres est
un geste altruiste dont l’efficacité collective est certaine quand tout le monde l’applique ; il rend
chaque citoyen solidaire dans la réponse mondiale à la pandémie.

Si les masques alternatifs ont des performances légèrement inférieures à celles des masques
chirurgicaux en termes de filtration et d’étanchéité, ils offrent généralement de meilleures qualités de
confort et de « respirabilité ».

Les indicateurs épidémiologiques actuels laissant prévoir une situation épidémique prolongée, il
devient nécessaire d’intégrer le port du masque dans les gestes quotidiens en le rendant
compréhensible, acceptable et routinier.

C’est pourquoi l’Académie nationale de médecine rappelle que :

  • 1. les masques en papier, jetables, dits « chirurgicaux », doivent être utilisés préférentiellement
    lors des activités de soins et de façon systématique pour les personnes malades ou en
    isolement ;
  • 2. dans l’espace public, les masques en tissu, lavables, doivent être préférés aux masques
    jetables pour d’évidentes raisons économiques et écologiques :
    • ils peuvent être lavés à la main ou en machine, avec un détergent, comme le linge de
    corps, la température de 60°C n’étant pas plus justifiée pour le lavage des masques
    que pour le lavage des mains ;
    • ils doivent être changés lorsqu’ils deviennent humides et ne jamais être portés plus
    d’une journée ;
    • ils sont réutilisables après chaque cycle de lavage – séchage tant que leurs qualités
    (maillage du tissu et intégrité des brides) ne sont pas altérées.

De plus, l’Académie de médecine recommande :

  • que l’obligation du port du masque, systématiquement associée aux mesures de distanciation, soit
    instaurée dans tous les lieux publics, clos et ouverts, selon des règles faciles à comprendre, à
    appliquer et à contrôler ;
  • qu’une information claire et simplifiée sur l’usage des masques soit largement diffusée.« 

Le communique au format PDF : Académie-de-Médecine-Du-bon-usage-des-masques-7-09-2020

Le masque mal positionné n’est pas plus efficace que celui jeté dans la nature

À nouveau sur les chemins de randonnée pour les marcheurs du club Cœur et Santé

Information sur le respect des règles sanitaires en vigueur et présentation des itinéraires de marche avant le départ.

Information sur le respect des règles sanitaires en vigueur et présentation des itinéraires de marche avant le départ.

Information sur le respect des règles sanitaires en vigueur et présentation des itinéraires de marche avant le départ.[/caption]

Après une (trop) longue interruption due au Covid-19, c’est avec beaucoup d’impatience et de plaisir qu’une trentaine de marcheurs  ont enfin repris le dimanche 7 septembre  cette activité en respectant les consignes sanitaires en vigueur. Pas d’embrassade, respect du port du masque etc….

La reprise a eu lieu col d’Anozel, point de départ des deux circuits proposés. Un de 5,5 km et l’autre de 8,5 km  en Forêt Domaniale de Kemberg dans le secteur du Haut de la Fête avec passage sur le site de l’ancienne mine de cuivre.

Les parcours, relativement plat, avec une alternance de chemin forestier, sentier et passage en prairie, étaient propices à une bonne remise en jambes.

Photo desmarcheurs du petit circuit

Les marcheurs du petit circuit

passage sur l'ancienne mine de cuivre de Saulcy sur Meurthe

Passage sur le site de l’ancienne mine de cuivre

De retour au col d’Anozel, les deux groupes arrivés presque en même temps ont pris le temps, dans une ambiance bon enfant, sans relâcher les consignes sanitaires, d’échanger leurs impressions sur les itinéraires parcourus avant de se quitter.

La prochaine marche est programmée le dimanche 27 septembre

 

Click to access the login or register cheese