L’activité physique, un bienfait pour notre cœur

Marche au milieu des pins de la forêt du Kemberg à Saint-Dié

La marche, première activité recommandée

Les Français ne font pas assez de sport…

Selon un rapport de l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Économique), seuls 14% des garçons et 6% des filles pratiquent une activité physique quotidienne (au moins une heure) dans l’Hexagone, plaçant le pays à l’avant-dernière place au sein de l’Union européenne (dont la moyenne est de 20% pour les garçons et 10% pour les filles). Seule l’Italie (11% garçons, 5% filles) est derrière nous.

L’association Attitude prévention quant à elle a dévoilé en 2017 les résultats de cinq années d’étude sur le niveau d’activité physique et sportive (APS) de la population française.

Elle a interrogé un panel de 1 048 Français, âgés de 18 ans à 64 ans, ainsi qu’un échantillon complémentaire de 300 parents d’enfants de 6 ans à 17 ans sur leur activité ces dernières années.

Résultats : les habitants de l’Hexagone font en moyenne 7 889 pas par jour. Un résultat inférieur aux 10 000 pas recommandés par l’OMS pour se maintenir en bonne santé, soit environ 8 kilomètres pour un adulte.

De nombreux facteurs influent sur l’activité : la météo, l’IMC (Indice de Masse Corporelle), le sexe, l’âge, la pratique d’un sport, l’utilisation des écrans…

Ainsi, en 2016, les Français ont une activité plus importante la semaine (8 024 pas contre 7 630 le week-end) et lorsqu’il fait beau (8 206 pas contre 6 846 lorsqu’il pleut). Les hommes sont plus actifs (8 313 pas en moyenne contre 7 524 pour les femmes), ainsi que les personnes avec enfants (8 321 pas).

Enfin, plus d’1 Français sur 2 estime que le temps passé devant les écrans se fait au détriment des Activités Physiques ou Sportives (53 %). Cette prise de conscience atteint 63 % auprès des 18-24 ans.

Les sports ayant la cote sont la marche, pratiquée par 38 % des Français, suivie du vélo et du jogging.

Mais les Français sont conscients des bienfaits de l’activité sportive

D’après le baromètre de la Fédération Française d’Education Physique et Gymnastique Volontaire (FFEPGV), près de 81% des Français sont conscients et convaincus de l’effet bénéfique d’une activité sportive sur leur organisme et 48% sont conscients de l’impact positif du sport sur les dépenses de santé

L’activité des enfants, liée à celle des parents

Depuis 2014, L’association Attitude prévention réalise un focus sur les enfants de 6 ans à 17 ans. Et il montre que l’activité des enfants est étroitement liée à celle des parents. En effet, le taux de pratique chez les enfants dont le parent exerce lui-même une activité physique et sportive s’élève à 78 %. À l’inverse, il descend à 61 % lorsqu’il ne pratique pas. Le comportement des parents face aux écrans a également une influence non négligeable sur les habitudes des enfants. Ainsi, 79 % des enfants dont le parent passe moins de 2 heures devant les écrans durant le temps de loisir pratiquent un sport (contre 64 % lorsque le parent y passe 2h ou plus).

Ces résultats confirment le rôle essentiel des parents sur les comportements de leurs enfants : encouragements à être actifs, inscription et accompagnement aux activités, régulation du temps passé devant les écrans…

Photo d'activité avec un parachute

Atelier de gymnastique avec un parachute lors du Parcours du Coeur Scolaire 2017

Alors à vos baskets et rendez dès cette semaine sur les Parcours du Cœur, en respectant les 10 règles d’or du sportif.

 

 

À propos de l'auteur Voir tous les billets Site Web de l'auteur

Club Cœur et Santé de Saint-Dié