Catégorie - Actualités

A Saint-Dié, le Parcours du Cœur 2020 aura lieu le dimanche 5 avril

Affiche des Parcours du Cœur avec une chaussure de sport dont les lacets dessinent un cœurLes Parcours du Cœur sont la plus manifestation de prévention-santé en France.

Ils se conjuguent sous 3 formules : « Grand public », la plus ancienne, « Scolaire » et « Entreprise », la plus récente.

En 2019, ils ont réuni près de 800 000 personnes :

  • grand public : 240 087 participants (+ 32% par rapport à 2018) sur 1297 parcours (461 participants à Saint-Dié),
  • scolaires : 493 620 enfants (+19,6%), 2 888 établissements, 16 454 classes (300 élèves issus de douze écoles à Saint-Dié),
  • entreprises : 146 parcours (+ 34%) pour 58 entreprises. Cela concerne essentiellement de grands établissements.

L’édition 2020 déroulera entre 21 mars au 1er juin. 

A Saint-Dié :

  • le parcours scolaire est prévu le jeudi 2 avril. Il rassemblera des élèves de Saint-Dié et des communes environnantes (participation sur inscription). Il est organisé en partenariat avec l’inspection de l’Education Nationale et l’USEP, avec le soutien de la ville. 16 écoles et près de 400 élèves sont attendus sur le parc Jean Mansuy et à l’Espace François Mitterrand.
  • le parcours grand public aura lieu le dimanche 5 avril.

Plan des circuits de marche et VTT des Parcours du Cœur 2020-Circuits de marche et VTT

Le programme du parcours grand public

Les départs se feront de la maison de quartier de Marzelay.

Comme l’an dernier l’édition 2020 est parrainée par le champion de VTT Rémi Thirion.

Les activités

  • Stands santé :
    • une dizaine de professionnels de santé (infirmières, cardiologue et diabétologue),
    • mesure de la glycémie par un médecin du service de diabétologie de l’hôpital ou une infirmière,
    • mesure de la tension artérielle par une infirmière du Club Cœur et Santé,
    • démonstrations sur les gestes qui sauvent et en particulier sur l’utilisation du défibrillateur,
    • informations sur les maladies cardiovasculaires et leur prévention : des brochures de la Fédération Française de Cardiologie seront disponibles gratuitement.
Photo des stands-santé

Stand santé avec mesures de la glycémie et de la tension artérielle

  • Marche avec deux circuits vers le massif de la Bure avec départs libres :
    • circuit familial (7,5 km) avec départ libre entre 8 h et 15 h,
    • circuit bon marcheur (12,5 km) avec départs libres entre 8 h et 13 h,
    • aux différents postes de contrôle les participants trouveront de l’eau, mais il est recommandé à chacun de prendre une bouteille d’eau afin de s’hydrater régulièrement durant la marche.

Un des postes de contrôle lors de l’édition 2019

  • VTT avec Rémi Thirion :
    • départ groupé à 9 heures 30.
    • circuit de 14,5 kilomètres dans le massif de la Bure,
    • réservé aux VTTites confirmés,
    • le port du casque est obligatoire,
    • prévoir son bidon d’eau.
Photo du groupe VTT

Départ pour le circuit de VTT sous la conduite de Rémi Thirion lors de l’édition 2019.

  • Vélo sur route
    • départ groupé à 9 heures 3,
    • randonnée de 20 kilomètres en direction de Moyenmoutier-Le Rabodeau, sans difficulté, ouverte à tout type de vélo, compris ceux à assistance électrique,
    • le port du casque et d’un gilet fluo est obligatoire,
    • prévoir son bidon d’eau.
Photo du groupe circulant à Rougiville

Le groupe des cyclistes en avril  2019

Rappelons que toutes ces activités physiques se font sans aucun esprit de compétition.

La participation est 2 € au profit de la Fédération Française de Cardiologie (gratuit pour les enfants).

Démonstration sur la prise en charge de l’arrêt cardiaque

Quarante randonneurs sur les Crêtes Vosgiennes par une superbe journée ensoleillée

Les randonneurs au sommet du Hohneck

Au sommet du Hohneck, (alt.1363 m) un manque évident de neige en ce mois de janvier

Compte tenu du faible enneigement  du massif du Hohneck,  c’est une randonnée pédestre qui a été pratiquée alors qu’elle était prévue et espérée raquettes aux pieds.

Cet aléa n’a pas pour autant dissuadé une quarantaine de participants à prendre part à cette sortie, tout  enthousiasmés de randonner sur les “hauts“ sur le peu de neige encore présente.

Les préparatif du départ. Photo du groupe

La météo clémente n’incite pas à la précipitation pour les préparatifs de départ (photo: Jean-Louis Bourdon)

Au col de la Schlucht, départ de la randonnée, la surprise est commune : Soleil radieux, ciel bleu azur, température  agréable en cette saison (4°), alors qu’au départ de Saint-Dié elle était de moins 4°et une absence de vent fort appréciée auguraient une agréable journée.

Sur le Sentier Estival au départ du Hohneck

Sur le Sentier Estival au départ du Hohneck

L’objectif de la matinée, atteindre le col de Falimont (alt.1270 m) en empruntant, du col de la Schlucht au Collet, le Sentier Estival qui rejoint le chemin des Mulets conduisant jusqu’au col,  avant de se rendre à l’Auberge Le pied du Hohneck pour la pause déjeuner.

D’un bon pas vers le col de Falimont

D’un bon pas vers le col de Falimont

Au col de Falimont

Au col de Falimont (photo: Jean-Louis Bourdon)

A l’arrivée au col de Falimont, une superbe vue plongeante sur la vallée de Frankental   nous est offerte. Le temps de profiter pleinement de ce magnifique paysage avant de rejoindre l’auberge. En cette fin de matinée assez active, les estomacs réclament leur dû.

Après le repas, il faut, bien sûr, penser au retour. Quitter le moment de convivialité passé à l’Auberge demande un petit effort.

Un peu d’hésitation au départ et c’est parti pour revenir au col de la Schlucht par le sommet du Hohneck,  le grand replat de “chaumes“ des Trois Fours et le sentier de Crête.

Photo au sommet du Hohneck

Au sommet du Hohneck, on ne se lasse pas du panorama qui est offert (photo: Jean-Louis Bourdon)

Photo du retour par les Chaumes

Le retour par les chaumes

Le soleil, la douceur, la bonne humeur, la convivialité ont fait de cette randonnée, une journée bien agréable et très appréciée aux dires des participants à leur retour.

Merci à notre guide Gilbert Muller qui nous  a concocté ce circuit et à ses accompagnateurs Alain Auzely, Daniel Haguenauer et Jean-Claude Duchaussoir.

Nous reviendrons sur le secteur le 5 février, pour une autre randonnée avec ou sans raquettes……

La marche nordique, une activité prisée en ce début d’année

Pas moins de 54 marcheurs lors de la sortie du 13 janvier (photo : Michel Antoine)

Le groupe des marcheurs nordiques est particulièrement assidu depuis la reprise début janvier.

A tel point que la participation moyenne est actuellement de 44 personnes avec un maximum à 54 pour la sortie du 13 janvier dernier, ce qui ne peut que satisfaire Michel Antoine, le responsable de cette activité.

La météo favorable depuis quelques semaines n’y est certainement pas étrangère, tout comme la bonne ambiance qui règne au sein du groupe.

Entre La Voivre et Hurbache le 13 janvier (photo : Michel Antoine)

Et les circuits proposés offrent de magnifiques points de vue  sur les vallées et montagnes des environs de Saint-Dié pour le plus grand plaisir des participants.

Mais ces derniers s’accordent à dire que cela serait encore plus beau si les sommets de la Déodatie étaient enneigés ! Ce sera peut-être pour les prochaines sorties ?

En tous cas, ce vœu a déjà été satisfait ceux qui ont participé le 22 janvier à marche sur les crêtes entre le col de la Schlucht et le sommet du Hohneck (à lire et à voir dans notre prochain article).

Vue sur Saint-Dié et la vallée de la Meurthe depuis le col du Kiosque lors de la sortie du 20 janvier (photo : Jean-Louis Bourdon)