DÉFIDÉO : remise de nouveaux défibrillateurs à 8 communes du Pays de la Déodatie

Photo du "kit Défidéo"

Le « kit Défidéo » avec le panneau explicatif, le défibrillateur, son boitier chauffant et le transformateur (boitier alimenté en 12 V)

Le lancement du projet DÉFIDÉO par le Club Cœur et Santé, en juin 2007 faisait suite au décret du 4 mai 2007 autorisant toute personne à utiliser un défibrillateur Automatique Externe ou DAE (voir article précédent).

C’est dans ce contexte que le jeudi 11 mai le Pays de la Déodatie organisait la remise de nouveaux défibrillateurs à 8 communes : Entre Deux Eaux (2ème DAE), Fraize (4ème DAE), Laveline Devant Bruyères, Lubine, Nompatelize (2ème DAE), Pair et Grandrupt, Sainte Marguerite (2ème DAE) et Wisembach (2ème DAE).

Photo de l'assistance

Les représentants des communes, de la Croix Rouge de Fraize, de la Protection Civile des Vosges et du Club Cœur et Santé de Saint-Dié

Outre les représentants des communes, on notait la présence de membres de la Croix Rouge de Fraize, dont sa présidente Josiane Muntzer, de la Protection Civile des Vosges autour de Philippe Roizard, responsable départemental du secourisme, et d’Annie Thirion, présidente du club Cœur et Santé de Saint-Dié, accompagnée du vice-président Michel Antoine, et de membres de l’association.

Photo de la table des officiels

De droite à gauche : Sylvie Chaumont-Vallon, déléguée générale de la Fondation CNP Assurances, Guy Drocchi et Pascal Mohr, président et vice-président du Pays de la Déodatie et Annie Thirion et Jean-Louis Bourdon, présidente et cardiologue du Club Cœur et Santé

Après l’introduction du président de Guy Docchi, le vice-président Pascal Mohr a rappelé le contexte, à savoir la grande fréquence des arrêts cardiaques, le rôle primordial des témoins d’un tel événement et la nécessité de pouvoir disposer d’un défibrillateur dès les premières minutes. Il détaillé les grandes lignes de cette action, les rôles respectifs du Pays et des communes. Il a rappelé les partenariats mis en oeuvre dans le cadre de DÉFIDÉO avec le Centre Hospitalier de Saint-Dié, les services de secours et les associations de secourisme. Il a insisté sur la nécessaire formations des habitants dans les différentes communes. Il a enfin rappelé le mécénat de la Fondation CNP Assurances qui soutient le projet pour la quatrième fois, permettant de réduire le coût des DAE pour les communes.

Le Dr Jean-Louis Bourdon, cardiologue du Club Cœur et Santé a fait le parallèle entre la chaîne de l’urgence, qui permet de sauver des vies, la chaine des élus du Pays qui, depuis 2007, ont toujours soutenu DÉFIDÉO. Il a indiqué la nécessité de poursuivre l’implantation de DAE partout sur le territoire et a rappelé la fiabilité de ces appareils. En matière de formation, il a proposé que les élèves des écoles des différentes communes puissent également bénéficier d’une formation aux gestes qui sauvent.

Madame Sylvie Chaumont-Vallon, Déléguée générale de la Fondation CNP Assurances, a rappelé que le sa campagne de soutien à l’installation de DAE avait été lancé en 2009. Elle a indiqué que DÉFIDÉO avait été, en 2010, un des premiers projets à en bénéficier, soulignant son sérieux et sa cohérence. Elle a ensuite remis un chèque de 5 600 € au président Guy Drocchi. Depuis 2010, ce sont au total 81 796 € qui ont été versés au Pays de la Déodatie, pour participer à l’achat des 81 DAE lors des quatre premières opérations (2010, 2012, 2015, 2017).

Photo de Nathalie Vinot

Présentation du « kit Défidéo » par Nathalie Vinot, ingénieur biomédical au Centre Hospitalier de Saint-Dié

Nathalie Vinot, ingénieur biomédical au Centre Hospitalier de Saint-Dié, a ensuite présenté les aspects techniques : défibrillateur et ses accessoires, remplacement des électrodes (elles ont une durée de vie de près de 3 ans et, après chaque utilisation, elles sont changées par le SMUR ou par l’hôpital), branchement électrique du boitier chauffant, maintenance et surveillance du DAE (en particulier grâce à une diode verte qui indique le bon fonctionnement l’appareil, qui fait des auto-tests).

Photo de la démonstration des gestes qui sauvent

Démonstration des gestes qui sauvent par Jean Masson et Jacky Chapé de la Croix Rouge

Jean Masson, responsable du secourisme de la Croix Rouge de Fraize, assisté de Jacky Chapé, a ensuite fait une démonstration de la prise en charge d’un arrêt cardiaque : évaluation de l’état de la victime, appel des secours, massage cardiaque et utilisation du défibrillateur).

Pour terminer, chacun s’est retrouvé autour du verre de l’amitié préparé par Isabelle George, référente DÉFIDÉO au niveau du Pays de la Déodatie.

 

 

À propos de l'auteur Voir tous les billets Site Web de l'auteur

Club Cœur et Santé de Saint-Dié