Sur le chemin des écoles avec la Marche du Coeur

Photo de l'inscription des marcheurs

L’inscription des marcheurs. A gauche, Simone Loos, la doyenne des « guides » du club

Une cinquantaine de personnes ont répondu à l’invitation du club de marcher dans la ville ce dimanche 25 octobre, à la découverte d’une parti des établissements scolaires actuels ou anciens.

Cette Marche du Cœur est organisée dans la cadre de la Semaine du Cœur mise en place au  niveau national par la Fédération Française de Cardiologie (FFC) entre le 24 septembre et le 2 octobre.

Cette manifestation qui avait été décalée ces dernières années à la 44ème semaine est à nouveau programmée à sa période antérieure, fin septembre.

Les objectifs de cette semaine sont de faire connaître les actions de la FFC, mais également (et aucune association n’y échappe) de faire appel à la générosité du public, qui est quasiment la seule source de financement de la FFC (à 98%).

Les objectifs statutaires de la FFC sont : l’aide à la réadaptation des cardiaques, la prévention des maladies cardio-vasculaires, l’aide à la recherche et la prise en charge de l’arrêt cardiaque.

Photo de marcheurs et de leurs guides.

Un partie des marcheurs et les guides du club Cœur et Santé (photo : Tony Jacquot)

Concernant la Marche du Cœur, son objectif est de faire marcher les gens tout en leur faisant découvrir leur ville.

Cette année le thème retenu était celui des « écoles » au sens large du terme. Comme il n’est pas possible de faire le tour de tous les établissements scolaires en 2 heures, nous avons limité le périmètre de la marche à une partie de la ville.

Au départ de la Tour de la Liberté, le circuit de 6,5 km de cette douzième édition a conduit les marcheurs vers les établissements suivants : l’ancienne école du Faubourg Saint-Martin de la rue d’Hélieulle, l’école de la Providence, rue d’Hélieulle, le collège-lycée de La Providence, rue Pasteur, l’école maternelle Clémencet, rue de Foucharupt, l’école élémentaire Georges Darmois, rue de Foucharupt, l’ancienne école de la rue du Xe BCP, les écoles du quartier de Kellermann (école maternelle Vincent Auriol, école élémentaire Vincent Auriol, école Claire Goll et sa classe appartement), l’ancienne Ecole Ménagère, quai Carnot, les écoles Paul Elbel, rue Thurin et Lycée Jules Ferry, rue Saint-Charles). Pour terminer, les groupes sont passés près de l’emplacement de l’école de la rue de l’Orient détruite en 1944 puis ont emprunté le passage Julie-Victoire Daubié (du nom de la femme vosgienne qui fut la première  bachelière française en 1851).

La Semaine du Cœur 2016 se poursuit demain mardi 27 à 20 h à l’amphithéâtre du lycée Jules Ferry par la conférence du cardiologue du club sur « L’électricité du Cœur et le cœur et l’électricité ». Tous savoir, ou presque, sur l’électrocardiogramme et le traitement électrique des troubles du rythme cardiaque. Voir l’affiche : affiche-coeur-et-electricite.

À propos de l'auteur Voir tous les billets Site Web de l'auteur

Club Cœur et Santé de Saint-Dié