Archive - septembre 2016

Formation aux gestes qui sauvent à Saint Remy

Photo de la formation

Une quarantaine de personnes se sont formées le 13 septembre

Le 13 septembre quarante personnes de Saint-Remy, soit près de 10% de la population, ont participé à une formation sur la prise en charge de l’arrêt cardiaque.

Organisée par la municipalité dirigée par Claude Georges et en particulier par Marie-Jeanne Besancenez, elle était animée par Jean-Louis Bourdon, cardiologue, Michel Antoine, vice-président du Club Cœur et Santé et Muriel Bresson des Sapeurs-Pompiers d’Étival-Clairefontaine.

Il s’agit de la deuxième formation mise en place dans la commune qui s’est équipée d’un défibrillateur en 2010 dans le cadre du Projet Défidéo.

Les participants ont d’abord écouté les explications théoriques du cardiologue sur le fonctionnement du cœur et sur les causes de l’arrêt cardiaque et sa prise en charge. Chacun a ensuite appris à reconnaître un arrêt cardiaque (personne inconsciente qui ne respire plus) et à pratiquer les 3 gestes qui sauvent : appeler les secours, réaliser un massage cardiaque et utiliser un défibrillateur.

Photo de la salle polyvalente de Saint Remy

Salle polyvalente de Saint Remy

Marche à la rencontre des chamois

Photo de la marche sur les crêtes

Marche sur les crêtes

Pour la deuxième marche de la saison, Michel Antoine a conduit ses troupes sur les crêtes, avec un départ au pied du Hohneck pour sortie de 8,5 km plutôt matinale puisque le rendez-vous avait été fixé à 7 heures du matin.

Outre l’habillement adapté et les bâtons de marche, une grande partie de la vingtaine de personnes présentes était équipée de jumelles ou d’un appareil photo, si possible muni d’un téléobjectif.

En effet le but de sortie était d’aller à la découverte et à la rencontre des chamois qui habitent sur les hauteurs du massif vosgien. Des animaux peu effrayés par les marcheurs, à tel point que certaines mauvaises langues disent qu’il sont appointés par le Conseil Départemental pour attirer les touristes.

Photo de la marche sur les crêtes

En approche d’un groupe de chamois

Après quelques mètres de dénivelé positif pour atteindre le Sentier des Névés et une timide apparition de notre ami le soleil au sommet du Hohneck, l’engourdissement du départ se dissipe peu à peu.

Une petite halte au bord de la crête nous permet d’apercevoir, 300 mètres en contrebas, le lac de Schiessroth. Encore un petit dénivelé et nous sommes sur le chemin de crête ou les chamois doivent nous attendre !!!!

Photo des marcheurs

Sur le sentier des crêtes

Tout en suivant le sentier, c’ést à qui, du doigt pointé, indiquera en premier leur position (petite compétition  en sorte …). Leur présence en solitaire ou en groupe est bien nombreuse.

A 9 h, petit-déjeuner apprécié et réconfortant dans une petite auberge et retour par le versant vosgien en sommet des chaumes. Le groupe est toujours de bonne humeur malgré la petite montée de reprise.

Matinée vivifiante, tonique, un peu automnale.

L’actualité du Club Cœur et Santé lundi 19 septembre sur CD la Radio

logo de CD la radioMichel Antoine et Jean-Louis Bourdon ont été reçus le jeudi 16 septembre par Max et Gilou les animateurs de CD la Radio, la webradio « 100% déodatienne ».

Ils ont fait le point sur la rentrée 2016 et les activités à venir du club : marches, gymnastique, Semaine du Cœur (avec la Marche du Cœur le dimanche 25 et la conférence le mardi 27 septembre) et formations aux gestes d’urgence des 24 et 25 novembre prochains.

L’émission sera diffusée lundi prochain 19 septembre à 11 heures.

Ecoutez-la en vous connectant sur : http://cdlaradio.com/.

Actualité : à Nancy deux lycéens sauvent une jeune fille victime d’un arrêt cardiaque

L’arrêt cardiaque n’est pas une fatalité à condition de se donner les moyens d’agir.

L’actualité régionale vient de nous le démontrer.

Dans un lycée de Nancy deux adolescents ont sauvé une de leur collègue (voir l’article de Vosges Matin du 13 septembre 2016 : arret-cardiaque-dans-un-lycee-vosges-matin-13-septembre-2016).

Cette intervention a été couronnée de succès car la « chaîne de l’urgence » était complète :

  • les deux jeunes ont reçu une formation de secouriste et ont pratiqué efficacement un massage cardiaque
  • le lycée dispose d’un défibrillateur accessible dans le hall de l’établissement et les jeunes ont pu l’utiliser immédiatement
  • l’infirmière du lycée a appelé les secours médicalisés
  • Les secours sont arrivés rapidement.

Cette « belle histoire » illustre ce qui devrait se faire partout en France pour réduire le nombre des victimes d’un arrêt cardiaque (50 000 personnes chaque année).

Photo de la Formation des scolaires en novembre 2015

Formation des scolaires en novembre 2015

Pour ce qui le concerne le Club Cœur et Santé, à l’origine du Projet Défidéo en 2007, organise des journées de formation à l’intention des scolaires depuis 1993 (plus de 20 000 élèves formés grâce au partenariat avec les associations de secourisme et des sapeurs-pompiers). Les prochaines journées auront lieu les 24 et 25 novembre prochains.

Si les secours médicalisés sont bien organisés, il reste beaucoup à faire avec  :

  • un public davantage formé
  • davantage de défibrillateurs accessibles au public 24 heures sur 24 en nombre suffisants (moins d’une centaine pour la Déodatie).

Une formation centrée sur la prise en charge de l’arrêt cardiaque et l’utilisation d’un défibrillateur est prévue l’intention des Déodatiens le jeudi 24 novembre à 19 heures à l’Espace François Mitterrand.

Chacun peut aussi contacter les organismes de formation pour passer le PSC1 (autrefois appelé brevet de secouriste).

Photo du panneau explicatif

Panneau explicatif fixé à côté des défibrillateurs dans cadre du projet Défidéo

La gymnastique a repris pour les adhérents du Club

Photo de groupe

C’est l’heure de la reprise…

Le lundi 12 septembre, 8 jours après la reprise de la marche et de la marche nordique, celle de la gymnastique a marqué la fin d’une rentrée 2016-2017 « échelonnée » pour les membres du Club Cœur et Santé.

Une quarantaine de personnes étaient présentes autour d’Annie Thirion, présidente, Michel Antoine, Vice-Président et Jean-Louis Bourdon, cardiologue. Après un petit temps d’information sur les prochaines activités, la séance a été animée par Jean-Paul Wagner, professeur d’EPS (éducation physique et sportive) et encadrée par Marlyse Vitoux, infirmière.

Ces séances, mises en place dans les années 80 par Francis Lejeune, kinésithérapeute au Centre Hospitalier et Bernard Thirion alors président, sont destinées aux cardiaques. Elles avaient alors lieu à l’origine au Centre social de Kellermann. Elle se déroulent maintenant chaque lundi, en dehors ds vacances scolaires, de 18 à 19 heures dans la salle de tir à l’arc du Palais Omnisports Joseph Claudel, mais si la météo le permet les animateurs n’hésitent pas en emmener leurs troupes à l’extérieur.

Photo gymnastique au sol

Gymnastique au sol

Pour la Fédération Française de Cardiologie, cette activité fait partie de la réadaptation des cardiaques. Elle est dite de phase 3 selon la classification de l’Organisation Mondiale de la Santé, la première étant hospitalière et la seconde pratiquée lors d’un séjour hospitalier ou en ambulatoire, comme cela se fait au Centre Hospitalier de Saint-Dié.

A l’origine cette activité était exclusivement réservée aux personnes ayant présenté un « accident » cardiaque ou bénéficié d’une intervention (pontage ou remplacement d’une valve) ou d’un geste de revascularisation coronaire (dilatation avec ou sans stent). Elle est maintenant ouverte à d’autres personnes. Mais la philosophie de base reste la même : proposer des activités adaptées aux personnes porteuses d’une affection cardiovasculaire, en dehors de tout esprit de « compétition ».

Photo jeux de ballons

Jeux de ballons

Toutes des séances ont encadrées par des professionnels bénévoles (kinésithérapeute, professeur d’EPS…) et par une infirmière, avec un total de 12 encadrants bénévoles. La sécurité est assurée également par la disponibilité immédiate d’un défibrillateur automatique externe du club.

L’inscription se fait après présentation d’un certificat médical, faisant éventuellement référence à u n test d’effort. Le club accueillera avec plaisir toute personne intéressée par cette activité. Pour cela vous vous pouvez venir sur place un lundi à 18 heures ou nous contacter grâce au formulaire de contact de notre site.

Prochains rendez-vous du club lors de la Semaine du Cœur :

  •  la Marche du Cœur le dimanche 25 septembre à 14 heures (départ Tour de la Liberté)
  • et la conférence sur « L’électricité du Cœur, le cour et l’électricité » le mardi 27 septembre à 20 heures à l’amphithéâtre du Lycée Jules Ferry.
Click to access the login or register cheese