Archive - novembre 2017

Il reste 1 place pour la formation sur la prise en charge de l’arrêt cardiaque du 23 novembre

Massage cardiaque et mise en place du défibrillateur

Massage cardiaque et mise en place du défibrillateur

Les inscriptions avaient été clôturées lundi, mais, suite à des désistements nous avons pu inscrire d’autres personnes depuis et, à la date du 22 novembre à 16 h, il reste encore une place pour la formation de jeudi soir.

Les inscriptions sont terminées pour la formation sur la prise en charge de l’arrêt cardiaque du 23 novembre

Photo des participants à la formation

La formation en novembre 2016

Information importante

Etant limitées, notamment par le nombre mannequins disponibles, les inscriptions pour la formation sur la prise en charge de l’arrêt cardiaque dus 23 novembre sont terminées depuis le lundi 20 novembre à 10 heures.

Vous pouvez toutefois nous laisser vos coordonnées au cas où des personnes se désisteraient.

Emplacement des DAE du Projet DÉFIDÉO

Dans le cadre  du Projet DÉFIDÉO, 81 DAE (Défibrillateurs Automatiques Externes) ont déjà été installés sur le territoire du Pays de la Déodatie.

Cette implantation s’est faite en 4 tranches : 30 en 2010, 30 en 2012, 13 en 2015 et 8 en 2017. Une cinquième tranche est prévue en 2018.

En voici voici la liste et carte: Défidéo-adresse des 81DAE.

Par ailleurs, à notre connaissance, trois autres DAE, en accès public 24h/24, ont été installés par les communes, hors projet DÉFIDÉO :

  • un à Entre-Deux-Eaux près de la Salle Polyvalente, rue de la Mairie,
  • un à Sainte-Marguerite  façade de la Salle Omnisports, Allée des Sports).
  • un à Granges sur la façade de la Salle des Fêtes, 19 bis rue de Lattre de Tassigny. Il avait été initialement installé à l’intérieur de cette salle, il est maintenant à l’extérieur.

Il s’agit d’un exemple qui pourrait être repris part bien d’autres communes pour des DAE situés à l’intérieur de bâtiments publics : salles des sport, maison de quartier, gymnases… Au prix d’un investissement modéré (installation et branchement électrique du boitier de protection chauffant), cela permettrait d’augmenter de façon significative le nombre d’appareils accessibles 24 heures sur 24 au public. En effet,  il existe de nombreux DAE dans des locaux publics (salle des sports, stades, piscines, maisons de quartiers…).

D’autres appareils sont situés dans des locaux privés (pharmacies, entreprises et grandes surfaces). Mais ceux ci ne sont pas accessible au public 24h/24.

Bien entendu, tous les établissements hospitaliers et les services de secours sont équipés, ainsi que les maisons de retraite, les collèges et lycées.

Dans le milieu associatif, les organismes de secourisme disposent de DAE, tout comme le Club Cœur et Santé de Saint-Dié (lors de toutes ses activités, il y a au moins une personne avec un appareil du Club). Les DAE du club peuvent d’ailleurs être mis à disposition des associations.

Rappelons que les services de secours mettent en moyenne 12 minutes pour arriver auprès d’une victime d’un arrêt cardiaque, ce qui est le plus souvent trop long. D’où l’Intérêt pour le public témoin d’un arrêt cardiaque d’avoir accès rapidement à un DAE afin de sauver d’avantage de vies.

Pour connaître le DAE le plus proche de chez vous, voici l’adresse des DAE : Adresse-81-DAE-DEFIDEO-mai 2017.

Affiche Arrêt cardiaque 1 vie 3 gestes

En cas d’arrêt cardiaque, les trois gestes à faire sont : appeler les secours (centre 15, 18 ou 112), pratiquer un massage cardiaque et utiliser dès que possible un défibrillateur. Chaque minute qui passe, c’est 10% de survie en moins. Pour en savoir plus : voir sur le site de la Fédération Française de Cardiologie : https://www.fedecardio.org/Les-gestes-qui-sauvent/Tout-savoir-sur-les-gestes-qui-sauvent/appelez-le-15-massez-defibrillez.

Et formez vous !

Mois sans tabac. Arrêter le tabac lorsque l’on est âgé, est-ce encore utile ?

Parmi les arguments avancés par certains fumeurs pour ne pas arrêter, on retrouve fait qu’ils ne fument pas beaucoup. Pourtant, il est établi que fumer « seulement » 4 cigarettes par jour multiplie par trois les risque de faire un infarctus du myocarde.

De même, en citant l’exemple du grand-père qui a fumé jusqu’à plus de 80 ans, des personnes âgées, disent  » ce n’est pas à mon âge que je vais arrêter, cela n’est pas utile ».

Mais les faits sont là pour contredire cette affirmation :

  • La mortalité des fumeurs âgés est multipliée par 2 à 3 par rapport à celle des sujets qui n’ont jamais fumé et 70 % des décès liés au tabagisme surviennent au-delà de 60 ans.
  • Le tabagisme reste un facteur de risque de décès prématuré, y compris chez les sujets les plus âgés, avec une perte d’au moins 10 ans d’espérance de vie par rapport aux non-fumeurs.
  • Le sevrage tabagique augmente l’espérance de vie, même chez les sujets de plus de 60 ans avec une réduction relative du risque de décès de l’ordre de 20 à 30 %, y compris au-delà de 80 ans.
  • Le bénéfice le plus rapide et le plus important est cardiovasculaire, particulièrement dans le cadre de la prévention secondaire. Ce bénéfice augmente avec l’ancienneté du sevrage, d’où l’importance d’un sevrage le plus précoce possible.
  • Le sevrage des personnes âgées n’est pas plus difficile que chez les sujets jeunes et répond de façon équivalente aux différentes approches thérapeutiques.
  • Il est essentiel d’arrêter de fumer le plus tôt possible, mais il n’y a pas d’âge au-delà duquel cela soit totalement inutile.

Alors, n’hésitez pas à arrêter de fumer et connectez-vous sur le sitehttps://mois-sans-tabac.tabac-info-service.fr/

(D’après un article, paru dans la revue « Cardiologie Pratique », du Pr Daniel Thomas, cardiologue-tabacologue, ancien président de la Fédération Française de Cardiologie).

Marche nordique du 13 novembre : La météo avait annoncé de la pluie !…..

Photo du groupe équipé pluie

Tenue vestimentaire adaptée à la météo

La météo est peu engageante en ce début d’après-midi. Malgré tout, elle n’a pas dissuadé 25 participants très motivés à se regrouper au point de départ du circuit proposé à partir du Col d’Anozel  sous la conduite de Michel Antoine et de Dominique Rossignol.

A peine en place pour effectuer les exercices d’échauffements qu’une petite pluie fine et de plus en plus drue nous contraint à arrêter cette mise en condition et à nous abriter. L’abri kiosque à proximité fut donc le bienvenu.

Après réflexion et d’un commun accord, nous décidons de tenir tête au mauvais temps et de tenter l’aventure. Nous ajustons au mieux notre tenue de pluie et  quittons à cœurs vaillants l’abri avec un moral sans faille.

Photo du groupe en marche

Et c’est parti !

Le départ est un peu hésitant, mais très vite, nous prenons le bon rythme sans trop  se soucier de ce mauvais temps.

Photo de la pause pendant l'accalmie

La pause pendant l’accalmie

Peu à peu, la pluie cesse et nous bénéficions d’une accalmie. Hélas elle ne tiendra pas jusqu’à l’arrivée, car un nuage peu sympathique est venu perturber notre fin de parcours.

On ajuste nos vêtement pour terminer sous la pluie

On ajuste à nouveau nos vêtement pour terminer la marche

Nous aurons tout de même fait la moitié du circuit sous un ciel très nuageux sans pluie.

Vêtements et chaussures vont mettre un certain temps à sécher !!

Personne n’a regretté d’être venu, cependant, chacun a été content de rentrer chez soi !

Bravo à toutes les participantes et participants !!

 

Click to access the login or register cheese