Une quarantaine de personnes formées à la prise en charge de l’arrêt cardiaque

Massage avec un mannequin Mini Anne

Comme il le fait depuis de nombreuses années (*), le jeudi 16 mai le club Cœur et Santé a organisé à l’Espace François Mitterrand une nouvelle soirée de formation aux gestes à pratiquer d’urgence lorsque l’on se trouve en présence d’une personne victime d’un arrêt cardiaque.

Une quarantaine de personnes (**) de tous âges (il y avait plusieurs enfants et adolescents) y ont participé, encadrées par 6 membres du club.

Enfant faisant un massage cardiaque

On peut commencer très tôt à apprendre les gestes qui sauvent : exemple d’un massage cardiaque par un enfant sur un mannequin Mini Anne

La première partie de la formation a été consacrée à un diaporama sur l’état des lieux en France et à l’étranger concernant l’arrêt cardiaque.

Il existe d’importantes variations dans les chances de survie après un arrêt cardiaque inopiné selon l’endroit où l’on se trouve. Alors qu’elles sont passés en France en une dizaine d’années de 3% à 5-8 %, le retard reste important par rapport à d’autres pays et en particulier à la Grande Bretagne (près de 30% de survie).

Mais il est des lieux où ces chances sont encore plus élevées : ce sont ceux qui sont équipés de Défibrillateurs Automatique Externes (DAE) où il y a beaucoup de monde et donc forcément un témoin pour faire les trois gestes qui sauvent (appeler les secours, pratiquer un massage cardiaque et utiliser dès les premières minutes un DAE). Ces endroits « idéaux » sont les aéroports (Chicago, Paris Charles de Gaulle, Madrid, Amsterdam) et, mieux encore, les casinos de Las Vegas aux Etats Unis où la  survie dépasse les 70% (voir la figure ci-dessous).

Taux de survie après un arrêt cardiaque selon le lieu de sa survenue (source : présentation du médecin de la Croix Rouge au séminaire ARLoD en 2018).

Le diaporama a ensuite permis de préciser le fonctionnement du cœur et les causes de l’arrêt cardiaque. Puis les participants ont reçu des explications sur les 3 gestes qui sauvent : comment appeler les secours, comment masser et comment utiliser un DAE (et où en trouver un en accès public).

Le diaporama est à retrouver sur le lien suivant : Arrêt cardiaque-Saint-Dié-16-5-2019

La seconde partie a été consacrée à la formation pratique avec une vidéo et les mannequins Mini Anne.

Apprentissage du massage cardiaque

En complément de cette initiation, il est conseillé de passer le PSC1 (Prévention et Secours Civiques de niveau 1), diplôme qu’en langage populaire on appelle le « brevet de secourisme ».

En Déodatie, cette formation diplômante d’une durée de deux demi-journées est délivrée par les organismes suivants :

Les prochaines formations actuellement prévues à Saint-Dié auront lieu à l’Espace François Mitterrand les 21 et 22 novembre 2019 pour les élèves de CM2 de Saint-Dié (28ème édition) et le 21 novembre à 19 heures pour le grand public. La participation se fait sur inscription.

(*) : les premières formations ont lieu au printemps puis en novembre 1994 pour les scolaires et en 1995 pour les adultes (responsables des clubs sportifs puis employés municipaux l’année suivante). Depuis, ce sont plus 21 000 enfants et adultes qui ont bénéficié d’une formation en partenariat avec les organismes de secourismes (Croix Rouge, Protection Civile, FFSS, SNR, Ufolep…) et les sapeurs-pompiers,
.

 

 

À propos de l'auteur Voir tous les billets Site Web de l'auteur

Club Cœur et Santé de Saint-Dié