Nutrition : l’échalote

Originaire du Turkestan, l’échalote est arrivée sur nos tables sous Charlemagne

Un peu d’histoire

Elle est née au Turkerstan il y a plus de 2000 ans. Elle était considérée comme une plante sacrée par les Perses et les Égyptiens et son nom dérive de celui de la ville d’Ascalon dans le pays des Philistins (actuellement Ashkelon en Israël) où elle était cultivée durant l’antiquité.

C’est sous Charlemagne qu’elle entre dans la gastronomie française.

Son intérêt nutritionnel

L’échalote est un légume condiment qui renferme de nombreux micronutriments : vitamines, minéraux et oligo-éléments.

Comme l’ail et l’oignon, elle se caractérise par la présence de substances soufrées spécifiques, responsables de son odeur, de sa saveur et a de nombreuses propriétés physiologiques : elle favorise en particulier la circulation sanguine, a un effet anti-allergique et possède une activité antibactérienne.

Quelques idées de recettes

  • Hachée, l’échalote sera tout simplement délicieuse dans vos vinaigrettes pour accommoder toutes sortes de crudités.
  • Elle s’intégrera aussi très bien dans le sauces chaudes, par exemple la bordelaise : 200 grammes d’échalotes hachées revenues dans une cuillère à soupe d’huile, additionnées d’une cuillère à soupe de farine, de sel, de poivre et thym; le tout est mouillé de 25 cl de vin rouge puis cuit quelques minutes.
  • Pour une omelette rustique, faire fondre les échalotes dans une poêle, puis verser les œufs battus et persillés.

Source : Agenda 2010 de la Fédération Française de Cardiologie.

À propos de l'auteur Voir tous les billets Site Web de l'auteur

Club Cœur et Santé de Saint-Dié

Click to access the login or register cheese