Randonnée cycliste de la journée le jeudi 25 juillet en direction de Bruyères

Après celle du 11 juillet vers Fraize et le Lançoir, la randonnée cycliste de la journée du jeudi 26 juillet nous conduira jusqu’à Bruyères.

Le  trajet 

  • Aller : Saint-Dié (338 m), Taintrux (372 m), Vanémont (525 m), Biffontaine (476 m), Les Poulières (466 m), Laveline-devant-Bruyères (446 m), Champ-le-Duc (460 m), Bruyères (489 m) : 31 km.
  • Retour : Bruyères (489 m), Brouvelieures (391 m), Les Rouges Eaux (402 m), Col de Montrepos (513 m), La Bourgonce (382 m), Nompatelize (381 m), Saint-Michel (Les Feignes, Sauceray, Herbaville), Saint-Dié (338 m) : 31,3 km.

Le programme culturel

Il comprendra :

  • la visite guidée de l’église romane de Champ-le-Duc à 10 h 30,
  • celle du musée d’arts populaires Henri Mathieu de Bruyères l’après-midi.

Eglise de Champ le Duc (source : Office de Tourisme de Bruyères)

L’église de l’assomption de Notre-Dame de Champ-le-Duc

Construite vraisemblablement dans le troisième quart du XIIème siècle, l’église est une des premières et la plus importante de la vallée de la Vologne, tout comme le village qui l’entoure, puisqu’il préexistait à la ville de Bruyères.

L’église de l’assomption de Notre-Dame de Champ-le-Duc est un édifice de style roman construit sur le site d’une prétendue villa du IXème siècle dont on attribue la fondation à l’empereur Charlemagne lui-même, qui aurait eu l’habitude de venir chasser dans les environs. L’église a connu plusieurs restaurations, au XVIIIème siècle puis après la Seconde Guerre mondiale, et également à la fin du XXème siècle suite à un incendie. L’édifice fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 7 mars 1908.

L’église abrite un remarquable mobilier, protégé au titre des monuments historiques remontant principalement au XVIIIème siècle, en particulier l’orgue, attribué à Nicolas Dupont, construit en 1781, l’autel tombeau, le tabernacle et les fonts baptismaux.

Visites libres du 1er mai au 16 septembre de 9 h 30 à 18 h.

Le Musée Henri Mathieu

Façade du musée

Le Musée Henri Mathieu de Bruyères (source : Wikipédia)

  • Historique
    Synagogue construite de 1902 à 1903 par l’architecte parisien Lucien Hesse et réalisée grâce au mécénat du banquier parisien Daniel-Osiris Iffla (1825-1907). La synagogue en grès rose a servi d’entrepôt, mais elle conserve l’essentiel de ses dispositions d’origine. Restaurée en 1994-1995, elle abrite le musée « Mathieu » sur la céramique et la faïence hospitalière, inauguré en 1996.
  • Les collections permanentes sont présentées dans quatre salles :
    • une première salle présente l’intéressante collection de faïences des XVIIIème et XIXème siècles d’Henri Mathieu (1913-1994), un collectionneur bruyérois, dont le legs est à l’origine de la création du musée, et divers objets se rapportant à l’histoire de la synagogue et du judaïsme vosgien.
    • Une seconde salle présente des reproductions des œuvres de l’artiste Jean Lurçat (1892-1966), un enfant du pays, qui a renouvelé l’art de la tapisserie.
    • Dans une troisième salle, est reconstitué un poêle (salle de séjour) vosgien.
    • Une quatrième salle abrite la pièce la plus remarquable du musée, un meuble (18ème siècle) de l’ancienne pharmacie de l’hôpital de Bruyères garni d’une centaine de pots.
  • Adresse : 3, rue Jean et Simone LURÇAT
  • Prix d’entrée « groupe » : 2 €.

 

Photo de pots de pharmacie en faïence

Pots de l’ancienne pharmacie de l’hôpital (source : Office Tourisme de Raon l’Etape)

Sources : Office de Tourisme  de Bruyères (sauf mention particulière).

Photos complémentaires à voir sur le blog de Philippe Poix :

Informations pratiques

  • Heures et lieux de rendez-vous :
    • pour les cyclistes : 8 heures sur le parking de Territoire de Marques,
    • pour les non cyclistes : 9 h 30 sur le parking de Territoire de Marques pour le covoiturage.
  • Prévoir
    • le pique nique pour le midi
    • suffisamment d’eau
  • Inscriptions pour la visite au musée : avec le sondage Framadate adressé par courriel.

À propos de l'auteur Voir tous les billets Site Web de l'auteur

Club Cœur et Santé de Saint-Dié