Le cri d’alerte de la Fédération Française de Cardiologie : nos enfants ne font plus assez de sport

Photo. Jeu de parachute lors du Parcours du Coeur scolaire

Activité physique lors du Parcours du Cœur scolaire

Alors que la 21ème édition du Parcours du Cœur scolaire de Saint-Dié aura lieu ce jeudi 30 mars dans le Parc Jean Mansuy,  la Fédération française de cardiologie lance un cri d’alerte : un enfant sur deux ne bouge pas assez.

Dans son dernier panorama santé, publié le 23 novembre 2016, l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Économique) a dévoilé des chiffres peu flatteurs concernant les petits français âgés de 11, 13 et 15 ans.

Graphique de la baisse de l'activité entre 11 et 15 ans, entre 2005 et 2013. Souce : OCDE

Evolution entre 2005 et 2013 de la baisse de l’activité physique chez les enfants de 11, 13 et 15 ans. Source : OCDE

Selon ce rapport, seuls 14% des garçons et 6% des filles pratiquent une activité physique quotidienne (au moins une heure) dans l’Hexagone, plaçant le pays à l’avant-dernière place au sein de l’Union européenne (dont la moyenne est de 20% pour les garçons et 10% pour les filles). Seule l’Italie (11% garçons, 5% filles) est derrière nous.

Graphique : Activité physique quotidienne à 11 et 15 ans. Source OCDE

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande aux 5-17 ans de pratiquer 60 minutes d’activité physique par jour afin de renforcer leur capital santé cardio-vasculaire. La FFC pointe du doigt la « surconsommation d’écrans » : trois heures par jour pour les enfants de 3 à 17 ans, avec chez les 13-18 ans une moyenne qui monte à quatre heures et trente minutes par jour en semaine et six heures le week-end.

Conséquence de cette forte inactivité, la capacité cardiovasculaire des enfants a baissé de 25% en 40 ans.

Photo d'un cœur amputé d'un quart

Ainsi, le Pr François Carré, cardiologue au CHRU de Rennes indique “ En 1971, un enfant courait 800 mètres en 3 minutes, en 2013 pour cette même distance, il lui en faut 4 ! ”.

La campagne actuelle de la FFC veut donc inciter les enfants à faire plus d’activité mais aussi « réveiller » les parents avec son  film qui, au premier abord, risque de choquer :  https://www.fedecardio.org/campagne-enfants/les-chutes.html.

Des « Parcours du cœur » seront organisés partout en France jusqu’au 14 mai, pour encourager les Français à pratiquer des activités physiques (liste consultable sur www.fedecardio.org).

A Saint-Dié, après le Parcours du Cœur Scolaire de ce jeudi, les membres du Club Cœur et Santé donnent RV aux adultes et à leurs enfants ou petits-enfants le dimanche 2 avril avec deux circuits tracés dans l’Ormont au départ de l’IFSI (école d’Infirmières). Les départs libres se feront entre 8 h et 15 heures :

Parcours du Cœur dimanche 2 avril 2017

.

 

 

À propos de l'auteur Voir tous les billets Site Web de l'auteur

Club Cœur et Santé de Saint-Dié

1 commentaireLaisser un commentaire