Le Club Cœur et Santé en visite au barrage de Vieux-Pré à Pierre-Percée.

Photo du groupe de visiteurs au bord du lac

La journée s’annonce ensoleillée malgré un vent de nord qui rafraîchit l’atmosphère.

Mercredi 15 mai, la trentaine de participants inscrits à cette sortie découverte se sont regroupés à 10 h sur le parking du haut du barrage de Pierre-Percée à proximité du pavillon d’observation pour une visite guidée et commentée de l’aménagement hydroélectrique de Vieux Pré.

Scindés en deux groupes, les participants ont, parallèlement aux visites du barrage prévues en matinée et l’après-midi, effectué une marche qui  a eu lieu sur un circuit sans difficulté autour du Lac de la Plaine pour un groupe et un parcours longeant le Lac de Pierre-Percée pour l’autre.

Distribution de la tenue de sécurité et contrôle des identités

Accueilli  au pied du belvédère,  M.Lenoir, notre guide, responsable sécurité du site et de sa sécurisation, nous a munis de  casques de chantier et de gilets haute visibilité avant de nous faire une présentation théorique pour appréhender le contexte hydraulique de Vieux-Pré et de pénétrer dans l’enceinte sécurisée pour atteindre le pied du barrage par la voie de service serpentant sur le flanc de celui-ci avant d’entrer dans ses entrailles.

Le groupe de la matinée en tenue sécurisée à l’écoute du guide

Le cheminement, ponctué d’arrêts commentés, nous a permis d’apprécier ce mastodonte d’une hauteur de  69 mètres, d’une longueur de 330 mètres et d’une base de 320 mètres de type « poids », en remblai avec un noyau central en argile de Pexonne  avec  des recharges amont et aval en Grès Vosgien, le tout recouvert par du Trapp de Raon l’Etape.

Sous le barrage, c’est jusqu’au local des vannes, en empruntant les galeries sur plus d’un kilomètre que nous avons été surpris par l’eau qui circule partout, « drainée pour que l’ouvrage ne soit pas sous pression ».

Le groupe de la matinée au pied du barrage après la visite intérieure avant de repartir à son sommet               photo de M. Lenoir

Sorti de ce contexte, nous sommes remontés jusqu’à la crête du barrage, où un commentaire a été fait sur la « tulipe », l’ouvrage évacuateur de crue, et  le « local vigie », le second poste de commande du site surplombant le barrage.

La fin de matinée attendue par tous, les deux groupes se sont retrouvés pour un moment de convivialité au restaurant avant de poursuivre la journée suivant le programme établi.

Ce fut aussi, pour  les visiteurs de l’après-midi l’occasion d’avoir des informations  et des appréciations sur la visite.

Phopo du deuxième groupe au pied du barrage

Le 2ème groupe prêt à reprendre la remontée du barrage après leur visite         photo de M. Lenoir

Sous la conduite de Michel Antoine, les participants du  circuit du lac de la Plaine ont pu apprécier  cet  endroit calme et dépaysant pour une belle promenade.

Le groupe de marcheurs au lac de la Plaine

Au lac de la Plaine, promenade ensoleillée mais vent de nord toujours aussi persistant

En charge du circuit longeant le lac de Pierre-Percée, Joseph Louis a conduit son groupe entre plage et forêt jusqu’au village de Pierre-Percée pour revenir par le chemin de crête.

Les abords du lac présentent par endroits un paysage assez lunaire et fantastique du fait  de son  déficit en eau. Moins quatorze mètres. L’eau s’est retirée loin et laisse place à une large plage de sable rose. On voit même les troncs squelettiques de l’ancienne forêt noyée sous le lac.

Des plages sont apparues au bord du lac et avec elles arbres et racines.

Des plages sont apparues au bord du lac et avec elles arbres et racines.

Photo de La « tulipe », l’ouvrage évacuateur de crue entièrement apparent

La « tulipe », l’ouvrage évacuateur de crue entièrement apparent

Une très belle journée qui en appelle d’autres à venir.

 

 

 

 

À propos de l'auteur Voir tous les billets Site Web de l'auteur

Club Cœur et Santé de Saint-Dié