La formation aux gestes qui sauvent à la mairie de Pair et Grandrupt

René Bastien, maire, les élus municipaux et deux employés communaux ont participé à la formation organisée par la commune de Pair et Grandrupt le 15 juin 2017.

Cette formation a eu lieu juste après l’inauguration du défibrillateur acquis dans le cadre du projet Défidéo. L’appareil est fixé sur le mur arrière de la mairie pour éviter une exposition au soleil, mais une signalétique permet de le trouver aisément.

Panneau signalétique du DAE

La formation a débuté par la présentation par Jean-Louis Bourdon, cardiologue du Club Cœur et Santé de Saint-Dié, d’un diaporama sur les mécanismes de l’arrêt cardiaque et sa prise en charge.

Puis, Stéphane Bonnel, sapeur pompier professionnel et moniteur national de premier secours et également membre du conseil municipal, a fait une démonstration pratique de la prise en charge d’une personne victime d’un arrêt cardiaque.

Démonstration par Stéphane Bonnel

Démonstration par Stéphane Bonnel

Ensuite, ce fut au tour des participants d’apprendre les gestes qui sauvent à l’aide d’une vidéo et des mannequins Mini Anne du Pays de la Déodatie et du Club Cœur et Santé.

Stéphane Bonnel va poursuivre les actions de formation, d’abord le 20 mai auprès des élèves de l’école, puis à la mairie le 28 juin prochain à 20 heures pour les habitants de la commune.

La formation avec les mannequins Mini Anne

La formation avec les mannequins Mini Anne

Journée du mardi 23 mai à Fraize

Pour la trentaine de participants, la première étape de cette journée a été, de 10 h à 12 h, la visite de l’Entreprise VIP (Vosges Injection Plastique).

Photo du panneau d'accueil dans le Hall d'entrél

Panneau d’accueil dans le Hall d’entrée

David Antoine, Gérant de l’entreprise, Alain Antoine Technicien et  Sandra Perrin Relation Commerciale nous ont tout d’abord accueillis à la salle de réunion pour nous présenter l’entreprise, ses différentes activités de production, son parc machines, les matières premières plastiques utilisées et nous ont sensibilisés au respect de la sécurité en cours de visite.

Créée en 2001, V.I.P est spécialisée en injection, assemblage et contrôle de pièces plastiques pour l’automobile, le bâtiment et l’électricité.

Photo du groupe en salle de réunion

Bien à l’écoute en salle de réunion

La visite des ateliers, nous a permis d’apprécier le très haut niveau d’automatisation et la qualité des produits finis.

Photo du groupe devant les machines de production

A la découverte des machines de production

Pendant notre visite, nous avons vu aussi :

* le secteur entretien moules. En effet après avoir produit un certain nombre de pièces, les    moules sont démontés, et remis en état si nécessaire.

* le laboratoire de contrôle tridimensionnel.

* le conditionnement pour expédition

Stockage avant expédition

Préparation des expéditions

Photo du groupe en fin de visite

Fin de la visite, regroupement et remerciements

Après cette intéressante visite agrémentée d’explications et de réponses très claires aux questions posées, nous nous regroupons et remercions les dirigeants de leur disponibilité.

Le repas qui a suivi cette matinée a été très convivial, très apprécié et a satisfait tous les convives.

Photo d'une partie du groupe au restaurant

Ah ! Qu’on est bien !!!

L’après-midi fut consacrée à une petite marche de 6,5 km aller-retour au départ du Col du Bonhomme vers le Rocher du Hangochet (rocher de quartz laiteux de 26 m de hauteur abritant la Vierge de Hangochet)

Petite pause en cours de marche

Petite pause

Photo du groupe à la Vierge de Hangochet

A la Vierge de Hangochet

Encore une très belle journée qui en appelle d’autres à venir.

 

 

La séance de marche nordique du lundi 29 mai est annulée en raison des fortes chaleurs

Photo d'eau coulant d'un robinet

Si l’activité physique est déconseillée par temps froid, en particulier pour les cardiaques, elle l’est aussi lors des fortes chaleurs.

C’est la raison pour laquelle le Club Cœur et Santé de Saint-Dié a annulé sa sortie de marche nordique du lundi 29 mai.

Les températures devant être moins élevées le jeudi 1er juin, la sortie en vélo est maintenue. Une partie du trajet aura lieu à l’ombre puisque circuit est en forêt entre La Bolle et Rougiville.

Par contre, il conviendra de prévoir suffisamment d’eau pour pouvoir s’hydrater correctement.

Le Club Cœur et Santé au Salon des Seniors

Photo des bénévoles

Une partie des bénévoles devant le stand du club

Le Club Cœur et Santé a répondu favorablement à l’invitation du Centre Hospitalier de Saint-Dié qui organisait le samedi 13 mai à l’Espace François Mitterrand le premier Salon des Seniors en partenariat avec le Conseil Départemental des Vosges.

Ce partenariat d’un jour vient en complément de celui qui a été mis en place il y a près de 20 ans avec les visites des responsables du Club après des patients en réadaptation cardiaque dans le service de cardiologie de l’hôpital.

Sur leur stand, les bénévoles du Club, pour la majorité seniors eux aussi, informaient les visiteurs sur les activités proposées tout au long de l’année : marche, gymnastique, marche nordique et sorties en vélo, et en hiver, les sorties en raquettes. Des activités adaptées à chacun et en particulier aux cardiaques seniors.

L'affiche sur les activités physiques proposée par le Club Cœur et Santé de Saint-Dié

Les activités physiques proposées par le Club Cœur et Santé de Saint-Dié

Des démonstrations sur la prise en charge de l’arrêt cardiaque ont été faites tout au long de la journée, notamment sur l’utilisation d’un défibrillateur automatique. Les membres du club informaient également le public sur les lieux d’implantation des DAE dans le cadre du projet DEFIDEO.

En compléments de leurs informations, les membres du club ont distribué les brochures de la Fédération Française de Cardiologie sur l’arrêt cardiaque et le Cœur des seniors.

Activité autour d'un parachute

Activité physique intergénérationnelle

En extérieur, tout au long de la journée, Michel Antoine et Joseph Louis ont fait des démonstrations de marche nordique et organisé des activités autour d’un parachute, activités auxquelles ont participé des enfants et petits-enfants de visiteurs de ce salon.

Ces activités intergénérationnelles rejoignaient un des messages contenus dans la conférence du Dr Jean-Louis Bourdon qui portait sur l’Activité physique des seniors. En effet, le cardiologue du Club, s’il s’est surtout concentré sur l’activité physique des aînés, a aussi insisté sur leur rôle dans la promotion de l’activité physique de leur petits-enfants qui passent plusieurs heures par jour devant des écrans mais bougent de moins en moins. Lire à ce sujet notre article publié en mars dernier :

Le cri d’alerte de la Fédération Française de Cardiologie : nos enfants ne font plus assez de sport

Dans son intervention sur les difficultés de l’alimentation et de l’hydratation, la seconde conférencière, le Dr Marie-Agnès Manciaux, gériatre au CHU  de Nancy, a également insisté sur les rôles complémentaires de l’alimentation et de l’activité physique, rejoignant ainsi le message du slogan « manger, bouger ».

La brochure « Cœur de Seniors » de la Fédération Française de Cardiologie

Toutes les brochures de la Fédération Française de Cardiologie sont accessibles et téléchargeables gratuitement sur son site : https://www.fedecardio.org/notre-documentation.

DÉFIDÉO : remise de nouveaux défibrillateurs à 8 communes du Pays de la Déodatie

Photo du "kit Défidéo"

Le « kit Défidéo » avec le panneau explicatif, le défibrillateur, son boitier chauffant et le transformateur (boitier alimenté en 12 V)

Le lancement du projet DÉFIDÉO par le Club Cœur et Santé, en juin 2007 faisait suite au décret du 4 mai 2007 autorisant toute personne à utiliser un défibrillateur Automatique Externe ou DAE (voir article précédent).

C’est dans ce contexte que le jeudi 11 mai le Pays de la Déodatie organisait la remise de nouveaux défibrillateurs à 8 communes : Entre Deux Eaux (2ème DAE), Fraize (4ème DAE), Laveline Devant Bruyères, Lubine, Nompatelize (2ème DAE), Pair et Grandrupt, Sainte Marguerite (2ème DAE) et Wisembach (2ème DAE).

Photo de l'assistance

Les représentants des communes, de la Croix Rouge de Fraize, de la Protection Civile des Vosges et du Club Cœur et Santé de Saint-Dié

Outre les représentants des communes, on notait la présence de membres de la Croix Rouge de Fraize, dont sa présidente Josiane Muntzer, de la Protection Civile des Vosges autour de Philippe Roizard, responsable départemental du secourisme, et d’Annie Thirion, présidente du club Cœur et Santé de Saint-Dié, accompagnée du vice-président Michel Antoine, et de membres de l’association.

Photo de la table des officiels

De droite à gauche : Sylvie Chaumont-Vallon, déléguée générale de la Fondation CNP Assurances, Guy Drocchi et Pascal Mohr, président et vice-président du Pays de la Déodatie et Annie Thirion et Jean-Louis Bourdon, présidente et cardiologue du Club Cœur et Santé

Après l’introduction du président de Guy Docchi, le vice-président Pascal Mohr a rappelé le contexte, à savoir la grande fréquence des arrêts cardiaques, le rôle primordial des témoins d’un tel événement et la nécessité de pouvoir disposer d’un défibrillateur dès les premières minutes. Il détaillé les grandes lignes de cette action, les rôles respectifs du Pays et des communes. Il a rappelé les partenariats mis en oeuvre dans le cadre de DÉFIDÉO avec le Centre Hospitalier de Saint-Dié, les services de secours et les associations de secourisme. Il a insisté sur la nécessaire formations des habitants dans les différentes communes. Il a enfin rappelé le mécénat de la Fondation CNP Assurances qui soutient le projet pour la quatrième fois, permettant de réduire le coût des DAE pour les communes.

Le Dr Jean-Louis Bourdon, cardiologue du Club Cœur et Santé a fait le parallèle entre la chaîne de l’urgence, qui permet de sauver des vies, la chaine des élus du Pays qui, depuis 2007, ont toujours soutenu DÉFIDÉO. Il a indiqué la nécessité de poursuivre l’implantation de DAE partout sur le territoire et a rappelé la fiabilité de ces appareils. En matière de formation, il a proposé que les élèves des écoles des différentes communes puissent également bénéficier d’une formation aux gestes qui sauvent.

Madame Sylvie Chaumont-Vallon, Déléguée générale de la Fondation CNP Assurances, a rappelé que le sa campagne de soutien à l’installation de DAE avait été lancé en 2009. Elle a indiqué que DÉFIDÉO avait été, en 2010, un des premiers projets à en bénéficier, soulignant son sérieux et sa cohérence. Elle a ensuite remis un chèque de 5 600 € au président Guy Drocchi. Depuis 2010, ce sont au total 81 796 € qui ont été versés au Pays de la Déodatie, pour participer à l’achat des 81 DAE lors des quatre premières opérations (2010, 2012, 2015, 2017).

Photo de Nathalie Vinot

Présentation du « kit Défidéo » par Nathalie Vinot, ingénieur biomédical au Centre Hospitalier de Saint-Dié

Nathalie Vinot, ingénieur biomédical au Centre Hospitalier de Saint-Dié, a ensuite présenté les aspects techniques : défibrillateur et ses accessoires, remplacement des électrodes (elles ont une durée de vie de près de 3 ans et, après chaque utilisation, elles sont changées par le SMUR ou par l’hôpital), branchement électrique du boitier chauffant, maintenance et surveillance du DAE (en particulier grâce à une diode verte qui indique le bon fonctionnement l’appareil, qui fait des auto-tests).

Photo de la démonstration des gestes qui sauvent

Démonstration des gestes qui sauvent par Jean Masson et Jacky Chapé de la Croix Rouge

Jean Masson, responsable du secourisme de la Croix Rouge de Fraize, assisté de Jacky Chapé, a ensuite fait une démonstration de la prise en charge d’un arrêt cardiaque : évaluation de l’état de la victime, appel des secours, massage cardiaque et utilisation du défibrillateur).

Pour terminer, chacun s’est retrouvé autour du verre de l’amitié préparé par Isabelle George, référente DÉFIDÉO au niveau du Pays de la Déodatie.

 

 

Click to access the login or register cheese