Catégorie - Actualités

Le cri d’alerte de la Fédération Française de Cardiologie : nos enfants ne font plus assez de sport

Photo. Jeu de parachute lors du Parcours du Coeur scolaire

Activité physique lors du Parcours du Cœur scolaire

Alors que la 21ème édition du Parcours du Cœur scolaire de Saint-Dié aura lieu ce jeudi 30 mars dans le Parc Jean Mansuy,  la Fédération française de cardiologie lance un cri d’alerte : un enfant sur deux ne bouge pas assez.

Dans son dernier panorama santé, publié le 23 novembre 2016, l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Économique) a dévoilé des chiffres peu flatteurs concernant les petits français âgés de 11, 13 et 15 ans.

Graphique de la baisse de l'activité entre 11 et 15 ans, entre 2005 et 2013. Souce : OCDE

Evolution entre 2005 et 2013 de la baisse de l’activité physique chez les enfants de 11, 13 et 15 ans. Source : OCDE

Selon ce rapport, seuls 14% des garçons et 6% des filles pratiquent une activité physique quotidienne (au moins une heure) dans l’Hexagone, plaçant le pays à l’avant-dernière place au sein de l’Union européenne (dont la moyenne est de 20% pour les garçons et 10% pour les filles). Seule l’Italie (11% garçons, 5% filles) est derrière nous.

Graphique : Activité physique quotidienne à 11 et 15 ans. Source OCDE

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande aux 5-17 ans de pratiquer 60 minutes d’activité physique par jour afin de renforcer leur capital santé cardio-vasculaire. La FFC pointe du doigt la « surconsommation d’écrans » : trois heures par jour pour les enfants de 3 à 17 ans, avec chez les 13-18 ans une moyenne qui monte à quatre heures et trente minutes par jour en semaine et six heures le week-end.

Conséquence de cette forte inactivité, la capacité cardiovasculaire des enfants a baissé de 25% en 40 ans.

Photo d'un cœur amputé d'un quart

Ainsi, le Pr François Carré, cardiologue au CHRU de Rennes indique “ En 1971, un enfant courait 800 mètres en 3 minutes, en 2013 pour cette même distance, il lui en faut 4 ! ”.

La campagne actuelle de la FFC veut donc inciter les enfants à faire plus d’activité mais aussi « réveiller » les parents avec son  film qui, au premier abord, risque de choquer :  https://www.fedecardio.org/campagne-enfants/les-chutes.html.

Des « Parcours du cœur » seront organisés partout en France jusqu’au 14 mai, pour encourager les Français à pratiquer des activités physiques (liste consultable sur www.fedecardio.org).

A Saint-Dié, après le Parcours du Cœur Scolaire de ce jeudi, les membres du Club Cœur et Santé donnent RV aux adultes et à leurs enfants ou petits-enfants le dimanche 2 avril avec deux circuits tracés dans l’Ormont au départ de l’IFSI (école d’Infirmières). Les départs libres se feront entre 8 h et 15 heures :

Parcours du Cœur dimanche 2 avril 2017

.

 

 

Parcours du Cœur : reconnaissance du petit circuit par les membres du club

Photo des membres du Club

Les membres du Club Cœur et Santé avaient sorti leurs chaussures de marche et la banderole de la Fédération Française de Cardiologie

Ce dimanche, des membres du club Cœur et Santé de Saint-Dié ont reconnu le petit circuit (6,3 km) qui sera proposé au public le dimanche 2 avril prochain ainsi que les emplacements des points de contrôle et de ravitaillement. Dans 15 jours, ce sont près de 40 bénévoles qui seront mobilisés pour la 40ème édition déodatienne.

Les deux circuits du Parcours du Cœur ont été tracés par Michel Antoine dans le massif de l’Ormont à partir de l’Institut de Formation en Soins Infirmiers du Centre Hospitalier de Saint-Dié, dont le hall servira à l’accueil du public dans quinze jours.

Ce jour, à côté de ses aspects « santé » et organisationnel, la marche était aussi l’occasion de profiter des rayons du soleil et de la nature qui s’éveille.

Photo de jonquilles

Jonquilles dans les sous-bois près de l’ancien Préventorium

Rappelons que le Parcours du Cœur des familles est organisé au niveau national par la Fédération Française de Cardiologie depuis 42 ans. Pour l’année 2017, il aura lieu dans plus de 800 communes. Près de 150 00 personnes avaient participé à l’édition 2016.

A Saint-Dié, le départ se fera de l’Institut de Formation en Soins Infirmiers (accès juste après l’hôpital).

Deux circuits sont proposés dans le massif de l’Ormont : l’un de 6,3  km et l’autre de 10,5 km, réservé aux marcheurs entraînés.

Horaires : départs libres de 8 h 15 à 13 h pour le grand circuit et de 8 h 15 à 15 h pour le petit circuit.

Photo de l'accueil des participants

D’autres « activités » sont proposées au public :

  • dépistage du diabète en partenariat avec le service de diabétologie du centre  hospitalier,
  • mesure de la tension par les infirmières du Club Cœur et Santé,
  • démonstration sur le défibrillateur cardiaque et le massage cardiaque par le cardiologue et les infirmières du club Cœur et Santé,
  • distribution de brochures éditées par la Fédération Française de Cardiologie.

Une participation de 2 € est demandée au profit de la Fédération Française de Cardiologie. Gratuit pour les enfants.

Revue de presse : l’article de Vosges Matin :

Article de Vosges Matin - 29-3-2017

Parcours du Coeur-Vosges Matin du 29-3-2017

La soirée débat « Cœur de Femme »

Photo de l'assistance

Organisée conjointement par les clubs Soroptimist et Cœur et Santé de Saint-Dié à l’occasion de la Journée Internationale des droits de la femme, cette soirée-débat a rassemblé près de 120 personnes à la salle Carbonnar.

Composée en majorité de femmes, l’assemblée comprenait également une vingtaine d’hommes, toutes et tous soucieux de la la santé de leur cœur. Car, comme l’a indiqué dans son introduction Yvette Grandidier, présidente du Club Soroptimist, la santé est un des premiers droits des femmes. Une santé indispensable et nécessaire pour se mobiliser pour les autres droits.

Photo des présidentes des Clubs Soroptimist et Ceor et Santé et les cardiologues

Les présidentes des Clubs Soroptimist et Cœur et Santé et les cardiologues

Annie Thirion a quant à elle rappelé les objectifs et missions de la Fédération Française de Cardiologie (FFC) et les actions du Club Cœur et santé.

La soirée débat a commencé par un quiz sur les maladies cardiovasculaires préparé par les Drs Marie-Françoise Bragard et Jean-Louis Bourdon afin de permettre à chacune et chacun de faire le point sur ses connaissances en la matière : Quiz Coeur de Femme.

Deux vidéos de la FFC ont ensuite servi d’introduction à la soirée débat :

  • Préjugés :
  • Casting de  Femmes :

Les cardiologues ont ensuite développé leurs interventions sur

  • les cardiopathies congénitales et leurs conséquences éventuelles sur la vie des femmes qui en sont porteuses : travail, contraception et grossesse,
  • les facteurs de risques cardiovasculaires chez la femmes et en particulier ce qui a changé ces dernières années, conduisant à une augmentation importantes des infarctus chez la femme jeune (multipliée par trois avant 50 ans).
  • la particularité des symptômes de cette maladie chez la femme et la moindre qualité de leur prise en charge,
  • les symptômes, les causes et l’urgence du traitement des accidents vasculaires cérébraux,
  • le syndrome du cœur brisé, en core appelé Tako Tsubo,
  • les recommandations en termes de prévention,
  • sans oublier quelques mots sur l’arrêt cardiaque.

Chacune et chacun a pu ensuite auto-contrôler ses réponses au quiz cardio : Quiz Coeur de Femme-Réponses.

Un débat s’est ensuite instauré entre les participants et les cardiologues, permettant d’aborder des thèmes non évoqués pendant la conférence : l’auto-mesure dans hypertension artérielle, l’arrêt de certains médicaments, les valeurs normale basse de la tension, la maladie de Kawasaki, la coronarographie et l’allergie à l’iode…

La brochure de la FFC « Cœur, artères et femmes » a été remise aux participants.

Première page de la brochure Cœur, artères et femmes

Cette brochure est accessible gratuitement sur le site de la FFC : https://www.fedecardio.org/sites/default/files/brochure-coeur-arteres-et-femmes.pdf.

La soirée s’est terminée par des échanges autour d’un  buffet préparé par les membres des clubs Soroptimist et Cœur et Santé.

Vous pouvez retrouver ici le diaporama de la soirée : Diaporama Cœur de femme 8 mars 2017.

Vous pouvez contacter le club Cœur et Santé grâce au formulaire de contact de ce site.

Sorties en vélo : une nouvelle activité au Club Cœur et Santé à partir du 6 avril

Cyclistes sur une voie verte

Cyclistes sur une voie verte

A partir du 6 avril, une nouvelle activité est proposée par Club Cœur et Santé : il s’agit d’une sortie en vélo chaque jeudi matin.

L’objectif est de varier les activités proposées aux cardiaques : après la marche et la gymnastique, activités mises en place il y a près de 40 ans et la marche nordique qui existe depuis 5 ans, le club met en place des sorties en vélo.

Pratiquée sur les petites routes et les voies cyclables de la Déodatie, cette activité proposera des sorties d’environ deux heures avec des parcours sans grosse difficulté. Le circuit sera différent d’une sortie à l’autre. Des sorties plus longues sont envisagées sur une journée avec pique-nique et éventuelle visite d’un lieu touristique ou historique.

Maillot de cycliste Cyclocoeur

Le vélo, c’est bon pour le cœur

Le départ aura lieu sur le parking de Territoire de Marques chaque jeudi à 9 heures, sauf jour férié. Des sorties pourront être organisées pendant les vacances scolaires.

L’accent sera mis sur les grands principes qui régissent les activités physiques proposées par le club Cœur et Santé : activités adaptées aux cardiaques, aucun esprit de compétition, sécurité, sans oublier la convivialité.

Concernant la sécurité, outre le respect des règles de circulation, chaque participant devra disposer d’un vélo en bon état et être équipé d’un casque, de gants de cycliste et d’un gilet fluorescent. L’accent sera mis sur une nécessaire hydratation régulière, comme pour toute activité physique prolongée.  Le club prévoira du matériel de réparation et, bien entendu, un des encadrants aura dans son sac un défibrillateur.

Les personnes pourront venir avec un vélo « standard » ou un vélo à assistance électrique, voire un tandem.

Vous pouvez nous contacter grâce au formulaire de contact de notre site.

Photo de tandem

Les sorties sont aussi ouvertes aux tandems

 

Si vous voulez apprendre à réparer votre vélo ou acquérir un vélo d’occasion, vous pouvez contacter l’association l’Engrenage, 8 rue des Frères Simons à Saint-Dié : http://lengrenage.fr/.

Loga ode l'association L'Engrenage

 

Vous pouvez aussi aller acheter un vélo d’occasion à la bourse de l’Union Cyclotouriste Vosgienne le samedi 25 mars à Saint-Dié dans la salle de danse du Palais Omnisports Joseph Claudel : http://ucv88.ffct.org/.

Affiche de la bourse aux vélos de l'Union Cyclotouriste Vogienne

 

 

Marche nordique du 6 mars : « La pluie de 14 heures n’arrête pas les amis du cœur »

Photo de la séance d'échauffement dirigée par Michel Antoine

La séance d’échauffement dirigée par Michel Antoine

Malgré la pluie qui les a accompagné tout au long de l’après midi, les membres du club étaient tout aussi nombreux pour cette nouvelle sortie sur les hauteurs de Taintrux au départ de Rougiville.

Photo de la pause au col du Climont

Pause au col du Climont

Encadré par Michel Antoine et Dominique Rossignol, la trentaine de marcheurs a fait le tour de la Forêt de Chaumont, en passant par le Col de Climont, puis sous la Pierre de Laitre avant de retourner à Rougiville (distance : 8,3 km).

La prochaine marche aura lieu le lundi 13 mars, dans le secteur de la Hollande (Forêt Communale de la Voivre et d’Hurbache).

Photo des marcheurs devant l'arbre en travers du chemin

Arbre en travers du chemin

Photos : Jean-Claude Wolff et Jean-Louis Bourdon