Cross solidaire du lycée Jacques Augustin : des élèves curieux et attentifs

Photo des bénévoles du Club Cœur et Santé

Les bénévoles du Club Cœur et Santé

Ce matin, le Club Cœur et Santé avait installé ses mannequins et défibrillateurs d’apprentissage au pied de la Tour de la Liberté à l’occasion du cross solidaire du lycée Jean-Baptiste Jacques-Augustin, à l’invitation d’Alexandre Martin, l’un des professeurs d’Éducation Physique et Sportive de l’établissement.

Plus de 350 élèves étaient présents pour une course par niveau de classe : d’abord ceux des classes de troisième, de CAP et de seconde, puis ceux de première et enfin ceux de terminale.

photo du stand du club

Le stand du club

Pendant que leurs camarades courraient dans le Parc Jean Mansuy, les autres élèves pouvaient soit les encourager, soit se rendre sur l’un des stands mis en place par les partenaires de l’opération : Restos du cœur, Police municipale et Club Cœur et Santé.

Ce dernier proposait aux lycéens de découvrir les gestes d’urgence et de se familiariser à l’usage du défibrillateur.

Photo de membres du club

Remplissage du questionnaire

Cœur et Santé avait préparé un questionnaire sur le cœur, le sport et les maladies cardiovasculaires que les élèves pouvaient remplir avec l’aide des membres du club et au dos duquel figuraient d’autres informations et conseils fournis par Valérie Haller, l’infirmière de l’établissement. Cette dernière proposait également une prise du pouls et une mesure de la tension artérielle.

Testez vos connaissances avec le quizz-cardio-cross-lycee-jacques-augustin.

Consultez les bonnes réponses : reponses-quizz-cardio-cross-lycee-jacques-augustin.

Maladies cardiovasculaires et cancer du sein chez la femme : même combat

Photo d'activité physique sur vélo avec Octobre rose

Activité physique avec Octobre rose

Fin septembre, la Fédération Française de Cardiologie lançait à l’occasion de la Journée mondiale du cœur une campagne alertant les femmes sur des symptômes pouvant révéler un infarctus. Méconnus, ils sont en effet souvent différents de ceux ressentis par les hommes : sensation d’épuisement, essoufflement à l’effort et nausées, et près de la moitié des femmes de moins de 60 ans victimes d’un infarctus du myocarde ne présentent pas les symptômes classiques chez les hommes, et en particulier la douleur dans la poitrine irradiant le bras gauche et la mâchoire.

De son côté, la Ligue contre le cancer, a lancé depuis quelques années Octobre Rose sa campagne de sensibilisation sur le cancer du sein. Ce cancer touche également la femme jeune.

A première vue, ces deux maladies ne paraissent pas avoir de point commun. Et pourtant, elles en ont un : elles partagent une « arme » de prévention efficace, l’exercice dont la pratique régulière a fait ses preuves dans ces deux pathologies… Avec une même recommandation : mesdames, pratiquez chaque jour au moins 30 minutes d’activité soutenue. Une activité également bénéfique dans la prévention d’autres cancers. Et ce samedi de nombreuses femmes, mais aussi quelques hommes, ont mis cette recommandation en application en pédalant sur les vélos installés sur la place de la cathédrale.

Photo d'activité sur vélo place de la cathédrale

Par ailleurs, d’autres liens existent entre le cancer du sein et l’infarctus de la femme puisque que ce dernier est favorisé par certains traitements comme la radiothérapie thoracique.

Deux bonnes raisons de faire de l’exercice régulièrement.

Les photos de la marche vers la Roche des Bruyères

Photo du haut de la roche des Bruyères

Du haut de la roche des Bruyères

Près de trente de marcheurs, encadrés par Michel Antoine et Joseph Louis, étaient présents pour la marche vers la Roche des Bruyères au départ du Col de Martimpré, entre Gérardmer et Gerbépal le dimanche 16 octobre 2016.

Une marche sans grande difficulté qui offre de magnifiques points de vue sur les lacs de Gérardmer puis de Longemer et sur les crêtes vosgiennes et en particulier le Hohneck.

Retrouvez d’autre photos de cette marche : marche-roche-des-bruyeres-16-10-2016.

La médaille de la Fédération Française de Cardiologie pour Michel Antoine

Photo de Michel Antoine entouré par le Pr Etienne Aliot, le Dr Jean-Louis Bourdon et Annie Thirion,

Le Pr Etienne Aliot, le Dr Jean-Louis Bourdon, Michel Antoine et Annie Thirion, présidente du club

Lors de l’assemblée générale de l’Association de Cardiologie de Lorraine, qui s’est tenue à la faculté de médecine de Nancy-Brabois le vendredi 7 octobre, Michel Antoine a reçu la médaille de la Fédération Française de Cardiologie.

Dans son introduction, le Pr Aliot a salué l’action de notre vice-président qui oeuvre dans « toutes les activités [du club] et en particulier au développement des marches nordiques« .

Il y a 6 ans, au départ de son prédécesseur Albert Schweibel avec lequel il collaborait, Michel Antoine a pris en charge la coordination des marches qu’il organise avec l’aide de plusieurs membres du club. Il s’agit du travail de reconnaissance des circuits des sorties mensuelles mais aussi de celui des Parcours du Cœur qui ont lieu chaque année au printemps.

Après une formation d’animateur de marche nordique effectuée à Metz, Michel Antoine a mis en place cette activité il y a quatre ans. Il a su fédérer autour de lui une équipe dynamique et son sens pédagogique a attiré de nombreuses personnes avec une cinquantaine d’adhérents du club dont l’assiduité est à souligner. Le hasard faisant bien les choses, le quotidien Vosges Matin s’est fait hier l’écho de ces sorties hebdomadaires.

Article de Vosges Matin

Membre du bureau du club, le tout nouveau médaillé assure également avec un grand professionnalisme la fonction de secrétariat de l’association.

Photo de la médaille de la FFC

La médaille de la FFC

Click to access the login or register cheese