Assemblée Générale de la Fédération Française de Cardiologie

Diagramme des missions sociales 2016-2017
Photo du Pr Claire Mounier-Vehier

Pr Claire Mounier-Vehier (photo de Michel Antoine)

L’Assemblée Générale de la Fédération Française de Cardiologie (FFC) pour l’année 2016-2017 a eu lieu le vendredi 8 décembre de 14 h à 17 h  à la Maison du Cœur située à Paris à deux pas de la Place de la Nation, 5, rue des Colonnes du Trône.

Elle a réuni autour de la Présidente, le Professeur Claire Mounier-Vehier, des représentants des associations de cardiologie régionales, des membres actifs, des membres bienfaiteurs, des membres d’honneur et des cardiologues parrainant les Clubs Cœur et Santé, dont celui de Saint-Dié.

Les différents rapports ont été adoptés à l’unanimité.

Agrément par le Ministère de l’Education nationale

Sur le plan de la reconnaissance de la FFC, l’année a été marquée par l’obtention de son agrément comme association complémentaire de l’enseignement public, officiellement accordée le 11 octobre dernier par le Ministre de l’Education nationale. Cet agrément concerne les différents échelons de la FFC, dont les Club Cœur et Santé.

Les points marquant pour le printemps 2018

  • La Journée internationale des droits des femmes du 8 mars sera marquées par une intervention à l’Académie de Médecine.
  • Les Parcours du Cœur seront officiellement lancés au Ministère de la Santé le 14 mars.

Le bilan financier 2016-2017

Diagramme des missions sociales 2016-2017

Répartition des missions sociales de la FFC en 2016-2017

  • Augmentation des crédits affectés aux missions sociales qui passent de 64 à 72%.
  • Augmentation des dotations destinées aux régions, aux Clubs Cœur et Santé et au financement de la réadaptation de phase 3.
  • Augmentation du bénévolat qui a été valorisé à près de 6 M € contre 4,4 l’année précédente.
  • Augmentation des frais d’informations auprès du public : distribution de brochures, site Internet, création et diffusion de films sur les grandes chaines de télévision (voir ci dessous le dernier film intitulé « Laissez-les tomber »).
  • Baisse des frais de fonctionnement.
  • Diminution des frais de la collecte auprès du public qui a été externalisée cette année.

Les priorités pour 2018 

  • Réforme de statuts pour améliorer la vie associative au niveau des régions, avec la création d’une nouvelle association à l’Île de la Réunion, et des Clubs Cœur et Santé (maintenant au nombre de 235, soit 19 ce plus pour l’année 2016-2017.
  • Développement du Projet Associatif avec une affectation de crédits à hauteur de 5 M€. Ce projet s’articule autour de autour de trois thèmes : Cœur de Femme, Cœur de Senior et Cœur de Junior.
  • Formation aux gestes qui sauvent, avec pour les Club Cœur et Santé le financement de mannequins et de défibrillateurs de formation,
  • Augmentation de l’aide à la recherche qui va presque doubler en 2 ans (3 M € prévus en 2017-2018, contre 2,2 et 1,7 les deux précédentes années).
  • Renforcement des liens avec les Clubs Cœur et Santé, avec organisation de la réunion nationale de novembre sur deux jours.

 

À propos de l'auteur Voir tous les billets Site Web de l'auteur

Club Cœur et Santé de Saint-Dié