A la découverte des chamois au petit matin sur les Crêtes des Hautes Vosges

Aux abords des pentes du Wormspel avant de poursuivre sur le sentier des Névés pour observer les chamois

Le réveil a été matinal pour la trentaine de participants à cette balade sur les Crêtes puisque le rendez-vous avait été fixé à 6 h 30 au pied du Hohneck, altitude 1245 m, avec notre accompagnateur Gilbert Muller. Il fallait donc compter sur un réveil bien avant les aurores !

Arrivés sur place, au jour naissant, la météo nous faisait un petit caprice presque hivernal en nous imposant un vent de nord-est assez vif, ressenti fortement.

Tous avaient prévu cette éventualité. Coupe-vent et vêtements chauds furent donc de bon augure.

Au départ, un petit dénivelé positif nous permet d’atteindre les abords du Wormspel, pour ensuite suivre le sentier des Névés, qui va du pied du Hohneck au Firstmiss. Itinéraire privilégié pour l’observation des chamois.

Le groupe en direction du sentier des Névés

Au départ du sentier des Névés

Malgré la bise toujours aussi persistante et un paysage de brume alternant parfois avec une petite apparition hasardeuse du soleil, le groupe progresse dans la bonne humeur.

En contre bas du sentier, les chamois sont bien là, à l’abri des falaises, un peu à l’écart ou dans la brume. Leur présence est assez nombreuse et c’est à qui, du doigt pointé, indiquera en premier  leur position. C’est là que les jumelles et les téléobjectifs prennent toute leur importance.

Photo de deux chamois

Chamois en vue

En plus des arrêts-observation des chamois, Gilbert Muller a ponctué le circuit de quelques haltes pour nous donner des informations sur la faune et la flore préservées des Hautes Chaumes.

Commentaires de Gilbert Muller sur la flore et la faune

Dans la brume, très attentifs aux commentaires de Gilbert Muller

Vers 9 h, au grand plaisir de tous, le soleil fait enfin son apparition juste avant d’arriver à l’auberge où un petit déjeuner bienvenu concluait cette première partie de la randonnée.

Pause du groupe au soleil

Enfin, le soleil nous gratifie de sa présence

La pause réconfort terminée, le retour s’effectue, après la petite montée de reprise, par le versant vosgien en sommet de chaume. Le soleil est déjà bien haut mais la bise toujours omniprésente.

Photo du groupe au départ de la ferm auberge

Départ de la ferme auberge après la pause réconfort

Photo du groupe au retour

Fin de la balade sous un soleil radieux et un ciel bleu azur

Bien que cette matinée ne commença pas sous les meilleurs auspices, venteuse et chargée de brume, cette randonnée, très enrichissante, agréable, conviviale, laissera à n’en pas douter à tous les participants un bon souvenir.

À propos de l'auteur Voir tous les billets Site Web de l'auteur

Club Cœur et Santé de Saint-Dié

Click to access the login or register cheese