La place des techniques électriques dans le traitement des troubles du rythme cardiaque

Photo des participants

Photo de Michel Antoine

Une soixantaine de personnes ont assisté à la conférence du Dr Jean-Louis Bourdon sur « L’électricité du cœur, le cœur et l’électricité », organisée par le Club Cœur et Santé dans le cadre de la Semaine du Cœur, le mardi 27 septembre dans l’amphithéâtre du lycée Jules Ferry.

La première partie a permis de rappeler le fonctionnement électrique normal du cœur et les méthodes d’enregistrement de l’électrocardiogramme avec des illustrations sur les premiers électrocardiographes au début des années 1900 et le premier Holter (appareil d’enregistrements de longue durée) dont la taille était loin de celle des appareils miniaturisés actuels.

Photo d'un ECG en 1905 et du premier Holter en 1949

En 1905 pour faire un ECG il fallait tremper les mains et le pied gauche dans des bacs d’eau salée et en 1949, le premier Holter, pesait 30 kg.

Le cardiologue a ensuite décrit les principales arythmies cardiaques dont les extrasystoles (en général bénignes), la fibrillation et le flutter auriculaires et les arythmies ventriculaires, et en particulier la fibrillation ventriculaire responsable de 80% des arrêts cardiaques.

Les applications thérapeutiques de l’électricité ont été présentées : techniques de stimulation, d’ablation et de défibrillation, avec un rappel sur la prise en charge de l’arrêt cardiaque. A cette occasion, il a été noté l’existence d’un défibrillateur dans le hall du lycée : les participants à la conférence étaient donc dans des conditions de sécurité optimales.

Les anomalies de transmission des influx électriques au niveau du cœur ont ensuite été décrites, en particulier celles qui conduisent à l’implantation d’un stimulateur cardiaque.

La soirée s’est terminée par une série de questions du public, toutes très pertinentes, qui ont permis de compléter les explications fournies lors de la conférence.

Photo d'un stimulateur cardiaque et un appareil de contrôle et de programamtion

Un stimulateur cardiaque et un appareil de contrôle et de programmation, avec au premier plan la tête de lecture qui permet de « dialoguer » avec la « pile » à travers la peau.

Photo de la brochure de la F.F.C.

Brochure de la F.F.C.

Pour des informations complémentaires sur les troubles du rythme, vous pouvez consultez la brochure réalisée par la Fédération Française de cardiologie : http://www.fedecardio.org/telechargement/borchure/1087.

À propos de l'auteur Voir tous les billets Site Web de l'auteur

Club Cœur et Santé de Saint-Dié