La formation sur les gestes qui sauvent à Bois de Champ

Photo des participants

Jeunes et moins jeunes : maire en tête, un tiers du village a participé à la formation. Au premier plan le défibrillateur de la commune.

Dans le cadre du Projet Défidéo, initié en 2007 par le Club Cœur et Santé de Saint-Dié et porté par le Pays de la Déodatie, un défibrillateur a été installé sur la façade de la mairie de Bois de Champ, village situé de l’autre côté du Col du Haut Jacques, à 17 km de Saint-Dié.

Le 12 avril, Jacques Caverzasi, maire de la commune avait invité les habitants à une formation sur la prise en charge de l’arrêt cardiaque, organisée en partenariat avec le Club Cœur et Santé.

Une trentaine d’habitants avaient répondu à cette invitation avec un nombre significatif d’enfants et de jeunes. Une participation qui représente le tiers de la population du village.

Jean-Louis Bourdon, cardiologue du Club, a d’abord présenté un diaporama sur le fonctionnement cardiaque, les mécanismes de l’arrêt cardiaque et les gestes qui sauvent : appeler, masser, défibriller. Le diaporama est accessible sur le lien suivant : Arrêt cardiaque Bois de Champ 12-4-2017.

Ensuite, avec l’aide de Michel Antoine, vice-président du club, les participants sont passés à l’apprentissage de ces trois gestes en utilisant la vidéo et les mannequins Mini-Anne mis à disposition par le Pays de la Déodatie.

Les participants ont reçu des documents sur l’arrêt cardiaque édités par la Fédération Française de Cardiologie.

La soirée s’est terminée par le verre de l’amitié offert par la municipalité.

 

À propos de l'auteur Voir tous les billets Site Web de l'auteur

Club Cœur et Santé de Saint-Dié