Journée internationale du droit des femmes : les femmes et les maladies cardiovasculaires, une enquête FFC-OpinionWay

A l’occasion de la Journée internationale du droit des femmes du 8 mars, la Fédération Française de Cardiologie souhaite alerter le plus grand nombre sur la santé cardiaque des femmes. Elle a été réalisée en ligne en partenariat avec OpinionWay du 17 au 21 février 2022 auprès d’un échantillon de 520 femmes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus.
Cet article en reprend les chiffres clés et présente les conseils de la FFC pour les femmes.

LA PRISE EN CHARGE MÉDICALE DES FEMMES PEUT ÊTRE OPTIMISÉE

68% des femmes s’occupent de la santé d’un des membres de leur famille avant de s’occuper de la leur.

50% des femmes ne savent pas vers quel professionnel de santé s’orienter.

37% des femmes disent manquer de temps pour consulter un professionnel de santé en cas de besoin.

LES MALADIES CARDIOVASCULAIRES EN TANT QUE 1ERE CAUSE DE MORTALITÉ CHEZ LA FEMME SONT SOUS-ESTIMÉES

74% des femmes n’identifient pas les maladies cardiovasculaires comme 1ere cause de mortalité féminine (le cancer étant placé en premier par 63% d’entre elles).

55% des femmes pensent que les maladies cardiovasculaires touchent essentiellement les plus de 50 ans – alors qu’il y a un risque croissant chez les moins de 50 ans.

LES FACTEURS DE RISQUES SPÉCIFIQUES AUX FEMMES SONT PEU CONNUS

65% des femmes seulement identifient la prise d’hormone contraceptive comme un facteur de risque.

1/4 des femmes pensent que les périodes clés de leur vie hormonale (puberté, grossesse, péri-ménopause, ménopause) n’influent pas voire diminuent leur risque.

QUELQUES POINTS POSITIFS ÉMERGENT CEPENDANT

70% des femmes sont à l’écoute de leur corps et font attention à leur niveau de stress, de fatigue etc.

54% des femmes connaissent l’ensemble des symptômes de l’infarctus

83% des femmes savent que certains facteurs de risque de développer une maladie cardiovasculaire sont spécifiques à la femme.

LES 10 REGLES D’OR POUR LES FEMMES POUR PROTEGER LEUR COEUR

Elles concernent le tabac, l’activité physique, l’alimentation, l’alcool, le stress, le sommeil, le poids, les hormones féminines, le suivi cardiologique et la réadaptation après un accident cardiaque.

POUR EN SAVOIR PLUS

À propos de l'auteur Voir tous les billets Site Web de l'auteur

Club Cœur et Santé de Saint-Dié

Click to access the login or register cheese