Archive - juillet 2020

Les activités du club Cœur et Santé de Saint-Dié pour 2020-2021

Article mis à jour le 31 juillet.

Affichette des Activités de Cœur et Santé-2020-2021

Créé en 1978, le club est rattaché à l’Association de Cardiologie de Lorraine, elle même membre de la Fédération Française de Cardiologie, première association de lutte contre les maladies cardiovasculaires.

Il est animé par un bureau de 5 membres qui regroupe Anne-Marie Thirion, présidente, Michel Antoine, vice-président et secrétaire, Jean-Paul Besombes, trésorier, Guilaine Bédel coordinatrice de la gymnastique et Jean-Louis Bourdon, cardiologue.

Activités à l’intention des cardiaques

Le club est ouvert aux cardiaques. Il organise à leur intention des activités physiques adaptées.

  • Gymnastique, le lundi de 18 h à 19 h à la salle de tir à l’arc du Palais Omnisports, sauf vacances scolaires ou jours fériés, à partir du 14 septembre.
  • Marche
    • Certains dimanches de 14 h à 17 h avec un grand et un petit circuit; la première marche aura lieu le 6 septembre.
    • Le samedi matin de 9 h 30 à 11 h 30, en ville ou à proximité (sur le Parc omnisports, le long de la Meurthe, dans le bois de Gratin où à la Tête de Saint-Roch) avec reprise le 5 septembre.
    • Des sorties de la journée avec marche et découverte d’un site en semaine ont également lieu plusieurs fois dans l’année.
  • Marche nordique, le lundi de 14 h à 17 h, sauf jour férié avec reprise le 7 septembre (a lieu le matin à 9 heures certains lundis des vacances d’été), avec un rendez-vous pour le covoiturage situé sur le parking du super marché Lidl.
  • Vélo sur route chaque jeudi matin, à partir du 3 septembre, y compris pendant les vacances scolaires, en dehors de la période hivernale, avec des sorties à la journée durant l’été; départ à 9 heures (8 heures en juillet et août) avec rendez-vous sur le parking de « Territoire de Marques », rue Alphonse Matter) ; une randonnée de 4 jours est prévue en septembre 2021.
  • Sorties en raquettes certains mercredis de janvier et février, selon l’enneigement et la météo;
  • La natation, qui avait lieu le mercredi après-midi devrait reprendre en 2021 à la piscine de Gérardmer après les travaux de reconstruction de l’établissement.

Vous trouverez des informations complémentaires sur les dates des différentes activités dans la rubrique « événements » de notre site (colonne de droite) ou en nous contactant grâce au formulaire de contact de notre site.

Activités à l’intention des scolaires et du grand public

Affichette sur les activités pour les scolaires et le grand public

Les activités pour les scolaires et le grand public

Conformément aux objectifs de la Fédération Française de Cardiologie (*), le club met également en place des actions d’information et de prévention des maladies cardiovasculaires en direction des scolaires et du grand public.

Parcours du Cœur scolaire au printemps (jeudi 7 avril 2021), en partenariat avec l’Inspection de l’Education nationale et l’USEP.

  • Parcours du Cœur grand public, le dimanche 11 avril 2021 au départ de la maison de quartier de Marzelay (marche, vélo sur route, VTT et ateliers santé).
  • Semaine nationale du Cœur fin septembre. En raison du contexte sanitaire, le club n’organisera pas de manifestation en 2020 (habituellement : marche, conférence et randonnée urbaine en vélo).
  • Formations gratuites aux gestes qui sauvent à Saint-Dié deux fois par an, en mai et novembre, ainsi que dans d’autres communes en partenariat avec les municipalités.

Il rencontre régulièrement les personnes en réadaptation cardiaque à l’hôpital après un problème coronarien ou une intervention cardiaque.

Enfin, il a initié en 2007 le Projet Défidéo qui est porté par le Pays de la Déodatie et qui a permis l’installation de plus de cent défibrillateurs automatiques externes accessibles au public 24 heures sur 24, ainsi que l’organisation de nombreuses sessions de formation aux gestes d’urgence. Une nouvelle tranche de 13 appareils est prévue à l’automne.

Bénévolat

Le club fonctionne grâce au bénévolat de ses membres et certaines de ses actions sont mises en place grâce à d’autres associations, en particulier les journées de formation aux gestes qui sauvent pour les scolaires.

Depuis 1994, il apporte, son concours pour encadrer des ateliers de la matinée sportive de l’ADAPEI en juin.

En mai 2021, il sera partenaire du P’tit tour de l’USEP.

(*) Les missions sociales de la FFC sont les suivantes :

  • Prévention des maladies cardiovasculaires.
  • Accompagnement des malades cardiaques.
  • Promotion des gestes qui sauvent.
  • Coordination des Associations régionales et des clubs Cœur et Santé.
  • Financement de la recherche cardiologique

Reprise des activités du club Cœur et Santé le lundi 14 septembre

Mise à jour : la Fédération Française de Cardiologie a décidé fin juillet d’avancer au 1er septembre la reprise des activités des clubs Cœur et Santé. Pour celui de Saint-Dié le calendrier s’échelonnera entre le jeudi 3 et le lundi 14.

La réunion a eu lieu en extérieur et dans le respect des règles de distanciation avec port du masque et distance d’un mètre entre les participants (photo : Marie-Claude Bourdon)

Suite aux décisions de la Fédération Française de Cardiologie (FFC) puis de l’Association de Cardiologie de Lorraine, le bureau du club Cœur et Santé de Saint-Dié s’est réunit le jeudi 9 juillet pour préparer la reprise des activités qui est prévue pour le lundi 14 septembre.

Les modalités de reprise dépendront bien entendu de la situation sanitaire en septembre et des règles de distanciation qui seront alors en vigueur tant au niveau gouvernemental qu’au niveau de la FFC. Cette dernière va proposer à la fin de l’été un livret à l’intention des clubs Cœur et Santé.

Le bureau a pris connaissance des documents reçus de la FFC et de la réglementation actuelle ainsi que des calendriers préparés par les responsables de secteur d’activité

Le calendrier de la reprise des activités est le suivant

  • marche nordique le lundi 14 septembre : RV à 13 h 45 sur le parking Lidl, rue de la Madeleine, ou à 14 h au Col d’Anozel,
  • gymnastique le lundi 14 septembre à 18 h salle de tir à l’arc du Palais omnisports Joseph Claudel (chaque participant devra venir avec son propre tapis et les exercices seront adaptés aux consignes sanitaires : pas d’utilisation de ballons ou autres objets…),
  • vélo le jeudi 17 septembre : RV sur le parking de Territoire de Marques à 9 heures,
  • marche du samedi le 19 septembre : RV à 10 h 15 sur le Parking du Palais omnisports Joseph Claudel,
  • marche du dimanche le 20 septembre septembre dans le secteur de Vanifosse-Pair et Grandrupt : RV à 13 h 45 sur le parking de Territoire de Marques.

Tous ces rendez-vous et les suivants seront annoncés sur notre site comme à l’habitude.

Les temps forts de l’année seront les journées de formation aux gestes qui sauvent (en novembre et février) et les Parcours du Cœur en avril (scolaire le jeudi 7 sur le parc Jean-Mansuy et grand public le dimanche 11 au départ de la maison de quartier de Marzelay).

Cette année, en raison du contexte sanitaire, il n’aura pas de manifestation à l’occasion de la Semaine du Cœur de septembre.

Chaque adhérent recevra dans les jours qui viennent la circulaire de rentrée ainsi que la fiche d’inscription pour l’année 2020-2021.

Nouveauté de cette année, la fiche comporte un engagement à respecter les gestes barrières.

Règles de distanciation

Règles de distanciation

Les personnes souhaitant intégrer le club peuvent nous contacter par le formulaire de contact ci dessous.

En attendant, le club

  • vous invite à continuer à respecter les gestes barrières,
  • à pratiquer une activité régulière
  • et il vous rappelle les 10 règles d’or du Club des cardiologues du sport.

1 – Je signale à mon médecin toute douleur dans la poitrine ou essoufflement anormal survenant à l’effort.(*)

2 – Je signale à mon médecin toute palpitation cardiaque survenant à l’effort ou juste après l’effort.(*)

3 – Je signale à mon médecin tout malaise survenant à l’effort ou juste après l’effort.(*)

4 – Je respecte toujours un échauffement et une récupération de 10 minute lors de mes activités sportives.

5 – Je bois 3 à 4 gorgées d’eau toutes les 30 minutes d’exercice à l’entraînement comme en compétition.

6 – J’évite les activité intenses par des températures extérieures inférieures à – 5°C ou supérieures à + 30°C et lors des pics de pollution.

7 – Je ne fume pas, en tous cas jamais dans les 2 heures qui précèdent ou suivent ma pratique sportive.

8 – Je ne consomme jamais de substance dopante et j’évite l’automédication en général.

9 – Je ne fais pas de sport intense si j’ai de la fièvre, ni dans les 8 jours qui suivent un épisode grippal (fièvre + courbatures).

10 – Je pratique un bilan médical avant de reprendre une activité sportive intense si j’ai plus de 35 ans pour les hommes et plus de 45 ans pour les femmes.

(*) Quels que soient mon âge, mes niveaux d’entraînement et de performance, ou les résultats d’un précédent bilan cardiologique.

Histoire du Club Cœur et Santé de St-Dié. Chapitre 11 : les années 2010-2011

Campagne 2010 de la FFC : 400 morts par jour

La Fédération Française de Cardiologie

La campagne de la semaine du cœur 2010 a un titre « choc » : « 400 morts par jour ».

Au printemps de cette même année la FFC communique également sur l’infarctus.

Document sur l’infarctus (mai 2010)

En 2010, l’action sur l’arrêt cardiaque se poursuit. Le site dédié à cette campagne a reçu 32 700 visites. La FFC propose la création d’une loi du « bon samaritain » qui protégerait contre toute poursuite judiciaire tout citoyen portant assistance. Ce texte a été adopté en juillet 2020.

En 2009-2010, plus de 2,3 millions de documents sont distribués (dont 916 000 autocollants, 860 000 brochures de 16 pages, 188 000 cartes de poche, 106 000 dépliants et autocollants enfants, 60 000 brochures pour les collectivités et 20 000 pour les entreprises).

La dotation à la recherche est de 2,005 millions d’€ pour 50 projets.

En 2010, la campagne « Jamais la première cigarette » s’intègre au sein des Parcours du Cœur scolaires.

Le 6 octobre 2011, une table ronde est organisée au Ministère de la Santé avec la FFC et 22 partenaires pour présenter la démarche « Vers un Plan Cœur », tout comme il y a eu un plan cancer. Six réunions régionales baptisées « Etat généraux » sont organisées en 2012. Malheureusement, ce plan ne verra pas le jour, faute de crédits (utilisés pour lutter contre le virus H1N1).

En 2011, le Pr Claude Le Feuvre (Paris) succède au Pr Jacques Beaune, comme président de la FFC.

L’Association de Cardiologie de Lorraine

Le 21 mai 2010, le Recteur de l’Académie de Nancy-Metz annonce à l’ACL qu’elle est agréée dans tous les établissements publics pour une durée de 5 ans.

250 personnes dans cinq régions dont la Lorraine sont choisies, dont une quarantaine de Déodatiens, pour une étude sur la mémorisation des gestes qui sauvent en partenariat avec la Croix Rouge. La première session a eu lieu le 27 novembre 2010 avec . La question est : mémorise-t’on mieux une formation complète ou une formation sans bouche à bouche? Les participants sont répartis en deux groupes. Chacun est évalué avant et après cet apprentissage, puis 6 mois après, soit le 21 mai. Lors de cette deuxième journée les participants bénéficient d’une formation sur les catastrophes naturelles.

Résultat : les personnes ayant eu la formation courte ont mieux mémorisé les gestes appris.

Formation FFC et Croix Rouge sur les gestes qui sauvent. Session du 21 mai 2011 à Nancy

L’assemblée générale de l’ACL se tient à Langres le 28 octobre 2011.

Le club Cœur et Santé

Lancement de la marche nordique le 3 novembre 2011

Après une formation de 3 jours à Metz en août 2011, Michel Antoine met en place de cette activité le jeudi 3 novembre 2011. Cette initiation s’intègre à une sortie de la journée avec visite de la blanchisserie inhospitalière le matin, suivie d’une présentation théorique puis un apprentissage pratique de la marche nordique (avec marche normale pour le reste du club).

Bureau du Club

En 2011, il comporte Annie Thirion, Michel Antoine, Jean Paul Besombes, Odile Hermann, Guilaine Bedel et Jean-Louis Bourdon.

L’assemblée générale du club a lieu a lieu à deux reprises en 2010, d’abord le 28 janvier puis le 20 octobre pour se caler avec le calendrier de la FFC.

Assemblée générale du 28 janvier 2010 du club (Vosges Matin 4 février 2010)

En 2010, Michel Antoine prend la suite d’Albert Schwebel au sein du bureau.

Réunion de bureau : Émilienne Wohlgemuth, Michel Antoine, Denise Dombrat, Jean-Paul Besombes, Annie Thirion et Jean-Louis Bourdon, mai 2010

Défidéo

Défidéo se concrétise avec 30 DAE remis à 30 communes ou communautés de communes le 22 septembre 2010.

Remise des kits Défidéo le 22 septembre 2010 dans l’amphithéâtre de l’IFSI

A côté de chaque appareil est apposé un panneau rappelant les gestes d’urgence.

Panneau explicatif apposé à côté de chaque DAE

Une formation est organisée dans les 30 communes en partenariat avec les Dr Claudon et Homel, des membres de la Croix Rouge et des pompiers.

Une des 30 formations organisées fin 2010 et début 2011 (Vosges Matin du 4 décembre 2010)

Urgence cardiaque 

Chaque année, le club va poursuivre ses journées de formation auprès des CM1 et des sixièmes avec élèves 637 en 2010 et 696 en 2011.

Formation gestes qui sauvent 2010 (Vosges Matin du 26 novembre)

Le 20 mars 2010, au gymnase Madeleine et Léo Lagrange, le club organise une formation pour le comité départemental de Handball.

Formation avec le comité départemental de Handball le 20 mars 2010

Le 14 septembre 2010 et le 24 octobre 2011, nouvelles formations à l’intention des responsables des clubs sportifs.

En février 2011, le club achète ses premiers mannequins Mini Anne.

Apprentissage du massage cardiaque avec les mannequins Mini Anne acquis en 2011

Gymnastique

Elle a toujours lieu le mardi à l’école Baldensperger avec en 2010 une reprise le 7 septembre.

En septembre 2011, nous rejoignons la salle d’escrime du Palais omnisports et les séances ont lieu le lundi.

En 2011, il est envisagé de mettre en place des séances à l’hôpital, dans le secteur de réadaptation, mais le projet n’aboutit pas.

Marche

Les marches du dimanche ont lieu une fois par mois.

En 2010, il est mis en place, un jeudi par mois, une sortie de la journée avec marche et découverte d’un site.

Semaine du Cœur

Marche du Cœur le 25 septembre 2011 dans le secteur de la gare et Foucharupt.

Marche du Cœur du 25 septembre 2011

Parcours du Cœur grand public et scolaire

Pour le grand public, ils sont organisés le 25 avril 2010 au départ de l’IFSI et le 3 avril 2011.

Annonce du Parcours du Cour 2010-Vosges Matin du 14 avril

Le 30 avril, les scolaires s’élancent pour la dernière fois dans le bois de Gratin.

Dernier Parcours du Cœur scolaire dans le bois de Gratin le 30 avril 2010

Devant « l’essoufflement » de la précédente formule le club met en place en 2011 une nouvelle organisation dans le parc Jean Mansuy et à l’Espace Mitterrand en partenariat avec Thierry Schaller, conseiller pédagogique en EPS. Elle comporte un atelier sur le cœur à l’Espace Mitterrand, deux ateliers de gymnastique et un parcours culturel (santé, citoyenneté, géographie).

Un lâcher de ballon clôture le parcours scolaire le 25 mars 2011 (photos : Denise Dombrat, Michel Hadet et Jean-Louis Bourdon)(photos : Denise Dombrat, Michel Hadet et Jean-Louis Bourdon)

Elle se termine avec un lâcher de ballons avec des cartons portant les noms des 250 élèves. Certains cartons reviendront d’Allemagne. Cette formule, améliorée en partenariat avec les enseignants, perdure actuellement, en dehors du lâcher de ballons.

Un des cartons de ballon revenus d’Allemagne-2011

Expositions et forums

Le club présente les gestes qui sauvent sur son stand lors de la Fête du sport en 2010 et 2011 (avec Chantal Heinrich de la Croix-Rouge).

Stand du club lors de la Fête du Sport et des associations le 11 septembre 2010

Il est également présent au forum « Santé-vous sport, santé vous bien » le 25 septembre 2010.

Conférences

Le 28 janvier, celle de l’Assemble générale porte sur les facteurs de risque cardiovasculaire.

Celle du 20 octobre 2010 est consacrée aux maladies cardiovasculaires et à leur prévention.

Assemblée générale du club les 28 janvier 2010

Journées de l’ADAPEI

Chaque année une quinzaine de membres du club participe à l’encadrement des activités de cette journée sportive pour les enfants handicapés.

Journée sportive de l’ADAPEI du 10 juin 2011

Convivialité

Fin d’année 2010, marche suivie d’un repas à Ban de Laveline.

Repas de fin d’année le 17 juin 2010. Le bureau et une partie des bénévoles

En 2011, la marche et le repas ont lieu à Saales le 30 juin.

Les bénévoles du club lors du repas de fin d’année le 30 juin 2011 à Saales.

Le 11 septembre 2011, concert de l’Ensemble vocal de Salm à l’église Saint-Martin au profil du club.

40 ans de progrès en cardiologie. Chapitre 6 : l’arrêt cardiaque

Massage cardiaque et mise en place du défibrillateur

Massage cardiaque et mise en place du défibrillateur

L’arrêt cardiaque inopiné touche chaque année en France plus de 50 000 personnes et il est responsable d’un décès sur 8. La survie après un tel événement a en effet longtemps été de 2 à 3 %.

Fort heureusement, des progrès ont été réalisés qui ont permis d’améliorer le pronostic.

Quelques chiffres 

  • actuellement, 5% de survie, mais des chances de survie multipliées par 3 si les témoins pratiquent une réanimation cardiopulmonaire avec une défibrillation.
  • Chaque minute qui passe, c’est 10 % de survie en moins.
  • 75 % des arrêts se produisent devant un témoin.
  • 1 personne sur 20 sera témoin d’un arrêt cardiaque.

Même s’il concerne surtout les adultes après 40 ans, il peut arriver à tout âge.

Copie de l'article de Vosges Matin du 13 septembre 2016

Article de Vosges Matin du 13 septembre 2016

Où surviennent les arrêts cardiaques?

Plus de 3 sur 4 surviennent à domicile, d’où la nécessité d’avoir des défibrillateurs près des lieux d’habitation (voir à l’intérieurs des immeubles).

Les autres surviennent dans différents lieux publics.

1% surviennent chez des sportifs, mais ce sont les plus médiatisés, faisant faussement croire qu’ils ne concernent pas les autres personnes.

Parmi les causes principales, on retrouve la maladie coronarienne, et en particulier l’infarctus à la phase aiguë, et les cardiomyopathies (atteintes du muscle cardique). Plus rarement, ce sont des anomalies congénitales ou génétiques responsables de troubles du rythme cardiaque naissant dans les ventricules (*).

Voici donc l’histoire de Mme Z.

Elle est résumée dans sa lettre de sortie. Dans cette lettre les gestes médicaux et les traitements ont été mis en gras.

Mme Z, 58 ans, a présenté le 5 septembre un arrêt cardiaque sur la voie publique pris en charge rapidement par un témoin qui a pratiqué un massage cardiaque et pu rétablir un rythme normal grâce à l’utilisation du DAE (défibrillateur automatique externe) situé sur le mur de la mairie de son village.

Explications sur le fonctionnement d’un DAE (extrait du diaporama utilisé lors des formations)

Le SAMU l’a conduite à Brabois où elle a eu en urgence une coronarographie qui s’est avérée normale. L’échographie, montree une cardiomyopathie dilatée avec FE base à 25% et il existait des signe d’insuffisance cardiaque.Elle a bénéficié d’un défibrillateur automatique implantable triple chambre.

Son traitement comporte : Furosémide, Bisoprolol, Ramipril, Spironolactone.

Que ce serait-il passé en 1978 ?

1 – Version optimiste : elle aurait pu être sauvée et serait ressortie de l’hôpital avec la lettre suivante :

Mme Z, 58 ans, a présenté le 5 septembre un arrêt cardiaque sur la voie publique, pris en charge rapidement par les secours qui ont pratiqué un massage cardiaque. A son arrivée aux urgences un choc électrique a rétabli un rythme normal.

Il a été mis en évidence une cardiomyopathie dilatée avec fraction d’éjection basse à 25% et il existait des signe d’insuffisance cardiaque.

Son traitement comporte : Lasilix, Risordan, Amiodarone.

2 -Version pessimiste : les témoins n’auraient pas appelé les secours ou l’auraient fait tardivement, et madame Z n’aurait pu être réanimée.

De quels progrès Mme Z a-t’elle bénéficié ?

Les progrès dans la prise en charge des urgences

Les secours (15, 18 ou 112) sont de plus en plus souvent et plus précocement appelés en cas d’arrêt cardiaque ou d’infarctus (ce qui va limiter le nombre d’arrêt cardiaques et permettre si nécessaire leur prise en charge immédiate par le SAMU s’ils surviennent dans l’ambulance).

De plus en plus de personnes savent faire un massage cardiaque et utiliser un DAE.

Les véhicules de secours disposent de défibrillateurs et sont médicalisés.

Enfant pratiquant un massage cardiaque

Appeler, puis masser et défibriller : les trois piliers de la prise en charge de l’arrêt cardiaque

Les progrès thérapeutiques.

Les défibrillateurs (*)

  • 1947 : première défibrillation à thorax ouvert au cours d’une intervention (Claude Beck, USA).
  • 1956 : première défibrillation externe chez l’homme (Paul Zoll, USA).
  • 1967 : première défibrillation externe extra-hospitalière.
  • 1980 : premier défibrillateur implantable (Michel Mirowski, USA) avec des sondes épicardiques (fixées à la surface du cœur lors d’une intervention).
  • 1994 : premier défibrillateur externe semi automatique (DSA)
  • 1994 : stimulation triple chambre : Serge Cazeau (Rennes).
  • 1994 : sondes intracardiaques pour les défibrillateurs implantables (comme pour les stimulateurs cardiaques).
  • 1995 : premier défibrillateur-stimulateur.
  • 1996 : premier défibrillateur portable (gilet Lifevest, société Lifecor-Zoll, USA).
  • 2002 : premier défibrillateur-stimulateur triple chambre.
  • 2004 : premier défibrillateur automatique externe (DAE) utilisable par le public (Cardiac Science).
  • 2008 : premier défibrillateur sans sonde.

Défibrillateur-stimulateur triple chambre avec les électrodes de défibrillation (flèches jaunes) et les électrodes de stimulation (flèches rouges)

L’utilisation des défibrillateurs par des « non-médecins » 

  • 1989 : avis favorable du Comité d’Éthique et de l’Ordre des Médecins pour l’utilisation d’un défibrillateur par des « non-médecins ».
  • 1993 : autorisation Ministère de la Santé pour expérimentations à Lille et Paris.
  • 1993 : la Fédération Française de Cardiologie (FFC) fait de l’urgence cardiaque une de ses priorités.
  • 1994 : Journée nationale de l’urgence cardiaque organisée par la FFC le 8 octobre 1994 (*).
  • 1995 : le club Cœur et Santé de Saint-Dié organise ses premières journées de formation aux gestes d’urgence auprès des scolaires avec de nombreux partenaires, puis forme des responsables sportifs, des salariés de la ville…
  • 1996 : avis favorable de l’Académie Nationale de Médecine pour l’utilisation d’un DSA par des « non-médecins ».
  • 1998 : décret du 27 mars qui fixe les catégories de personnes « non-médecins » habilitées à utiliser un DSA.
  • 2007 : décret du  7 mai permettant à chacun d’utiliser un DSA ou un DAE
  • 2018 : décret du 21 décembre qui précise les établissements devant s’équiper d’un DAE, les modalités de maintenance et l’emplacement de l’appareil qui doit être visible du public et en permanence d’accès facile.
  • 2020 : 1er janvier, les établissements recevant plus de 300 personnes (personnel  compris) doivent être équipés d’un DAE. Les autres devront l’être dans les années qui viennent.
  • 2020 : adoption le 12 février 2020 d’un projet de loi sur le statut de citoyen sauveteur, collaborateur occasionnel du service public (*).

La Journée de l’urgence cardiaque a lieu le 8 octobre 1994

L’implantation des DAE publics et le projet Défidéo (*)

  • 2005 : premiers DAE publics à Montbard (Côte d’Or).
  • 2006 : premiers DAE publics à Issy les Moulineaux.
  • 4 mai 2007 : décret autorisant l’utilisation des DSA et DAE par tous
  • juin 2007 : Congrès régional des clubs Cœur et Santé, conférence sur la mort subite du Pr E. Aliot, président de l’Association de Cardiologie de Lorraine et vice président de la FFC.
  • juin 2007 : lancement de Défidéo par le club Cœur et Santé de Saint-Dié.
  • 3 décembre 2007 : première réunion publique sur Défidéo organisée par le club.
  • Février 2008 : Défidéo porté officiellement par le Pays de la Déodatie.
  • Septembre 2008 : premières formations du public dans les communes, renouvelées chaque année, en particulier lors de l’installation des DAE.
  • Octobre 2008 : le club Cœur et Santé reçoit de la FFC son premier DAE.
  • 2010 : 31 premiers DAE publics installés en Déodatie (101 maintenant, sans compter les établissements de santé, maisons de retraites, entreprises, supermarchés, enceintes sportives, maisons de quartiers, collèges et lycées…).

Présentation du « kit Défidéo » par Nathalie Vinot, ingénieur bio-médical au centre hospitalier de Saint-Dié

Les traitements médicamenteux 

Cela concerne surtout les bêtabloquants, les inhibiteurs de l’enzyme de conversion, les anti-aldostérone (*).

L’évolution de la prise en charge des arrêts cardiaques depuis 1978

Elle a été améliorée grâce à

  • de nouveaux outils thérapeutiques (défibrillateur-stimulateur, médicaments),
  • une évolution de la législation,
  • plus de public formé,
  • plus de DAE en accès public 24 h sur 24.

Mais il reste encore beaucoup à faire.

Les apprenants du jeudi soir

Une des formations organisée par le club Cœur et Santé

(*) Pour en savoir plus nous vous conseillons de lire (ou relire) les articles précédents :

Histoire du Club Cœur et Santé de St-Dié. Chapitre 10 : 2008-2009

Affiche Arrêt cardiaque 1 vie 3 gestes

La campagne sur l’arrêt cardiaque point fort des actions de la FFC à la fin des années 2000

La Fédération Française de Cardiologie

En 2008, la FFC compte 188 clubs, puis 192 en 2009, dont 158 pratiquent la phase 3.

Les Semaines du Cœur 2008 et 2009 ont pour thème l’arrêt cardiaque.

Dans ce cadre la FFC va mettre à disposition des outils pour les actions des clubs Cœur et Santé : dépliants, autocollants, expositions.

Elle finance aussi des défibrillateurs automatiques externes (DAE) pour les clubs, dont celui de Saint-Dié, reçu en septembre 2008.

Lors d’une réunion à Paris le 11 avril 2008, Christophe Lerouge et Jean-Louis Bourdon présentent le projet Défidéo qui fait partie des actions encore peu nombreuses mises en place pour équiper les communes en DAE (voir ci dessous carte de juin 2008).

Le Projet Défidéo à l’avant garde (carte parue dans la lettre de la FFC « Au cœur de l’hémicycle » de juillet 2008)

Dans son bilan annuel, la FFC fait aussi le point sur la phase 3 et dans ce domaine aussi notre club a été un précurseur, puisqu’il a débuté cette activité en 1984, alors que seuls quelques clubs en faisaient en France.

Evolution de la phase 3 de 1985 à 2008 (source » : rapport d’activité de la FFC)

Les concours sur le tabac se poursuivent, mais le concours de dessins est moins prisé : 321 en 2008, contre plus de 500 en 2007 et plus de 900 en 2006..

Les nouvelles brochures d’information ont du succès avec un total de 1 758 987 exemplaires distribués pour l’année 2007-2008. Les plus demandées sont celles sur le tabac (374 536  exemplaires), le carnet de surveillance des anticoagulants (139 539), le cholestérol (100 067), l’alimentation (88 031), l’hypertension (85 744), le diabète (80 096) et l’activité physique (73 609).

En 2008, le chiffre « 0 5 30 » (O tabac, 5 fruits et légumes et 30 minutes d’activité physique par jour) est lancé par la carte de vœux de la FFC

Vœux de la FFC pour 2008

L’Association de Cardiologie de Lorraine

Le 10 octobre 2008, Albert Schwebel reçoit la médaille de la FFC. Secrétaire du club, rédacteur de la circulaire d’information, organisateur de différentes activités (marches, Parcours du Cœur, voyages, sorties conviviales…), il participe aussi à la tenue de stands lors de forums santé.

Le 1er février 2009, Anne Françoise Bunel-Fernandes succède à Colette Conraux comme déléguée régionale de l’ACL.

Réunion du conseil d’administration du 10 octobre 2008 : de gauche à droite : Anne François Bunel-Fernandes, Dr Bernadette Ray, Annie Thirion, Michèle Richoux, Mme Hermann et Etienne Schroeder

Le club Cœur et Santé

Le club

Denise Dombrat y fait son entrée au bureau en 2008. Jean-Paul Besombes succède à Jean Rochefort au poste de trésorier en janvier 2009.

Les marches sont organisées et encadrées par André Mélicque, Albert Schwebel, Denise Dombrat et Joseph Louis.

Arrivée au club de Michel Antoine en septembre 2008.

Mise en place officielle du projet Défidéo

Le projet est officiellement validé par le Pays de la Déodatie le 28 février 2008.

Un comité de pilotage se met en place autour de Claude Jacquot, président, avec Christophe Lerouge, directeur, Camille Gauthier (Pays et hôpital), le Dr Anne Claudon (service de Urgences), Sophie Zanchetta (infirmière au service départemental d’incendie et de secours), Myriam Homel (président départemental de la Croix Rouge), Michèle Sichler (Protection Civile) et Annie Thirion, présidente, et Jean-Louis Bourdon, cardiologue (Cœur et Santé). Il est aidé pour la communication par Shakil Carrim, étudiant de l’IUT. Nathalie Vinot, ingénieur biomédical à l’hôpital rejoindra  le comité pour lui apporter sa compétence technique.

Défidéo : le comité de pilotage tient une première conférence de presse en mars 2008 pour présenter le projet (Est Républicain du 26 mars)

Ce comité va se réunir régulièrement pour monter le projet : choix stratégiques, financement, choix du matériel, contact avec les mairies, les conseils général et régional, programme d’information et de formation des habitants…

Les réticences au projet

On trouve encore encore en 2008 des personnes réticentes à l’accès des DAE au public parmi les professionnels de santé (médecins, infirmiers) et de l’urgence.

En 2008, il y avait encore parmi chez certains professionnels de l’urgence d’énormes réticences quant à l’implantation de de défibrillateurs accessibles au public (Liberté de l’Est du 19 avril 2008)

En 2009, certains pensent qu’il faut d’abord former les habitants avant d’installer des DAE.

La vérité, c’est que les chances de survie pour la victime sont meilleures lorsque ces deux propositions sont réunies.

Réticences à l’implantation des DAE : propos rapportés par un membre du comité de pilotage lors de la réunion du 16 avril 2009.

Le financement

Il va ralentir le projet. L’objectif est d’aider les communes à l’achat des DAE.

Des maires hésitent à s’engager, attendant de connaître le projet du département des Vosges, qui finalement ne concernera pas les communes, comme dans d’autres territoires.

Remise du chèque par l’Association Familiale en janvier 2009

Ce sont le Rotary en septembre 2008, puis l’Association familiale en janvier 2009 (financement d’un appareil par chacun), la Fédération Française de Cardiologie (subvention en 2008) et surtout la Fondation CNP Assurances (subvention de 30 000 €) qui vont permettre au projet de se concrétiser.

L’acceptation du dossier Défidéo par la Fondation CNP assurance fin 2009 a autorisé le lancement de la première tranche de 30 DAE

Urgence cardiaque : information et formation

Le 28 juin, une réunion à l’intention des élus est organisée à l’IUT avec la participation d’élus de Nancy qui présent le projet « Grand Nancy défib ».

Réunion avec les élus le 28 juin 2008

Dans le cadre de la Semaine du Cœur 2008, des réunions d’information et des formations ont lieu à Fraize, Senones, Corcieux, Raon l’Etape, Saint-Dié et Gérardmer.

Les encadrants lors de la session du 27 septembre à Saint-Dié (110 personnes formées)

Dans chacune des communes une exposition de la FFC est installée.

Exposition de la FFC à la gare de Saint-Dié en septembre 2008

En 2009 : démonstration des gestes qui sauvent lors de l’assemblée générale de l’Association familiale (14 février), réunion à l’intention des clubs-services (28 avril), formations dans 16 communes en septembre et octobre et pour les membres du Rotary (14 décembre).

Le club présente l’utilisation du DAE lors des fêtes du sport et des associations.

En 2009, des formation ont lieu dans 16 communes.

Pendant ce temps-là, le club poursuit ses journées pour les scolaires avec 1589 élèves sur les deux années (mai et novembre 2008 et mars et novembre 2009).

Gestes d’urgence 2009 (Echo des Vosges du 20 novembre)

En novembre 2008, 10 membres du club sont formés au PSC1 par la Croix Rouge : Annie Thirion, Emilienne Wohlgemuth, Jean Rochefort, Albert Schwebel, Denise Dombrat, Joseph Louis, André Mélicque, Jacqueline Batot, Annie Hocquaux et Jacqueline Virion.

PSC1 : le diplôme d’un des 10 membres du club formés en 2008

Forum santé seniors

Le 10 octobre 2008, le club tient un stand lors du forum organisé à Gérardmer.

Le 16 juin 2009 : Forum de la CRAM à Saint-Dié.

Les Parcours du Cœur grand public et scolaire

Affiche du Parcours du Cœur 2008

Le parcours grand public part de Robache en 2008 (démonstrations sur le DAE par le Dr Anne Claudon) et de Foucharupt en 2009 (mesure de la glycémie par le Dr Jean-Marc Dollet).

Le parcours du Cœur 2008 part de Robache

Pour les scolaires, il a lieu dans le Bois de Gratin et à l’amphithéâtre de l’IFSI (5 avril 2008 et 27 mars 2009).

La gymnastique

Séance de gymnastique en extérieur le 6 mai 2008 sous la direction de Jean-Paul Wagner, à l’école Baldensperger

Elle a toujours lieu le mardi, en dehors des vacances scolaires, à l’école Baldensperger. avec en moyenne 35 à 45 participants encadrés par un professeur d’éducation physique et sportive ou un kinésithérapeute et une infirmière.

Gymnastique à Baldensperger le 8 décembre 2009

Conférences 

Outres celles dans le cadre de Défidéo, on en note deux : 24 janvier 2009 (La nutrition par le Dr Pascal Mattéi à l’IUT de Saint-Dié) et le 24 septembre 2009 (Les maladies cardiovasculaires par le Dr Jean-Louis Bourdon à Fraize).

Conférence sur l’arrêt cardiaque le 22 Septembre 2008 à l’IUT

La Semaine du Cœur : 

La Marche du Cœur du Cœur du 28 septembre 2008 en ville a pour thème la guerre de 14-18.

Rencontres avec le club de Schirmeck

A Schirmeck le 18 mai 2008 (marche à Haslach) puis le 2 avril 2009 (Mémorial Alsace-Moselle et centre médical Saint-Luc) et à Saint-Dié le 12 octobre 2008 (marche vers la Roche Saint-Martin et visite de la ville).

Réception du club de Schirmeck le 12 octobre 2008 (Est Républicain)

Convivialité

La réunion de fin d’année à lieu le 9 juin en 2009.

Repas de fin d’année le 9 juin 2009

 

 

 

 

 

Click to access the login or register cheese