Les urgences cardiovasculaires continuent à être prises en charge

En cas de douleur thoracique durant plus de 20 minutes, il faut appeler le 15 (image de la FFC)

Les urgentistes et les cardiologues ont constaté depuis plusieurs semaines une diminution du nombre de personnes hospitalisées pour des urgences cardiovasculaires. Ce constat, également fait à Saint-Dié, inquiète les professionnels car ils estiment qu’un certain nombre de patients n’alertent pas les secours. D’où un retard à la prise en charge avec les conséquences qui en découlent dans des pathologies où le temps compte comme les AVC et les infarctus.

Il y a quelques jours, le Pr Alain Furber, Président de la Fédération Française de Cardiologie (FFC) alertait sur « L’infarctus du myocarde, une urgence vitale« .

Il tenait à « rappeler que, malgré la situation, toutes les structures de prise en charge des urgences cardiaques, et de l’infarctus du myocarde en particulier, sont à même d’accueillir et de gérer en urgence les patients présentant des symptômes cardiaques.

Les symptômes d’une crise cardiaque justifient toujours une prise en charge dans les délais les plus courts possibles.

Aussi, en cas de douleur thoracique prolongée de plus de 20 minutes, appelez le 15 (Samu).

Retarder la prise en charge de l’infarctus du myocarde pourrait avoir des conséquences graves.

Hier, après la FFC, la Société Française de Cardiologie et la Société Française Neuro-Vasculaire ont publié à leur tour un communiqué commun que vous trouverez avec le lien suivant : 2020-04-06-Communique-grand_public-appelez_15

En voici l’essentiel.

Les établissements de santé et l’ensemble des professionnels se sont organisés pour prendre en charge les patients, en cas d’urgence, dans les mêmes conditions que d’habitude.

Ce texte rappelle 6 informations importantes :

  • Ne négligez pas les symptômes cardio-vasculaires et neuro-vasculaires évocateurs,
  • N’interrompez pas de votre propre gré les traitements,
  • Les professionnels de cardiologie et de neurologie restent entièrement mobilisés à votre service,
  • Contactez votre médecin généraliste et spécialiste ou appeler le 15 en cas de symptôme,
  • Respectez les mesures barrière,
  • Votre vigilance de tous les instants vous protège.

À propos de l'auteur Voir tous les billets Site Web de l'auteur

Club Cœur et Santé de Saint-Dié

Click to access the login or register cheese