Étiquette - Randonnée cyclo touristique 2022

Épinal-La Vôge-les-Bains, la deuxième étape de la randonnée cycliste du 9 au 12 juin 2022 en images

Sur le pont canal sur la Moselle peu après Epinal

Nous poursuivons notre randonnée cyclo-touristique avec la journée du 10 juin qui nous a conduit à La Vôge-les-Bains par la véloroute N° 50, Moselle Saône, qui longe le canal des Vosges.

Carte du Canal des Vosges, branche sud du Canal de l’Est

Nous quittons Epinal et rejoignons le canal des Vosges. Celui-ci a été construit entre 1874 et 1887 et relie celui de la Marne au Rhin (près de Nancy) à la Saône (à Corre). Le premier projet d’un tel canal revient à Lucius Vetus, un lieutenant de Néron, au 1er siècle près JC. Mais il ne se concrétisera qu’après la défaite de de 1870.

Notre « Super Léon » devant le panneau indiquant la direction de Fontenoy-le-Château.

Nous prenons la branche sud en direction de La Vôge-les-Bains cité thermale située peu avant Fontenoy-le-Château.

Passerelle au niveau de la première des 14 écluses montantes de la branche sud du canal des Vosges

Et c’est parti pour près de 40 kilomètres sans voitures ! Au début les écluses sont assez rapprochées sur cette partie du canal.

Bateau dans une écluse. La suivant n’est qu’à quelques centaines de mètres.

La signalisation est de qualité tout au long de la véloroute avec des informations sur les écluses, les communes et leurs attraits touristiques.

Un des nombreux panneaux d’information sur les richesses touristiques situées à ,proximité du canal

Après la série d’écluses montantes, on arrive au niveau du réservoir de Bouzey avec plusieurs kilomètres de route à plat. Et, peu avant de rejoindre la première écluse descendante, nous passons sur la ligne de partage des eaux entre la Mer du Nord et la Méditerranée.

Passage de la ligne de partage des eaux

A Girancourt nous passons de l’autre côté du canal au niveau de la première écluse du versant Saône et entamons la descente vers la méditerranée.

Première écluse du versant Saône

A proximité de la forge de Thunimont nous passons près du pont tournant en acier qui fut construit en 1880. Initialement manuel, il  a été automatisé par Voies Navigables de France.

Le pont tournant de Thunimont

Peu avant midi, le groupe arrive au Pont du Côney et prend son repas à l’auberge éponyme.

L’Auberge du Coney à proximité de La Vôge-les-Bains

Deux heures plus tard le groupe reprend la direction d’Epinal avec en première partie du trajet la remontée de 28 écluses.

Arrivée à l’écluse N°1 à Girancourt

A partir de l’écluse N°1 à Girancourt la route est à nouveau plate, puis nous retrouvons les 14 écluses qui descendent vers Epinal où nous attend la seule difficulté de la journée, la montée vers le plateau du château.

Chaumousey entre Girancourt et Bouzey

La journée se termine autour d’un repas au restaurant du camping, puis, pour les « sportifs » du groupe, devant la télé avec un match de football.

 

Saint-Dié-Épinal, première étape de la randonnée cycliste du 9 au 12 juin 2022 en images

Nous présentons la première des 4 étapes de cette randonnée cyclo-touristique dont un article en date du 13 juin a fait présentation générale :

Randonnée cycliste de quatre jours pour le club Coeur et Santé : sport et convivialité

 

Avant la première journée, les derniers préparatifs ont eu lieu le mercredi 8 juin avec le transport des bagages vers le camping d’Épinal.

Quelques uns des participants à Anould d’où va partir la camionnette et leurs bagages

Le lendemain, les cyclos qui habitent dans la vallée de la Haute Meurthe se regroupent à Anould, puis à Saint-Léonard, avant de rejoindre les autres participants à Saint-Dié.

Les premiers arrivés à Saint-Dié

A 8 heures tout le monde est prêt à partir sous un ciel gris. Pleuvra-t’il, ne pleuvra-t’il pas ? Telle est la question que chacun se pose.

Juste avant le départ le jeudi 9 juin

Mais qu’importe la météo. Nous sommes venus là pour pédaler ! Et le départ à lieu en direction de la Bourgonce et du col de Mont Repos, première « difficulté » de la journée.

Première pause au col de Mon Repos

L’avantage du vélo, c’est qu’après une montée, on profite d’une descente. Et, entre l’ancienne maison forestière d’Autrey et la route départementale entre Brouvelieures et Autrey, cette descente est particulièrement agréable avec un revêtement parfait alors que le soleil est revenu et a séché le macadam. Mais au passage, on sait que dans trois jours, cette côte il faudra la prendre en sens inverse !

La descente dans la forêt dans sa partie la moins pentue non loin du « Bout du Monde ».

Et nous arrivons à Fremifontaine où peu après le moulin nous grimpons la deuxième côte de la journée, avec un pourcentage plus important que dans le col, mais sur une distance plus courte. Puis survient une nouvelle descente vers la Ville Basse du village.

La pause au calvaire de Fremifontaine se fait en musique, en profitant de la radio d’un habitant

La suite du voyage s’annonce plus facile sans difficulté jusqu’Épinal. Et la pause pique-nique a lieu à Viménil, peu après Grandvillers, sur la place de l’église.

Le repas sur la place de l’église à Viménil

Le repas à peine terminé, arrivent de gros nuages noirs qui ne laissent tomber que quelques gouttes d’eau que nous regardons depuis l’abribus. Et c’est reparti pour la dernière partie du trajet vers Épinal.

L’arrivée à Vaudéville entre Aydoilles et Longchamps

Nous empruntons alors des petites routes dans la campagne vallonée en passant par Méménil, Fontenoy, Aydoilles, Vaudéville, Longchamps puis Dogneville.

La vélo route 50 et le pont canal au sud de Dogneville, à quelques kilomètres du port d’Epinal

Après avoir longé l’aérodrome de Dogneville, nous rejoignons, au niveau du pont-canal sur la Moselle, la véloroute n° 50 Moselle-Saône (encore appelée l’Échappée bleue) qui longe le canal des Vosges.

La vélo route le long du canal des Vosges peu avant l’arrivée au port d’Epinal

Il ne reste alors plus que quelques kilomètres avant arriver en ville et d’attaquer la dernière côte, celle qui monte vers le camping situé non loin du château d’Épinal, où le groupe arrive peu avant 13 heures.

L’arrivée au camping avec le gite où vont loger une partie des cyclos

Il n’y a plus qu’à s’installer dans le gite, où vont loger la plus grande partie des cyclos, ou dans un mobil-home pour les autres.

Le temps de prendre une douche bien méritée, la plus grande partie du groupe redescend à pied en ville vers la médiathèque où une visite des anciennes boiseries de la bibliothèque de l’abbaye de Moyenmoutier est prévue.

La visite à la médiathèque

Le retour se fait avec un passage par le château d’où l’on bénéficie d’un beau panorama sur la cité des images, avant d’aller prendre notre repas au restaurant du camping.

Repas du jeudi soir

Pour la plupart des cyclistes la soirée se passe dans un fauteuil devant télé … à regarder du sport (match de football entre le Portugal et la République Tchèque).

Click to access the login or register cheese