Histoire du Club Cœur et Santé de St-Dié. Chapitre 7 : le début des années 2000

Affiche de l’exposition 30 ans de progrès en cardiologie présentée en Déodatie en 2000

La Fédération Française de Cardiologie

En 2000, la FFC compte 151 clubs Cœur et Santé et 4 500 membres (1000 en Lorraine et 80 à Saint-Dié).

Le thème de la campagne 2000 est à nouveau l’urgence cardiaque et la FFC propose aux Français 50 000 formations gratuites aux gestes qui sauvent.

Lettre de remerciement aux moniteurs avec des dessins des élèves de Mme Mireille Gaspard (Ecole Jacques Prévert) à la suite de la formation de 2000.

En 2001, la Journée nationale des clubs a lieu à Neuilly le 10 mars. Celle de 2002 a lieu le 23 mars et Annie Thirion y participe.

En 2001-2002, plusieurs classes du secteur participent au concours de dessin sur le tabac (4 à Raon l’Etape, 2 à Paul Elbel, 1 à Bertrimoutier et à Senones). C’est Mathilde Doussot de Raon l’Etape qui gagne le concours régional.

Mathilde Doussot, premier prix du concours de dessin sur le tabac (Liberté de l’Est 24 mai 2002)

Pour les collégiens, c’est un concours de « story-board » qui est proposé. Enfin, une enquête sur le tabac est menée auprès des élèves.

Première page du questionnaire sur le tabac en 2001

L’Association de Cardiologie de Lorraine

En 2000, Colette Conraux qui a succédé à Michèle Richoux comme secrétaire de l’ACL, est nommée déléguée régionale (au sein de la FFC, elle est la 6ème personne à occuper un tel poste).

C’est à Bar-le-Duc qu’a lieu la réunion régionale des clubs le 14 mai 2000.

Une partie de l’invitation de la réunion à Bar-le-Duc en 2000

Lors de l’assemblée générale du 15 juin 2001, Albert Claude, reçoit la médaille de la FFC. Il a assure depuis de nombreuses années l’installation des expositions du club, tant à Saint-Dié que dans les autres communes, et participe au balisage et à l’encadrement des Parcours du Cœur.

Remise de la médaille de la FFC à Albert Claude. A la tribune : Prs Jean-Marie Gilgenkrantz et Etienne Aliot, Colette Conraux, déléguée régionale et Etienne Schroeder, trésorier (photo : Michel Hadet)

En 2001, la réunion des clubs lorrains a lieu à Faulquemont le 13 mai.

Affichette sur la réunion des clubs à Faulquemont du 13 mai 2001

Le 14 avril 2002, nous sommes reçus par le club de Pont-à-Mousson.

Lors de l’Assemblée générale du 24 mai 2002, ce sera au tour d’une autre déodatienne, Simone Noël, d’être honorée par l’ACL. Participant aux activités du club depuis les années 80, elle est une fidèle bénévole des Parcours du Cœur.

Le club Cœur et Santé

Le décès de Bernard Thirion

Il nous quitte quelques heures seulement après le Parcours du Cœur du 20 mai 2001.

Mimi Wohlgemuth va assurer l’intérim, jusqu’au 18 octobre, date à quelle se tient l’assemblée générale au cours de laquelle Annie Thirion est élue à l’unanimité par les adhérents. Elle sera ensuite élue au conseil d’administration de l’ACL. Depuis 2001, elle a poursuivi les activités existantes et participé à la mise place de nouvelles activités. Sous son impulsion, de 85 membres en 2001, le club est passé à 170 en 2020.

Le rapport moral présenté le 18 octobre par Jean-Louis Bourdon, rappelle l’enthousiasme communicatif de Bernard Thirion. Il souligne l’ambiance amicale régnant au sein du club et l’action de tous les bénévoles et rappelle l’importance de la convivialité. Des éléments qui sont toujours d’actualité en 2020. Club Cœur et Santé de Saint-Dié-Rapport moral 2000-2001

Bernard Thirion au milieu des bénévoles après le Parcours du Cœur du 20 mai 2001,

Les séances de gymnastique

Elles se déroulent le mardi à la MJC de l’Orme. Les kinés et professeurs sont Stéphanie Caillot, Jean Caurier, Francis Cazaux, Géraldine Clavelin, Bruno Fréchard, Raphaël Masson et Jean-Paul Wagner.

Séance de gymnastique à la MJC de l’Orme sous la direction de Francis Cazaux en septembre 2001

Les Parcours du Cœur grand public et scolaires

Le parcours grand public 2000 a lieu le 21 mai au départ de Marzelay.

L’équipe d’accueil pour le Parcours du Cœur 2000 à Marzelay : Thérèse et Claude Couval, Annie et Bernard Thirion, Simone Noël, Gilbert et Mimi Wohlgemuth et Jean-Louis Bourdon

En 2001, on se dirige vers Robache. Les circuits sont réduits car les forêts ne sont toujours pas accessibles, suite à la tempête du 26 décembre 1999.

Conséquence de la tempête de fin 1999, le Parcours du Cœur 2001 évite les forêts

Parcours du Cœur 2000. Poste de contrôle en bas du Chemin de la Fraze

Pour les scolaires, les parcours sont également perturbés en raison de la tempête. Ils retrouvent en 2002 la Tête de Saint-Roch.

Parcours du Cœur scolaire sur la Tête de Saint-Roch (Est Républicain du 25 mai 2002)

En 2001, le départ pour le grand public se fait de la MJC de l’Orme et les circuits évitent toujours les forêts en se dirigeant vers Robache.

Urgence cardiaque 

Chaque année, le club poursuit ses journées de formation auprès de 800 à 1000 élèves de CM1 et de sixième.

En 2000, la Croix-Rouge et le club Cœur et Santé tiennent un stand à la braderie avec démonstration des gestes qui sauvent le 16 septembre, à l’occasion de la Journée Européenne des premiers secours, puis début octobre lors du Festival de géographie.

Démonstration des Gestes qui sauvent avec la Croix Rouge le 16 septembre 2000

Le dépliant de la FFC est joint au bulletin de salaire des personnels de l’hôpital en octobre 2000.

Les journées de formation des scolaires de novembre 2002 sont reportées au mois de janvier 2003, suite à une indisponibilité de l’Espace Mitterrand.

De son côté le club forme ses adhérents à l’occasion de son assemblée générale le 20 janvier 2000.

Des expositions

De mars à juin 2000, le club met en place l’exposition de la FFC « L’aventure du Cœur 1970-2000 ».

Exposition sur 30 ans de progrès en cardiologie à l’hôpital. A gauche : Albert Claude (Est Républicain du 4 mai 2000)

Préparée par Albert Claude et Gilbert Wohlgemuth qui ont collé les affiches de la FFC sur du carton plume, elle est mise en place sur 9 sites de la Déodatie : à Saint-Dié (hôpital et centres sociaux), Moyenmoutier, Senones, Raon l’Etape, Fraize, Corcieux et Anould.

L’exposition « 30 ans de progrès en cardiologie » au Centre Social de Kellermann (Liberté de L’Est du 23-4-2000)

En février 2002, l’exposition sur l’urgence cardiaque est à nouveau installée à la gare et à l’hôpital.

En octobre, celle sur la santé au travail est présentée à l’hôpital.

Des conférences

Le 25 janvier 2000, lors de l’assemblée générale du club le thème proposé par le cardiologue du club est « La prévention des maladies cardiovasculaires » En 2002, ce sera l’hypertension.

Le 7 octobre, dans le cadre du festival de géographie, le Pr Christian de Chillou vient parler de l’arrêt cardiaque. La conférence est suivie d’une démonstration par la Croix Rouge.

Conférence du Pr Christian de Chillou lors du FIG 2000 (article de la Liberté de l’Est du 8 octobre)

Concert

Le 4 octobre 2000 : concert de la chorale Célia.

La chorale Célia donnera régulièrement des concerts dans les années 2000 au profit de la FFC

Convivialité

La réunion de fin d’année pour 2000. a lieu le 27 juin.

Le repas de fin d'année. Au premier plan Guilaine Bedel, infirmière bénévole de la gymnastique.

Le repas de fin d’année du 27 juin 2000. Au premier plan à gauche Guilaine Bedel, infirmière bénévole de la gymnastique.

En 2002, le bureau du 29 avril décide pour gérer la convivialité de créer une nouvelle association : « Cœur en Marche ». Les Statuts seront soumis à l’ACL. Elle verra le jour en 2005.

Le 11 novembre, nouvelle sortie Théâtre à Saâles.

Première sortie théâtre à Saâles le 11 novembre 2002

Des voyages sont également organisés (bien entendu, toujours aux frais des participants et hors des finances du club).

Repas à Granges lors de la sortie de la journée du 3 novembre 2002

À propos de l'auteur Voir tous les billets Site Web de l'auteur

Club Cœur et Santé de Saint-Dié