Journée internationale du droit des femmes : libérer les femmes du tabac

A l’occasion de la Journée internationale du droit des femmes, nous reprenons la campagne « Femmes libres » lancée le 31 mai dernier à l’occasion de la Journée Mondiale sans Tabac, le 31 mai 2021, par l’ACT (Alliance contre le tabac) en partenariat avec la FFC. Une campagne sur les risques du tabagisme féminin et l’urgence de s’en libérer.

Quelques repères chiffrés :

  • Le tabac est responsable d’1 décès sur 5 chez les femmes de moins de 65 ans
  • En 2019 = 20 000 décès de femmes fumeuses
  • Le nombre de décès liés au tabac a plus que doublé chez les femmes entre 2000 et 2015
  • Chez les personnes de moins de 50 ans, dans 70 à 80 % des cas, le tabac est souvent l’unique facteur de risque des infarctus du myocarde.
  • Plus de 75% des femmes présentant un infarctus avant 50 ans sont fumeuses

Les stratégies marketing misent en place par les industriels du tabac, durant des années, ont eu pour objectif de cibler les femmes, usant des normes et des facteurs psychosociaux pesant sur elle tels que la pression de la minceur et de l’apparence, en associant cigarette et glamour.
L’industrie du tabac s’est également servie du combat des femmes pour leur émancipation, en créant l’illusion d’une liberté acquise à travers la cigarette, pour finalement enfermer les femmes dans la dépendance et les priver d’une part de leur liberté.

Le tabac a des conséquences insuffisamment connues sur la santé cardiaque des femmes.  C’est notamment pour cette raison que l’ACT lance, aujourd‘hui, cette campagne en partenariat avec la FFC. L’ACT et la FFC encourage les femmes à s’affirmer sans fumer.

La FFC se mobilise auprès de l’ACT pour informer et sensibiliser le grand public : prendre en compte les spécificités des femmes à toutes les étapes de leur vie (puberté, contraception hormonale, grossesse, ménopause). Faire connaître les risques trop peu connus pour la santé des fumeuses. Pour la femme le risque le plus important qui est pourtant méconnu est le risque cardiaque. Avant 50 ans, plus d’un infarctus sur 2 chez la femme est directement lié au tabac.
Les maladies neuro- cardiovasculaires ne sont pas une fatalité, 8 sur 10 sont liées à des risques évitables ou modifiables, dont le tabagisme.

« Femmes libres », une campagne pour informer sur les spécificités du tabagisme féminin et introduire un changement de perception du tabac par les femmes, pour inviter les femmes à prendre du plaisir à s’affirmer sans fumer et à profiter pleinement de leur liberté en tant que femme.

Pour en savoir plus :

À propos de l'auteur Voir tous les billets Site Web de l'auteur

Club Cœur et Santé de Saint-Dié

Click to access the login or register cheese